Continue Reading

"/>

La première voiture fabriquée en impression 3D bientôt en vente

La voiture 3D de série n’est désormais plus une affaire de science-fiction. En passe d’être commercialisée, la LSEV est le fruit du constructeur italien de voitures électriques XEV et du fabricant chinois Polymaker. Et avant même d’être commercialisée, elle rencontre déjà un franc succès en précommandes…

LSEV, voiture impression 3D, impression 3D, voiture chine, voiture électriqueAlors que la première voiture fabriquée par impression 3D ne devrait être commercialisée que l’année prochaine, 7.000 précommandes ont déjà été enregistrées. Ainsi cette voiture, baptisée LSEV, a presque été intégralement fabriquée par la technologie d’impression 3D (ou fabrication additive).  Seuls certains composants de la voiture ont été fabriqués de manière plus traditionnelles comme le châssis, les vitres et les pneus. Le reste est le résultat bluffant de l’impression 3D. 

Esthétiquement, le véhicule est à mi-chemin entre le Twizy et la Smart, mais ne fait que la moitié du poids de cette dernière. Avec l’impression 3D, le véhicule ne compte que 57 éléments en polymère contre 2.000 avec la fabrication classique. En outre, la LSEV est 100% électrique. Elle  annonce une autonomie de 150 km par charge et une vitesse de pointe à 70 km/h. Pour voir, sur la route, ce petit bijou issu du partenariat entre le fabricant chinois Polymaker et le constructeur italien X Electrical Vehicle (XEV), il faudra patienter jusqu’en 2019.

En attendant, la LSEV est exposée au Musée de la culture 3D de Shanghai et sera présentée au Salon de l’auto de Pékin 2018 au mois d’avril prochain. 

Quel est intérêt de l’impression 3D ?

Sur le papier malgré l’évidente avancée technologique, il n’est pas aisé de comprendre l’intérêt profond de fabriquer une voiture par le biais de l’impression 3D. Mais l’impression 3D a plus d’une corde à son arc. Non seulement elle permet de réduire radicalement les déchets au cours du processus de fabrication, mais permet également aux constructeurs de réduire de manière substantielle le nombre d’éléments utilisés. Ce sont ces points-là qui font dire au patron de Polymaker, Xiaofan Luo, que son projet « inspirera plus de constructeurs à adopter l’impression 3D ».

Côté technique, il aura fallu 3 jours pour imprimer ce prototype. Ce qui fait que XEV envisage de construire 500 modèles par an sur une seule et unique chaîne de production. 

En résumé, la LSEV est un véhicule 100% électrique fabriqué en impression 3D. Elle sera sur les routes à partir de sa commercialisation en 2019 et devrait coûter 7.500 $, soit un peu plus de 6.000 €.

LSEV, voiture impression 3D, impression 3D, voiture chine, voiture électrique

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire