Renault ZOE : une pionnière qui ne se laisse pas distancer

La Renault ZOE c’est la citadine électrique la plus vendue en Europe et la voiture électrique la plus vendue en France, en Allemagne et en Espagne. Elle est tout simplement incontournable sur le segment des électriques. La vraie question est donc de savoir quels arguments avancent cette troisième génération pour garder son leadership sur le marché automobile de demain ?

renault, zoe, renault zoe, voiture electrique, citadine, citadine electrique,On en a désormais l’habitude chez la marque au losange, côté design pas de révolution. La Renault ZOE garde sa petite bouille rondouillarde et concentre toute sa nouveauté sur des optiques avant full Led avec un design tout en finesse qui lui donne un regard transperçant. A l’arrière même chose, seuls le très joli dessin des phares a un réel intérêt. Et pour le profil, on regrette l’absence de ligne de caractère qui aurait dynamiser un peu ce côté mollasson de la voiture. Bref, la ZOE n’est ni belle ni moche, bien au contraire !

A l’intérieur, l’histoire est différente avec un habitacle repensé avec goût. Pas d’esbroufe, l’ensemble est sobre mais joli. Le tableau de bord et la sellerie reçoivent le même tissu recyclé à partir de ceintures de sécurité et de bouteilles en plastique. C’est joli, presque un peu statutaire et surtout cette fois-ci il y a du caractère ! Sans compter que pour une voiture électrique, penser écologie au sens globale en utilisant des matières recyclées a du sens ! Quant à l’écran central verticale, posé à la manière d’une tablette il donne du cachet à l’habitacle. Il aurait presque un petit côté “tech”.

La Renault ZOE faite pour la ville

En zone urbaine, la Renault ZOE prend tout son sens. Malgré ses plus de 300 kg de batterie, on ne sent pas le poids de la voiture. Un peu haut de forme, on est assis en hauteur presque à la manière d’un SUV. A ce confort de conduite s’ajoute les avantages d’une citadine très maniable et peu encombrante. En ville, seul le petit sifflement de soucoupe volante que fait la ZOE pour prévenir les piétons de notre arrivée et le couple délivré instantanément, nous rappelle que nous ne sommes pas au volant d’une thermique mais d’une électrique. Même la consommation n’est pas anxiogène grâce à une autonomie suffisante pour rouler près d’une semaine sans avoir à se brancher.

Le seul point un peu négatif de cette ZOE sont tous ces « bips » qui proviennent des nombreux capteurs et qui se déclenchent un peu rapidement quand on passe à proximité d’un piéton, d’un vélo ou d’un trottoir. Cependant, si on réfléchit à la voiture de demain et plus spécifiquement à la voiture électrique, il va falloir s’habituer à ce que ce ne soit plus les piétons qui nous entendent avec nos moteurs, mais, nous, les automobilistes qui les entendions grâce à nos capteurs et autres ADAS.

Sur route, l’inertie des batteries se rappelle à nous

renault, renault zoe, voiture electrique, citadine, citadine electrique, Si en ville, l’agrément de conduite est optimal, sur route la ZOE est également très efficace avec un couple disponible immédiatement. Une spécificité de l’électrique très appréciable. Elle fonctionne très bien et ses 135 ch (100 Kw) nous suffisent amplement. En revanche, l’électrique se rappelle rapidement à nous avec l’inertie des batteries qui alourdie bien la voiture, particulièrement dans les virages des routes de campagne. C’est sur que ce n’est pas au volant d’une ZOE que nous allons nous amuser avec une conduite rallye. En même temps, on lui demande davantage d’économiser ses batteries que de nous faire passer pour Ari Vatanen !

Autre point intéressant de cette petite ZOE, elle dispose de 3 modes qui nous permettent de gagner soit en agrément de conduite, soit en autonomie. Le mode normal permet d’utiliser toutes les capacités de notre véhicule électrique sans faire attention à notre consommation. Le mode B pour “brake”, accentue l’effet frein moteur quand on lève le pied pour recharger les batteries. Et pour finir le mode “eco” (qui peut être cumuler au mode B) bride les accélérations et la vitesse à 100 km/h. En jouant avec ses modes et une conduite écolo, on pourra profiter des 395 km d’autonomie WLTP annoncé.

Une autonomie confortable

Ce qui fait souvent peur avec l’électrique c’est son autonomie et les temps de recharge du véhicule. Et effectivement quand on sait qu’il faut plus de 10 h pour recharger intégralement sa ZOE chez soi et plus de 3h30 sur une recharge rapide, on a tendance à se dire qu’on a pas vraiment le temps d’avoir une électrique. Mais si on remet un peu les choses en perspective et que l’on a bien vérifié que nous avons un point de recharge fixe dans nos trajets quotidiens, on se rend compte que ce n’est pas si compliqué :

  • – On ne fait en moyenne que 17 km par jour en ville alors que la ZOE annonce 395 km d’autonomie.
  • – Il n’est pas nécessaire de recharger tous les jours sa voiture.
  • – Charger chez soi, la nuit, n’est absolument pas contraignant.
  • – Il est souvent possible de charger sur son lieu de travail..
  • .

En réalité, là où l’on peut rencontrer un problème, c’est si nous avons une urgence loin de notre domicile et que nous n’avons pas assez de batterie. Et là encore, la ZOE est plutôt performante : 

  •  – Sur un prise classique à la maison vous pouvez gagner 80 km en 30 min, ce qui vous permet largement de faire un aller-retour en ville.
  • – Même chose sur autoroute avec une borne rapide où vous gagner 150 km en 30 min.
  • .

Et quand on sait que la France profite d’un réseau de 26.000 bornes de recharge et qu’il y en a 130.000 en Europe, on peut se dire que nous ne sommes pas prêt de tomber en rade. D’autant plus qu’il existe maintenant de nombreuses applications nous permettant de trouver les bornes les plus proches, les plus rapides ou le moins chères autour de nous. Ces applications nous permettent également de prévoir notre trajet en annonçant à l’avance l’endroit où il faudra s’arrêter pour recharger et combien temps de recharge il faudra prévoir afin d’arriver sans soucis à destination.

N’hésitez pas à aller regarder le comparatif Renault ZOE -Peugeot e-208 que nous avons fait pour l’émission M6 Turbo.

Fiche technique de la Renault ZOE 

renault, zoe, renault zoe, voiture electrique, citadine, citadine electrique, profilEn résumé, le marché de l’électrique est de plus en plus mûr  et les infrastructures de plus en plus nombreuses. Il est juste essentiel d’avoir bien pensé à son utilisation quotidienne de la voiture en amont afin de s’assurer de pouvoir recharger sans trop de difficulté. Ensuite, il n’y a plus qu’à profiter des avantages de l’électrique comme le montant des “pleins” avoisinant les 7 € seulement ! 

La Renault ZOE est disponible à partir de 23.900 € dans la finition entrée de gamme “Life”. A cela on enlève 6.000 € de bonus écologique. Quant à notre version d’essai en finition “ZEN” elle est affiché à partir de 25.900 €. Pour la finition haut de gamme “Intens”, il faut compter sur un ticket d’entrée de 27.900 €.

Dimensions

  • 5 places
  • Autonomie (WLTP) : 395 km (hausse de 25% par rapport à la précédente génération)
  • Batterie : 52 KWh (326 kg)
  • Puissance : 100 kw soit 136 ch.
  • Longueur : 4,087 mètres
  • Largeur : 1,787 mètres
  • Hauteur : 1,562 mètres
  • Empattement :  2,588 mètres
  • Garde au sol : 120 cm
  • Poids à vide :  1.502 kg
  • Volume de coffre : 425  à 468 litres

Performances de la Renault ZOE

  • Puissance moteur : 100 % électrique
  • Vitesse de pointe : 140 km/h
  • 0 à 100 km/h : 9,5 sec

Concurrence

 

Please follow and like us:
error0

1 commentaire2

  1. La Zoe a bientôt 10 ans. Malgré un matraquage promotionnel jamais vu, malgré des aides incroyables, Renault, qui s’est lancé tête baissé dans l’électrique à batteries, n’en a tiré jusqu’à aujourd’hui aucun avantage et se retrouve dans une situation très difficile, contraint de demander à l’Etat une garantie sur un prêt d’urgence de 5 milliards d’euros.
    Pourtant, en 2006, le visionnaire Carlos Ghosn, affirmait que les ventes de voitures électriques représenteraient 10% du marché mondial en 2020… Elles seront à moins de 2%.
    N’y a-t-il rien de choquant ?

Laissez un commentaire