Le camping-car : le « hit » des vacances d’été !

On espérait que la crise du Coronavirus serait désormais un lointain souvenir… il n’en est rien ! Pourtant loin de se laisser abattre, les Français répondent à cette période compliquée par une grande envie d’évasion et de liberté. Ainsi, la star de ces vacances d’été 2021 semble incontestablement être la « maison roulante » ; entendez les camping-cars, vans et autres caravanes !

camping-car, van, vanlife, caravane, van amenage, vacances, vacances ete, ete, belle route

Cette année encore, pour une grande partie des Français, l’été sera bleu, blanc, rouge. Partir à l’étranger reste encore un peu compliqué, quant à l’incertitude des réservations et de l’évolution de la Covid-19 rendent l’organisation des congés estivaux quelque peu hasardeuse. Pourtant le besoin de décompresser et de renouer avec la nature après une année d’enfermement est très présent. Et, bien entendu, il est hors de question de revoir à la baisse notre niveau d’exigence pour ces vacances tant attendu. Autant de raisons qui font que le camping-car a le vent en poupe cet été et que les professionnels du secteur croulent sous les demandes d’achats ou de locations !

Ainsi loin de démoraliser les troupes, la crise sanitaire a fait exploser la philosophie « vanlife » qui revenait doucement sur le devant de la scène depuis quelques années après avoir souffert d’une image un peu vieillotte ! Le camping-car, le van aménagé et la caravane, sont les nouveaux « must » des vacances. Et pour cause, quelle plus grande évasion que de changer de lieu de vacances au gré du vent, tout en contrôlant les mesures sanitaires ?

4 conseils pour des vacances en camping-car ?

1 – Avoir le bon permis

La « vanlife » est synonyme de liberté, d’évasion et d’improvisation. Oui, mais à condition d’être tout de même un minimum organisé et de posséder le bon permis de conduire : le permis B pour la majorité des véhicules et le permis poids lourd pour les camping-cars de luxe qui excèdent les 3,5 tonnes.

2 – Bien se renseigner sur les services inclus dans la location

Certains prix de location ne comprennent pas le ménage de fin de séjour, la vaisselle ou le gaz. Autant anticiper si vous devez venir avec votre bouteille de gaz et vos couverts et éviter de vous retrouver bredouille avec un triste sandwich le premier soir. Petite astuce également, pensez à prendre des cales dans vos bagages en cas de stationnement sur un terrain pentu.

3 – Un itinéraire approximatif

Tout l’intérêt de vacances en camping-car est évidemment de pouvoir improviser. Pour autant, il est judicieux de regarder en amont quels sont les belles routes, les beaux spots ou dormir et quelques lieux de stationnements où vous pourrez vous rechargez en eau. Les campings et les airs de camping-car sont parfaites pour cela. Renseignez-vous toutefois sur les tarifs de stationnements qui ne sont que très rarement gratuits et sur les lieux afin de rester au plus proche de la nature.

4 – Une conduite adaptée

Un camping-car ne se conduit pas comme n’importe quelle voiture du fait de son poids et son gabarit, surtout lorsqu’il est chargé. Il est impératif d’avoir une conduite souple et d’anticiper notamment sur les distances de freinage. Attention, de bien garder les dimensions de votre véhicule en tête afin d’éviter toutes mauvaises surprises en passant un tunnel ou un pont ! De même qu’il faut absolument s’équiper d’une roue de secours. Les pneumatiques étant mis à rude épreuve, le risque de crevaison est à prendre en compte.

Attention aux pneus

Une fois que vous avez choisis votre camping-car, van ou caravane, ainsi que la région de vos vacances, il y a un dernier point à ne surtout pas négliger : vos pneus !  Ils assurent votre confort et votre sécurité. L’adhérence et la tenue de route de votre véhicule reposent uniquement sur ces derniers. Il est donc plus que jamais essentiel d’y porter une attention particulière. Et pour cause, vos pneumatiques restent l’unique point de contact entre la route et votre véhicule, or ce dernier étant une maison roulante, il pèse donc beaucoup plus lourd qu’un véhicule classique !

Ainsi, avant de partir sur la route des vacances, prenez le temps de bien vous équiper. Vous devez choisir un pneu qui supporte bien entendu la forte charge d’un camping-car, des stationnements prolongés, de longs trajets, etc… Depuis quelques années la tâche est simplifiée par l’existence de pneumatiques spécialement conçus pour les camping-cars. Ils sont d’ailleurs obligatoires pour tous les camping-cars mis en circulation depuis 2003). Notez que ce genre de pneumatiques renforcés doit forcément être marqué au minima d’un « ». Les modèles spécifiques à ce type de véhicules sont quant à eux estampillés d’un « CP ».

Bon plan : Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec l’exercice, certaines plateformes tel qu’allopneus.com vous proposent un large choix de modèles, y compris parmi les pneumatiques conçus exclusivement pour les camping-cars. Vous pouvez ainsi comparer les prix et même appeler un conseiller si vous êtes perdu parmi les offres. Et petite astuce pour ceux qui manquent de temps, cette plateforme propose la livraison et le montage à domicile.

Les bons réflexes sur la route en camping-car

Pour préserver au maximum vos pneus, il est fortement conseillé de mettre votre véhicule sur vérin lorsqu’il est immobilisé. La forte charge qui repose dessus risque de dégrader sa structure. Ainsi, même lorsque le véhicule est immobilisé, il est important d’être vigilant sur le bon niveau de pression des pneus. Inutile de préciser qu’il est également plus que recommandé de vérifier la pression au moins une fois par mois et avant chaque départ.

Afin d’épargner au maximum les gommes et d’assurer une contrainte équivalente sur chaque pneu, il est conseillé de répartir la charge dans le camping-car le plus uniformément possible. Les réservoirs d’eau fraiche, d’eaux usées et de carburant pèsent déjà très lourd. Par ailleurs, les objets lourds et volumineux telle que la bouteille de gaz doivent être placés le plus bas possible près de l’essieu. On limite ainsi les risques de chute en roulant. Il existe souvent un grande soute au-dessus de l’essieu arrière, idéale pour les bagages lourds. A l’inverse, ce sont les objets légers qui doivent être placer en hauteur.

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire