Continue Reading

"/>

Audi A1 Sportback, une citadine musclée

Lancée en 2010, l’Audi A1 avait besoin d’un petit rafraîchissement pout tenir bon face à une concurrence musclée sur ce segment. Et pour cette seconde génération, la marque aux anneaux a fait faire un bond en avant à sa citadine. On retrouve l’ancienne mais en mieux !

Quand un constructeur vous parle de renouveau, vous avez toujours un peu peur de ne pas retrouver l’ADN de la marque. Pour l’Audi A1, les changements sont nombreux, mais nous restons bien chez le constructeur allemand. Et personne ne nous contredira, si on vous dit que la citadine est tout simplement mieux que la précédente qui était pourtant déjà très réussie.

C’est donc sous la pluie marseillaise que nous avons pu mesurer le nettoyage de printemps opéré par Audi sur sa petite A1 : design plus sportif, meilleure habitabilité, nouvelles couleurs de carrosserie, planche de bord plus moderne, coffre plus grand, etc… A l’inverse, adieu diesel, transmission intégrale et autre version 3 portes. La citadine ne sera désormais plus disponible qu’en 5 portes.

Une Audi A1 qui a du mordant

Audi A1, testdrive, essai, citadine, nouvelle A1

Avant de parler de comportement routier, nous vous disions donc que la seconde génération de la citadine, l’Audi A1 Sportback, s’est offert un tout nouveau look. Un look plus musclé, plus dynamique, plus sportif et surtout plus sympa. La petite A1 qui gagne quelques centimètres en longueur et en perd quelques un en hauteur parait mieux assise sur la route. A cela s’ajoute des lignes très affirmées et ça donne une voiture pleine de caractère qui prendrait presque des airs de petite sportive.

Ce qui plait également, c’est la palette de couleurs inédites proposée désormais au catalogue avec 10 teintes donc 5 nouvelles pour un total de 30 combinaisons bi-ton possibles. Une personnalisation qui s’étend jusqu’à l’habitacle et va particulièrement bien à la citadine.

Un habitacle moderne et une conduite dynamique

L’habitacle de la citadine et ses inserts de couleurs offrent une véritable seconde jeunesse à l’Audi A1. L’ambiance générale est plus moderne tout en restant simple. Petits détails, toujours sympa : la console centrale qui est légèrement tournée vers le conducteur, les éclairages intérieurs et les deux grands écrans qui habillent parfaitement l’A1. Par ailleurs, à l’intérieur les passagers arrières profitent d’un meilleur espace.

Une fois bien installé au volant et le contact mis, il est temps de prendre la route. Si globalement, on est plutôt confortable à son bord, ce qui est le plus notable c’est sa maniabilité. Sans compter que son moteur de 116 ch convient parfaitement à cette petite voiture. L’insonorisation est bonne et l’auto est aussi à l’aise en ville que sur autoroute. Une polyvalence qui n’est pas si courante chez les citadines.

Infos techniques de l’Audi A1

DIMENSIONS

  • Longueur : 3.973 m
  • Largeur avec rétroviseurs : 1.906 m
  • Hauteur : 1.409 m
  • Empattement : 2.469 m
  • Volume de coffre : 335 à 1.090 litres

.

CARACTERISTIQUES 

  • 10 teintes
  • Moteurs essence uniquement : 
    • – les 25 et 30 TFSI trois cylindres de 95 ch et 116 ch
    • – les 35 et 40 TFSI quatre cylindres 150 ch et 200 ch
  • Puissance moteur : 116 ch 
  •  

TARIF

L’Audi A1 Sportback est disponible à partir de 20.600 €. Elle est disponible en trois niveaux de finitions : Design (+2.400 € vs. A1), Design Luxe (+5.100 € vs. Design) et S line (+6.500 € vs A1). Les prix s’envolent vite avec les options et atteignent ainsi les 32.900 €.

Notre version d’essai 30 TSFI 116 CH S Tronic 7 Design Luxe avoisine les 30.000 €.

CONCURRENCE

DS3 : à partir de 20.600 €

Mini 5 portes : à partir de 20.100 €

Volkswagen Polo : à partir de 16.030 €

Renault Clio : à partir de 17.800 €

 

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire