Volvo V60 : un break à croquer

Pour le lancement de son nouveau v60, Volvo nous a invité à passer une journée au pays du raffinement, de l’élégance et du sens du détail. Entre la découverte de la berline haut de gamme et un déjeuner au sein du restaurant triplement étoilé Troisgros, ce voyage express aux alentours de Lyon aura fini de nous faire tomber sous le charme de la marque…

volvo, v60, volvo v60, break, break familial, berline, essai, testdrive, restaurant, troisgrosChez Les Enjoliveuses, nous avons toujours adoré voir l’automobile marié à des domaines qui semblaient très éloignés de celui du transport. Et pour cet essai du Volvo V60, c’est avec la haute gastronomie que nous avons voyagé. Car l’exigence et le raffinement des cuisines des Troisgros, se retrouvent parfaitement dans le nouveau break de la marque.

Comme un plat gastronomique, une voiture s’apprécie d’abord avec les yeux. Et cette Volvo V60 nous met en appétit. Avec ses lignes élancées, sobres et modernes, son habitacle soigné, sa nouvelle calandre imposante, sa signature lumineuse arrière emblématique et ses prestations haut de gamme, le Volvo V60 est dans la séduction. Rabaissée et élargie mais toujours aussi longue, le V60 s’offre un look un peu plus sportif qui lui va particulièrement bien. Bref, racée et débordante de personnalité, la berline nous propose un design qui fait mouche. Le nouveau break familial serait-il en passe de devenir la nouvelle référence du marché ? 

Un feu d’artifice esthétique à bord

volvo, v60, volvo v60, break, break familial, berline, essai, testdriveVolvo nous a habitué au beau. Et là encore son V60 relève le défis. Après nous avoir séduit extérieurement, l’habitacle enfonce le clou. A bord, pas de plastique, que des beaux matériaux. Chrome, bois, cuire, écran tactile vertical géant et un design épuré avec très peu de boutons… à peine installée à bord, on s’y sent bien. 

Mais si le beau et le raffinement séduisent, l’aspect pratique ne doit pas en être oublié pour autant. Et le Volvo V60 n’est pas en reste sur ce point. Avec le plus grand coffre du segment sur le marché – il gagne 100 litres par rapport à la génération précédente – le break est une invitation au voyage en famille. Par ailleurs, l’ouverture facile du hayon avec un simple mouvement du pied, sa modularité aussi simple que d’appuyer sur un simple bouton ou encore la vision 360° et l’aide au stationnement, finissent de nous convaincre de prendre la route. Quant aux aides à la conduite tout est là. Correction de trajectoire anti-sortie de route, freinage d’urgence avec détection de piétons, cyclistes et animaux ou encore régulateur adaptatif ! Pour atteindre l’objectif “Zéro mort en Volvo”, le constructeur suédois se donne les moyens.

Une voiture polyvalente

Côté conduite, tout va bien. La voiture tient bien la route même dans les petits virages. Un peu grande pour la ville, elle reste pratique grâce à toutes ses aides à la conduite. Et comme le confort de conduite ne repose pas uniquement sur la maniabilité du break, le conducteur sera ravi de profiter de la technologie embarquée et des sièges multi-fonction. Massant, chauffant ou climatisé, votre siège prend soin de vous ! 

Et comme la perfection se cache dans les détails, il vous suffit d’appuyer sur un simple bouton posé sur le volant pour commander ce que vous voulez à  votre voiture. Un petit détail magique qui nous transforme notre V60 en agréable petit boudoir pratique.

Tarifs et motorisations

volvo, v60, volvo v60, break, break familial, berline, essai, testdriveDemandez à n’importe qui appréciant les voitures, Volvo fait rêver. Tout est beau, tout est raffiné et tout est réussi. La seule raison pour laquelle, tout le monde ne roule pas en Volvo, c’est le prix. Forcément la qualité ça se paye… mais ça vaut le coup. Ainsi, pour un prix de départ de 36.500 €, vous deviendrez le (ou la) propriétaire d’une Volvo V60. Avec ses 4 niveaux de finition (V60, Momentum, R-design et Inscription), les prix s’envolent jusqu’à 51.900 € pour le haut de gamme. D’autant plus que ses prix sont plutôt légèrement plus bas que ceux de ses concurrentes (Audi A4 Avant, BMW Série 3 Touring, Mercedes Classe C Break).

En revanche, plus étonnant Volvo nage à contre-courant en matière de motorisation. Si tout le monde tourne le dos au diesel, le suédois ne propose son break familial qu’en version diesel de 150 ch et 190 ch. Mais des versions hybrides rechargeables devraient rapidement voir le jour. Conclusion, le Volvo V60 est la nouvelle référence du segment.

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire