Coronavirus : les automobilistes et leurs excuses improbables

Avec le confinement, les vidéos humoristiques vont bon train et la créativité des citoyens est en ébullition. Mais il est une forme d’imagination dont on parle peu. Et pour cause, celle-ci est bien moins amusante voire dangereuse. Il s’agit des excuses bidons de certains automobilistes lors de des contrôles de police. Ces derniers donneraient presque l’impression de prendre la crise sanitaire liée au Coronavirus au-dessus de la jambe.

confinement, coronavirus, covid-19, controles de police, automobilistes, attestation, mauvaise foi, humourAlors, certes, dans notre voiture nous ne sommes pas au contact d’autres personnes. Pourtant, les mesures sont claires, le confinement concerne tout le monde et nous sommes priés de ne pas faire des kilomètres sans raison. Sortir moins d’1h à moins d’1 km de chez soi pour faire ses courses ou prendre un peu l’air, c’est acceptable. Mais parcourir les routes de France pour aller se faire un bon couscous est irresponsable.

Car oui, un policier interrogé par La Provence relate une excuse improbable à base de couscous qu’un automobiliste lui a sorti alors qu’il arrivait de Lyon et qu’il allait en direction de Marseille. L’homme en question a expliqué au gendarme faire tous ces kilomètres parce que sa mère lui aurait préparé un bon couscous qu’il devait ramener.

Pour mémoire, sortir de chez soi sans attestation ni raison valable est passible d’une amende de 135 euros pour le non-respect du confinement. Les récidivistes peuvent même risquer jusqu’à une peine de prison.

Plus d’un mois après le début du confinement, les contrôles et verbalisations pour son non-respect sont au plus haut. Samedi 18 avril, 14 millions de contrôles de police avaient été effectués pour 830.00 verbalisations.

Le pire des excuses lors des contrôles de police

Il fallait oser mais certains ne doute de rien, comme le montre l’excuse incriminant Netflix, sortie à un gendarme de la région parisienne. Le contrevenant a en effet expliqué lors d’un contrôle, ne pas être au courant du confinement. Forcément ne regardant que Netflix et pas la télévision, il ne pouvait pas savoir qu’il devait rester chez lui. Et le Covid-19, il en a entendu parler, ou ça aussi ça lui a échappé ?

Si évidemment, un tel culot nous fait sourire, il ne s’agit pas là de cas isolés. Parmi les excuses répertoriées lors des contrôles de police, on peut vous sortir quelques pépites supplémentaires :

– “Je vais laver ma voiture à la station de lavage, car ma femme ne peut pas se rendre au travail avec une voiture sale”.

– “Vous avez coché la case “achats de première nécessité”. Où allez-vous ? – Acheter du charbon pour la chicha.”

– Un automobiliste a indiqué se rendre sur la côte bretonne, soit à plus de 230 kilomètres, afin de “nettoyer son bateau”.

– Une dame s’est fait contrôlé au volant de sa voiture alors qu’elle continuait de rouler pour recharger sa batterie.

– Un couple a parcouru 80 km entre Mantes-la-Jolie (78) et Fleuris-Mérogis (91) sou prétexte qu’ils ne connaitraient que ce magasin-là.

Excuses bidons, mauvaises foi ou je-m’en-foutisme, la créativité d’une poignée d’automobilistes pour fuir le confinement n’a pas de limite. Certains comme Lino Ventura dans Les Tontons Flingueurs sous la plume de Michel Audiard diraient : “Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnait“. Bref, protégeons-nous en restant à la maison.

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire