Avec la nouvelle 508, Peugeot sort les griffes et s’attaque au segment des berlines

Après avoir conquis le marché des SUV avec les nouvelles Peugeot 3008 et 5008l’aventure continue en 2018 pour la marque au lion ! Avec la mise sur le marché prévue en automne pour la nouvelle Peugeot 508 le constructeur français reste confiant pour la fin d’année.

face arriere, peugeot, peugeot 508, 508, berline, essai, testdrive7 ans après la sortie de la première génération, la marque au lion souhaite devenir leader des marques généralistes haut de gamme et s’attaque au marché des berlines. Pour ce faire, il revisite sa fameuse Peugeot 508.

Deux objectifs avec cette nouvelle phase : répondre aux attentes des clients haut de gamme de plus en plus exigeants et répondre aux attentes du marché. Pour cela Peugeot n’a pas hésité à casser les codes.

Nouvelle Peugeot 508 tueuses d’Allemandes ?

En effet, cette berline nous surprend. On ne s’attend pas à découvrir une version si différente de la première phase. La nouvelle Peugeot 508 est beaucoup plus glamour et féline que sa petite sœur. Adieu « l’aspect paquebot de pépère et mémère » et bonjour à l’élégance et la sensualité. Le design extérieur a été entièrement revu tout en conservant l’ADN de la marque. Son style et sa morphologie sont devenus plus jeunes et dynamiques. 

Ses mensurations ont été revues à la baisse. Plus courte et plus basse, elle s’offre un look plus sportif et un gabarit plus compacte pour les moins habiles en créneaux. Mais si sa longueur a été diminuée, sa largeur a augmenté. Un choix plutôt judicieux d’un point de vue esthétique. A noter également le retour du numéro du modèle au-dessus de la calandre qui avait disparu depuis la Peugeot 504 ! Ses superbes optiques en yeux de biche et sa signature lumineuse verticale – directement inspirés du Concept-car INSTINCT – attirent également bien l’oeil. Quant aux portières, elles sont dépourvues d’encadrement pour conférer une allure de coupé à cette berlines 5 portes. D’ailleurs, on ne s’y trompe pas, les têtes se retournent sur notre chemin dans les rues de Monaco !

Et savez-vous au passage pourquoi la marque à placer un zéro sur la barre des dizaines de chacune de ses appellations ? Et pourquoi ce sigle était toujours placé à l’avant du capot? Tout simplement parce qu’à une certaine époque le démarreur électrique n’existait pas encore et qu’il fallait bien mettre le trou pour la manivelle quelque part ! Les ingénieurs ont donc fait d’une pierre deux coups, le zéro serait percé.

Voyage en 1ère classe à bord la nouvelle Peugeot 508.

ecran tactile, peugeot, peugeto 508, essai, testdrive, berlineSon intérieur n’est pas en reste. Il est issu directement du Concept-car EXALT et ça change tout ! On y trouve de nombreux rangements et une ambiance lumineuse soignée jusque dans le porte-gobelet. Et comme la nouvelle tradition Peugeot l’exige, cette version de la 508 est également équipée du I-Cockpit. On profite donc du volant compact à double plat et d’un grand écran tactile HD. A l’instar des 3008 et 5008, les “Toggle Switches” – entendez les sept touches piano – permettent l’accès aux différentes fonctions. Et ce design nous plait toujours autant. Seul point un peu dommage à nos yeux, cette arche centrale imposante qui réduit sensiblement l’espace pour les grands gabarits.

Petite nouveauté mais grande innovation : cette nouvelle 508 peut-être équipée, en option (malheureusement), du système Nigth Vision. Cette technologie détecte de nuitla présence d’animaux ou de piétons au-delà de la portée des projecteurs. Une belle avancée en matière de sécurité qui repose sur à l’implantation d’une caméra infrarouge. Et pour terminer sur cet intérieur, le coffre a été rabaissé et agrandit. Il est passé de 473 litres sur la version précédente à 487 litres sur cette nouvelle phase.

En route !

Si au moment de choisir ma monture, c’est d’abord sa très belle couleur rouge qui m’a tapé dans l’œil, je n’ai pas été déçue par sa motorisation Pure Tech 225 EAT 8 (boîte automatique 8 rapports) et sa version GT.

Sur la route aucune mauvaise surprise. Ce qui n’était pas gagné sur les routes de montagnes de l’arrière-pays Niçois. Elle a parfaitement rempli son contrat. La boîte auto fait son job, même en condition un peu difficile et ses relances sont efficaces. Sa direction souple, franche et directe ainsi que sa nouvelle plateforme LMP2, vous permettent de vous amuser un peu ; chose assez rare avec une Berline.Elle ira là où vous souhaitez qu’elle aille. Pas de mauvais comportement. Un vrai plaisir de conduite. Quant à son comportement en ville, sa maniabilité la rend très agréable en milieu urbain. Ses suspensions et sa plateforme absorbe parfaitement les irrégularités de la route. Bref, on l’aime !

Quel prix pour cette nouvelle version ?

L’entrée de gamme (Blue HDI 130 Active) est affichée à 32.300 € et peut atteindre 49.950 € pour la version First Edition Blue HDI 180 EAT 8. Concernant notre bolide, nous avons testé la version GT PureTech 225 EAT 8. Cette dernière gagnera votre garage à partir de 46.000 €.

Pari donc à nouveau réussi pour Peugeot. La marque est encore montée en gamme avec cette très belle 508. Malheureusement cela se ressent également au niveau des tarifs…

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire