Confinement : hausse des grands excès de vitesse !

S’il est bien une information à laquelle on ne s’attendait pas en cette période de confinement, c’est très certainement l’annonce d’une hausse des grands excès de vitesse. Pourtant de nombreux automobilistes semblent prendre les routes françaises désertes pour une invitation à la vitesse. Un comble quand on pense que chacun est censé rester chez soi et ne pas s’éloigner à plus d’1 km de son domicile !

confinement, coronavirus, coviid 19, securite routiere, exces de vitesse, traficVoilà plus de 15 jours que les mesures de confinement ont été mises en place en France en raison du Covid-19. Si la lutte contre le Coronavirus n’est évidemment pas encore gagnée, la bataille écologique remporte un point. Et pour cause, qui dit confinement, dit circulation quasi nulle. Les rues sont vides et la planète respire. On aurait pu se dire que c’était toujours cela de pris. Mais là encore tout n’est pas si simple ! Car malheureusement, certains automobilistes semblent confondre “courses” et “course”. En effet, les attestations de sortie autorisent à faire ses courses de première nécessité et non la course sur le réseau routier français.

« Depuis le début du confinement, certains usagers profitent de la circulation faible pour s’exonérer des limitations de vitesse prescrites par le code de la Route » s’alarme la gendarmerie de Vendée sur Facebook.

Fort heureusement, ce n’est pas parce que nous sommes confinés chez nous et que le trafic s’en trouve sensiblement diminué, qu’il faut faire n’importe quoi. Les contrôles de vitesse sont toujours en vigueur et le risque d’accident reste le même. La période que nous vivons est suffisamment pénible pour ne pas aller se rajouter du danger sur la route et faire augmenter le taux d’accident. Soyons raisonnables, restons chez nous et protégeons-nous !

Toute la France concernée par les grands excès de vitesse

Pourtant selon les gendarmeries des quatre coins du pays, les kilomètres de routes désertes font pousser des ailes aux férus de vitesse. Ces derniers ne se privent pas d’excéder de 40 ou 50 km/h les limitations. Certains repoussent parfois même les limites de la bêtise en flirtant avec des vitesses de F1 et en imaginant des excuses absolument improbables.

A titre d’exemple, un jeune homme a été flashé à 252 km/h sur la rocade de Bordeaux pourtant limitée à 90km/h. On peut également parler d’un homme en Vendée arrêté au volant de sa “BMW série 3 sans raison valable de se déplacer. [Il] a été contrôlé à la vitesse de 127 km/h au lieu des 80 prescrits avec un taux d’alcoolémie délictuelle”. Et on ne vous parle pas des 15 permis de conduire retirés dans l’Essonne pour excès de vitesse. On ne sait pas si on est plus affligé devant le conducteur décérébré ou le citoyen inconscient ! En deux mots comme un seul : restez chez vous !

 

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire