Renegade : une Jeep compact venue bousculer le marché

Pour entamer la saison des sports d’hiver et présenter le dernier-né de sa gamme, Jeep nous a invité à grimper jusqu’à Tignes au volant de sa nouvelle Renegade. Le véhicule, arrivé le 2 octobre dernier sur le marché très prometteur des SUV compacts, marque une petite révolution chez les « Jeepers » davantage habitués à l’univers du franchissement qu’à l’utilisation plus urbaine proposée par cette nouvelle petite Jeep.

jeep renegade, jeep, renegade, SUV, tignes, essai, essai autoAvec sa nouvelle Renegade, Jeep offre donc une toute nouvelle expérience de conduite aux aficionados de la marque aux sept fentes sans pour autant se perdre en chemin. En effet, malgré une franche revisite de l’univers Jeep, la Renegade garde l’ADN chère aux « Jeepers ». On garde le côté « roots » et aventurier – lignes robustes, sportives et dynamiques – du Willys et l’intérieur plus travaillé du Cherokee. En d’autres termes la Renegade devrait faire des émules aussi bien chez les amoureux de la marque que chez de nouveaux clients potentiels.

Ainsi côté look, si la Renegade ne prétend pas posséder une garde-robe aussi étendue que les petites citadines ultra-personnalisables, le SUV compact n’a cependant pas à rougir au royaume de la mode. Entre ses 4 niveaux de finition (Sport, Longitude & Longitude Business, Limited et enfin Trailhawk), ses 11 coloris de carrosserie, ses 4 kits calandres et coques de rétroviseurs extérieurs, ses 3 stickers, ses 7 combinaisons de selleries cuir ou tissu et la possibilité de s’équiper la Renegade d’un toit amovible “My Sky“, chacun devrait y trouver la tenue de ses rêves.

Côté conduite, même chose : on garde le confort avec un maintien des sièges très correct, une direction agréable, une voiture bien assise sur la route, une technologie de pointe, un prix raisonnable et des qualités tout terrain supérieur à ses acolytes. Nul doute que la Jeep Renegade est armé pour se défendre face à une concurrence féroce menée par le Renault Captur, le Peugeot 2008, le Citroën C4 Cactus, le Mini Countryman, l’Opel Mokka ou même le Dacia Duster…

Un SUV à la conduite consensuelle

jeep renegade, jeep, renegade, SUV, tignes, essai, essai autoAinsi adieu les franchissements et les reprises nerveuses de Jeep, la Renegade 140 ch diesel 4 roues motrices est l’allié idéal pour monter jusqu’à Tignes à condition de ne pas attendre de grandes sensation de conduite au volant du véhicule. Sa conduite est douce et confortable, ses reprises sont correctes sans en faire trop, surtout à bas régime. En clair la Renegade joue parfaitement son rôle de SUV compact sans prétendre rivaliser avec les crossover. Jeep assume : sa vocation s’apparente plus à la voiture loisir tout terrain qu’au champion de franchissement.

Toutefois force est de constater que la direction est plutôt précise et que le véhicule bien ancré dans le sol et ses suspensions confortables procurent une sensation de confiance. Cela vaut surtout pour la 140 ch diesel 4 x 4. En effet la version 120 ch en deux roues motrices m’a laissé plus perplexe : la Jeep Renegade semble plus lourde à la relance et son assise sur la route un peu moins solide.

La Jeep Renegade : un équipement complet

jeep renegade, jeep, renegade, SUV, tignes, essai, essai autoA l’instar d’une jolie fille et de son maquillage, la Jeep Renegade est suffisamment bien doté de série pour ne pas nécessiter toute une collection d’équipements optionnels. En effet, dès le niveau de finition Sport, la Renegade profite de l’ESP, du frein à main électrique, du kit anticrevaison des rétroviseurs extérieurs réglables électriquement, du système Stop & Start, du système d’aide au démarrage en côte, du système de téléphonie main-libres Bluetooth ou encore du système d’aide à la conduite efficiente baptisé « Ecodrive ».

Pour les options, notez que seul le niveau de finition Sport nous prive du volant en cuir. En revanche, la climatisation automatique bizone, les limitateur et régulateur de vitesse, le radar de recul, les rétroviseurs extérieurs dégivrants ainsi que le volant et les sièges avant chauffants sont disponibles de série dès la Longitude. Pour le régulateur de vitesse autoadapatif et l’ouverture et démarrage sans clé (Enter-N-Go) il faut attendre les Renegade Limited, à l’instar des sièges avant électriques et du système de franchissement de ligne avec redirection du véhicule dans sa voix.

Pour celles et ceux qui aiment le confort de conduite offert par la technologie embarquée, sachez que le pack « Advanced Technologies» disponible à 2.400 € vous équipe entre autre de la caméra de recul, du capteur de pluie et de luminosité, de la surveillance des angles morts et également du parking semi-automatique.

Tarifs de la Jeep Renegade

Pour les tarifs de la Jeep Renegade équipée d’une motorisation essence, il faudra compter sur un ticket d’entrée à 18.950 € (+500 € de malus) pour la version Sport 1,6L de 110ch deux roues motrices et grimpe jusqu’à 30.950 € (+2.200 € de malus) pour la version Limited 1,4L de 170ch en 4×4.

Pour celles et ceux qui préfèrent les moteurs diesel le prix d’entrée de gamme est de 21.650 € pour le modèle Sport 1,6L de 120ch en deux roues motrices et monte jusqu’à 32.800€ (+ 1.600 € de malus) pour la finition Trailhawk 2L avec 170ch sous le capot en version 4×4.

 

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire