ESSAI BMW X1 : le best-seller de la marque se refait une jeunesse

Depuis son lancement en 2009, le BMW X1 compte parmi les SUV compact les plus vendus au monde et le modèle BMW le plus populaire en France. Sur ce segment ultra-concurrentiel, l’Allemand ne semble donc pas craindre la coriace concurrence ! Avec l’arrivée de cette 3èmegénération, tout l’enjeu était donc de rester en tête de course, et pour cela, le constructeur a principalement misé sur un design plus mordant, un habitacle modernisé et un florilège de motorisation.

Le BMW X1, c’est le best-seller de la marque en France. Pourtant chez les SUV compact, la concurrence est rude. Avec le lancement de cette nouvelle génération, le constructeur a misé sur un style encore plus affirmé et sur un joli panel de motorisations thermiques, comptant des motorisations essence et diesel, suivies très prochainement d’une version hybride rechargeable et enfin d’un modèle 100% électrique. Plus beau et plus vert, voilà les deux atouts du X1 pour confirmer son succès si durable !

Compact ? Un peu moins que la précédente génération ! Le BMW X1 gagne 53 mm en longueur, 44 mm en hauteur et 22 mm en empattement. Mais là où le SUV gagne incontestablement en muscles, c’est avec ses voies élargies à l’avant comme à l’arrière. Il s’offre ainsi un look plus robuste et plus assis sur la route. Son capot nervuré, cette ligne dynamique qui traverse son flanc, sa calandre imposante, ainsi que ses passages de roues bien carrés finissent de lui conférer un caractère bien marqué ! Sa nouvelle signature lumineuse lui apporte, elle, un peu de délicatesse.  Et cerise sur le gâteau, ses dimensions revues à la hausse lui permettent de gagner 50 litres en volume de chargement pour proposer maintenant 540 litres. Un ajout non négligeable pour les familles !

Un habitacle tout neuf

Si vous trouvez l’extérieur du X1 changé, que dire de l’habitacle ? Et effectivement, la grande dalle numérique que partage le conducteur avec les passagers fait son effet. Bien que d’un seul tenant, cette dalle est en réalité composée de deux écrans (10,25 pouces pour l’instrumentation et 10,7 pouces pour le système d’info-divertissement) offrant une navigation plutôt réactive. L’accoudoir central accueille les seuls boutons de l’habitacle, en-dehors des raccourcis placés sur le volant et des deux raccourcis pour le désembuage des vitres avant et arrière. On y trouve les désormais incontournables modes de conduite, le levier de vitesses, les warnings, quelques aides à la conduite et le volume.

En termes d’ergonomie et de praticité, le BMW X1 est bien pensé. La colonne centrale flottante laisse un beau volume de rangement en-dessous. Deux portes gobelets, deux ports USB-c et un chargeur à induction viennent compléter cet espace. Dans l’ensemble, pas de fioritures, l’ambiance est épurée et moderne. L’habitacle profite d’un beau niveau de finition et la présentation générale est soignée. En un mot, le BMW X1 joue bel et bien dans la cour des SUV premium.

Le BMW X1 xDrive 23i sur la route

Pour arpenter les alentours d’Annecy, nous avons choisi de prendre le volant de la version essence la plus puissante de la gamme, le X1 xDrive23i. Avec 218 ch sous le capot, le tout soutenu par une micro-hybridation de 48V offrant un surplus de puissance de 19 ch, sur le papier, le SUV est prometteur. On ne parlera évidemment pas d’une sportive, mais son efficacité sur les routes sinueuses et son dynamisme en cas de rythme plus soutenu, sont appréciables. Alors certes, le X1 a du peps mais, étant la version essence la plus puissante, on aurait aimé qu’il en est encore un peu plus ! La direction, quant à elle, est assez précise.

Par ailleurs, que ce soit au niveau de l’insonorisation, du maintien des sièges que des suspensions, le X1 offre à ses passagers un confort parfait pour faire de la route. Une polyvalence renforcée en zone plus montagneuse par sa transmission intégrale (xDrive). Côté ADAS, rien ne manque mais beaucoup d’options, c’est ainsi que ça fonctionne chez les allemands.

Un large panel de motorisation

Si pour le moment le BMW X1 n’est proposé qu’en thermique (diesel et essence), le SUV devrait s’enrichir prochainement d’une version électrique de 313 ch, le BMW iX1 xDrive30, annonçant une autonomie de 430 km. Par ailleurs, deux versions hybride rechargeable sont également dans les bacs : une xDrive25e de 245 ch et une xDrive30e de 326 ch.  Côté thermique, un bloc essence 20i à hybridation légère rejoindra également le catalogue.

Malgré l’installation de zones urbaines interdites au diesel, selon les projections de BMW, il devrait tout de même représenter 25% des ventes. Un autre quart devrait concerner l’essence, un autre encore l’hybride rechargeable et le dernier l’électrique. En clair, la répartition entre les motorisations devrait donc être assez équilibrée. 

Pour info, la motorisation essence souffre d’un malus pouvant aller jusqu’à 3.000 € alors que le malus imputé au diesel n’excédera pas 650 €. 

Concurrence

Dimensions du BMW X1

BMW X1
Nombre de places5
Longueur4,500 m
Largeur (hors rétros)1,845 m
Hauteur1,642 m
Empattement2,692 m
Garde au sol20 cm
Poids à vide1.655 kg
Volume de coffre540 litres
Réservoir45 litres
  

.

Caractéristiques BMW X1 xDrive 23i

BMW X1
Puissance moteur thermique (essence)4 cylindres 2.0 l –  218 ch 
Electrification48V hybridation légère
Boite de vitessesBoite auto DKG7 à double embrayage
Transmission4 roues motrices
Vitesse maxi233 km/h
Couple 320 Nm
0 à 100 km/h7 ,1 s
Emissions C02 (WLTP)164 g C02 / km
Consommation mixte (WLTP)7,2 l/100 km
Tarif de base (sDrive18i 136 ch) A partir de 39.900 €
Tarif haut de gamme (xDrive30e 326 ch – M Sport) A partir de 58.000 €

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire