Continue Reading

"/>

Porsche Cayenne : le SUV qui vous donne des envies de famille nombreuse

Le nouveau Porsche Cayenne continue sur sa lancée et séduit toujours autant avec sa troisième génération. Belle, luxueuse, confortable et sportive, le SUV donnerait à n’importe qui l’envie d’installer sa famille à bord.

porsche cayenne, porsche, cayenne, essai, testdrive, SUV, SUV luxeSi le Porsche Cayenne affiche une carrière de 15 ans, avec cette 3ème génération le SUV s’offre une nouvelle jeunesse. Véritable succès chez le constructeur allemand, le Cayenne était le véhicule le plus vendu de la marque jusqu’à ce que le Macan prenne la tête. Un succès qui s’inscrit dans le temps et qu’il ne fallait pas laisser se noyer dans la concurrence. Pari réussi avec cette nouvelle génération. Nouveau look, pratique, connecté ou encore sportif, le Porsche Cayenne a les arguments qu’il faut pour nous séduire.

On ne va pas se mentir, le label qualité Porsche fait déjà une grande partie du travail. Le design est branché, soigné et dynamique alors que nous parlons d’un crossover. L’habitacle est raffiné et technologique. En clair, l’ensemble nous fait rêver tant par son image que par sa conduite très confortable. On ne ressent aucun roulis, la prise en main est simple et le véhicule maniable malgré son gabarit de SUV ! Et en offroad, ses capacités ont également été améliorées. A l’avant comme à l’arrière l’amortissement des secousses est excellent : on aurait presque l’impression de surfer sur des petites vagues. Bref, un excellent équilibre entre confort et sportivité.

Le Porsche Cayenne : un look sportif et soigné

Esthétiquement, le Porsche Cayenne n’a pas à trembler. Si le constructeur parle d’évolution et non pas de révolution, le SUV s’offre malgré tout un design très différent de la seconde génération. Plus fuselé, un capot plongeant à l’avant et à l’arrière, des entrées d’air plus large, des optiques redessinés avec finesse, une voiture rabaissée qui semble mieux ancrée dans le sol… le crossover s’offre un look moderne, tout en finesse et globalement très racé. On aime ! D’ailleurs, on ne s’y trompe pas, le Cayenne est le premier SUV à se doter d’un aileron arrière qui, sorti, lui permet d’être plus performant sur circuit.

A l’intérieur, l’effet est le même. Les matériaux sont beaux, l’écran tactile central est immense et on ne retrouve plus cette multitude de boutons qui nous embrouillait l’esprit. Maintenant les boutons sont limités pour un look plus épuré, plus dans l’air du temps. Les sièges sont évidemment réglables électriquement et le confort est optimal quelque soit la surface sur laquelle vous évoluez. Et en habitabilité, rien a dire ! Il n’y a qu’à lever les yeux pour regarder à travers le toit panoramique ouvrant et réfléchir à la chance que l’on a d’être à bord du nouveau Cayenne ! D’autant plus que ce confort que l’on ressent quand on s’installe à l’avant est également présent pour les passagers arrières.

Une invitation aux familles nombreuses

porsche cayenne, porsche, cayenne, essai, testdrive, SUV, SUV luxeGénéralement les constructeurs prennent soin des conducteurs et passagers avants. A l’arrière, l’histoire est différente puisque ce ne sont généralement “que” des enfants qui y prennent place. Ce n’est pas le cas pour le Porsche Cayenne, qui ne néglige pas leur confort. 

Avec ces 5 vraies places (même si celle du milieu à l’arrière perd un peu en confort par rapport aux autres), le Porsche Cayenne est une vraie familiale capable d’accueillir des enfants avec ses fixations isofix, des adolescents et des adultes. Ainsi, ces derniers profitent d’un confort optimal avec des sièges arrières disposant de 10 possibilités de réglages, 2 ports USB (2 autres sont à l’avant), des porte-gobelets dans l’accoudoir rabattable et évidemment le hot-spot wifi de la voiture. En bref, que ce soit en matière de confort, d’assise ou de suspension, le Cayenne excelle.

Et comme nécessaire à toute famille nombreuse, le coffre est spacieux et gagne 100L par rapport à la précédente génération. C’est d’ailleurs, son principal argument pour les familles optant pour le Cayenne plutôt que pour le Macan.

Une connectivité aux petits oignons

Après avoir passé au peigne fin l’extérieur et l’intérieur du Cayenne, c’est à son côté “geek” de faire ses preuves. Bonne nouvelle, le SUV est à la pointe de la technologie. Vous pouvez tout avoir sur le Cayenne, mais attention, les options peuvent vite être nombreuses et onéreuses. 

Vous retrouvez de série l’incontournable ParkAssist avant et arrière, les régulateur et limitateur de vitesse et le freinage d’urgence avec protection anticipée des piétons. C’est déjà pas mal, mais on retrouve dans les options des technologies courantes et importantes :

  • – L’affichage des limitations de vitesse avec assistance maintien de voie
  • – Le régulateur de vitesse adaptatif qui, selon moi, est un élément de sécurité indispensable pour les cas de grosse fatigue ou instant d’inattention.
  • – L’assistance au parking avant et arrière avec caméra de recul
  • – Les sièges chauffants avant et arrière

Et comme le Porsche Cayenne ne se refuse rien, il y d’autres options moins incontournables mais très appréciables qui sont au catalogue : 

  • – L’assistance angles morts
  • – L’assistance à la vision nocturne
  • – Le HomeLink (système d’ouverture de porte de garage)
  • – Le pare-brise chauffant
  • – La ventilation des sièges avant et arrière
  • – Le volant chauffant
  • – Le toit ouvrant panoramique
  • – Le hotspot WiFi

Tarifs et Motorisation

Pour installer votre famille à bord du nouveau Porsche Cayenne, il faut compter sur un prix d’entrée de gamme à 77.184 €. Il se dote alors de 340  ch. 

Pour le Cayenne S et ses 440 ch, qui seront certainement les plus vendus de la gamme, il faudra compter sur un prix de départ de 94.464 €

Pour le Porsche Cayenne Turbo doté de 770 ch, le ticket d’entrée est à 141.744 €.

1 commentaire2

  1. allard dit :

    ce genre de voiture j’adore et encore plus si on trouve une assurance auto avec un tarif pas cher chose qui est pas facile je vais continuer mes recherches

Laissez un commentaire