Insolite : le Lexus UX devient la première voiture tatouée au monde

Si le monde tourne aujourd’hui au ralenti, si le monde tourne autour du Coronavirus et autour des solutions pour sortir de cette terrible crise sanitaire, il reste encore quelques fenêtres pour laisser notre esprit s’évader un peu. Et l’une de ces bouffées d’air frais est la découverte de la première voiture tatouée au monde : le Lexus UX revu par l’artiste britannique, Claudia De Sabe.

Lexus, UX, SUV, Lexus UX, tatouage, voiture tatouee, claudia de SabeCe n’est pas la première fois qu’une voiture passe entre les mains d’un artiste pour s’offrir un nouveau look, mais il c’est la première fois que l’on peut découvrir une voiture tatouée. En effet, celle-ci a la particularité d’être l’œuvre d’une tatoueuse et a l’énorme avantage de nous faire oublier le confinement pendant quelques minutes. Alors si évidemment le SUV compact de la marque japonaise n’a pas pu être réellement tatoué avec une aiguille classique, l’artiste spécialisée dans le tatouage a utilisé un outil Dremel de forage pour dessiner des carpes koïs sur la carrosserie blanche de l’UX 2020.

Pour sa voiture tatouée, Claudia De Sabe a ainsi utilisé l’outil Dremel pour dessiner à même la carrosserie, éliminer certaines parties de la peinture d’origine et ainsi révéler la tôle à nu. Les contours du dessin sont ainsi presque tatoués : ils sont gravés. Une technique inédite ! L’artiste a ensuite utilisé 5 litres de peinture pour rehausser les motifs en peignant à la main quelques zones de l’œuvre, avant de finaliser son « tatouage » avec de la feuille d’or destiné à mettre en valeur le design et créer un effet 3D. Une fois le travail terminé, Claudia De Sabe a posé de la laque protectrice sur l’ensemble de cette version unique du Lexus UX !

Un hommage au savoir-faire traditionnel japonais « Takumi »

Lexus a toujours mis fièrement en avant le savoir-faire et la cullture japonaise. Culture que l’on retrouve parfaitement dans cette carpe koï très présente dans l’art traditionnel japonais. Elle symbolise la réussite et la persévérance. Deux mots que doit bien connaitre l’artiste puisqu’il lui aura fallu pas moins de 6 mois entre les premières esquisses et le tatouage lui-même. Tatouage qui aura nécessité 5 jours et 8 heures de travail particulièrement physique pour Claudia De Sabe. Entre les vibrations de l’outil Dremel et la difficulté de tatouer certainement zones du SUV, l’artiste se souviendra certainement de la première fois où elle aura lâché le corps humain pour s’attaquer à de la tôle :

« Ce qui m’a beaucoup intéressé sur le Lexus UX, et qui fait que ce modèle était parfaitement adapté au projet, c’est sa forme très profilée. Tous les éléments de la carrosserie, des panneaux latéraux jusqu’au dessin des vitres, sont incroyablement dynamiques et beaux. »

Cette voiture unique au monde n’est évidemment pas à vendre mais le travail de « tatouage » réalisé est estimé à 120.000 £ !

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire