Alexandre Despretz et ses brèves de volant

A J-1 avant le départ du rallye des Princesses, au milieu des femmes et des voitures anciennes, un homme, sagement assis, derrière ses “Brèves de volant” : ses fans l’auront compris, je suis en pleine description d’Alexandre Despretz. Vous ne voyez pas qui c’est ? Ne vous inquiétez pas : Les Enjoliveuses et le petit écran vont se charger d’y remédier et vous présenter un auteur et policier plein d’humour !

Si je n’avais pas glissé sur un caillou, agrippée sauvagement une table pour me rattraper, je ne me serais sans doute jamais retrouvée nez à nez avec ce jeune homme de 38 ans, policier à moto, qui scrute tous nos faits et gestes quand il nous arrête pour épingler nos plus belles perles au volant dans ses bouquins ! Heureusement pour moi, j’étais en mode piéton et n’ai donc eu aucune raison d’être “immortalisée”… (S’il savait tout ce que j’ai pu inventer ! Que je n’avais pas de permis de conduire à présenter parce qu’on venait juste de me le dérober ou que j’étais en excès de vitesse parce que mon talon aiguille était resté coincé… serais-je moi aussi de mauvaise foi et, par conséquent, une automobiliste banale ?…)

Les brèves d’Alexandre sur le petit écran en octobre 2012 !

Non content d’avoir publié “Perles d’automobilistes”, “Brèves de volant” (éd Cherche Midi en 2011), Alexandre Despretz, endurant comme le gymnaste qu’il fut, publie “Brèves de volant, la récidive” (toujours aux éditions Cherche Midi) et va mettre en boîte, façon “Scène de ménages“, sur M6/W9, à 19h35 pétantes, dès le mois d’octobre 2012, tous ses trésors qu’il écrit à flanc de moto… “Je n’amplifie pas ce que me disent les automobilistes, me confie Alexandre Despretz avec son regard bleu bien rond dans lequel nage sa passion pour l’écriture minutieuse et quotidienne. Mon but est de retranscrire leurs vraies phrases, leurs vrais mots”. C’est ce que notre policier atypique note au dos des procès verbaux puis réécrit au propre au bout de quelque mois.

Une réalité qui s’avère être à la fois triste et amusante comme le souligne Alexandre Despretz : les automobilistes ont bel et bien répondu ce qui est écrit dans les bouquins d’Alexandre. Pas d’exagération, pas de fiction ni d’invention, l’automobiliste sait parfaitement se caricaturé lui-même. Mais en parallèle des anecdotes amusantes de “Brèves de Volant”, règnent en filigrane des messages de prévention routière sur note d’humour. J’ai eu la chance de découvrir en avant-première le pilote de sa série et je peux vous assurer que ça va être croustillant ! Deux comédiens jouent le rôle des motards plutôt sympathiques et de bonne composition (joli pied de nez à la traditionnelle caricature des policiers). Tandis que dix autres comédiens incarnent le cadre sup’ prétentieux, la femme qui fait du gringue aux policiers, l’étourdi de service… Excellent !!

Alexandre Despretz nous propose un livre décalé

Alexandre Despretz opère dans le même registre que la vidéo sur la méthode Belge pour faire passer l’envie d’écrire des SMS en conduisant : de façon amusante, décalée et pragmatique à la fois.

Ce que j’aime : les illustrations de Piem dans le second volume de “Brèves de volant”

Les autres projets d’Alexandre : une bande dessinée scénarisant ses livres pour le Printemps 2013.

Please follow and like us:
error0

4 commentaires

  1. Nous serons à l’hôtel Ibis impasse Marteau. Vous nous aiderez comme la dernière fois à reprendre l’autoroute vers la Belgique ! Et comme promis, nous vous réservons une plaquette de chocolats belges ! départ de l’hôtel pour la Belgique le lundi 2 juin 2014 le matin ! Merci encore ! KIA rio 1 DKO 289

  2. Fracamont dit :

    j’ai lu ce bouquin ! il est vraiment bourré d’anecdotes très marrantes. l’imagination de l’être humain (et sa mauvaise fois) peut aller très loin : je n’en reviens pas !

    • Personnellement je ne peux pas dire que je sois particulièrement étonnée de la mauvaise foi des automobilistes. Nous sommes prêts à n’importe quoi pour éviter le PV et la perte de points, non? Moi perso je pleure et ça marche…
      Et vous, une technique ?

Laissez un commentaire