La Honda Civic s’habille en diesel

Il est peu fréquent de voir une voiture avec un design aussi marqué que celui de la Honda Civic. Certainement clivant, la berline a l’incroyable mérite de nous procurer des sensations dès le premier coup d’oeil. Ainsi, cette dixième génération prouve que l’audace fonctionne. Et puisque l’audace semble être un ticket gagnant, le constructeur japonais a décidé de parier sur le diesel. C’est donc dans une Civic dotée de cette nouvelle motorisation que nous nous sommes promenés dans les alentours de Rome…  

Honda, honda civic, testdrive, essai, compacte, berline, diesel, civicVéhicule phare de la marque japonaise, la dixième génération de la Honda Civic s’offre un nouveau moteur diesel. Quand notre regard se pose sur la Honda Civic, on est obligé de lui accorder une personnalité bien trempée. Des lignes franches, musclées et dynamiques, un semblant d’aileron qui souligne ses liens sportifs avec la type R et un taux de testostérone aussi important que les générations précédentes. 

Alors oui, d’extérieur la Honda Civic semble bien masculine mais l’intérieur commence à me parler. On retrouve la même sobriété rectiligne, mais les inserts aluminium sur la planche de bord lui offrent un véritable côté design qui aurait pu nous manquer. Tout comme les petits haut-parleur qui sont absolument canons ! Bref, les finitions sont belles et le confort est là. Rien à dire !

Un habitacle bien pensé

En s’installant à bord de la Honda Civic, on est impressionné par la place importante de la colonne centrale très enveloppante. Et en regardant de plus près, on se rend rapidement compte que cette dernière regorge de rangement astucieux qui nous facilite la vie à bord. Vide poche, Porte-gobelet, colonne centrale évidée pour offrir un énorme rangement sous le vide-poche mais également dans l’accoudoir… notre désordre sera ordonné dans la Civic !

Par ailleurs, si cette voiture 5 places est très longue pour une compacte (4,50 m), elle est également très habitable. Quant à son coffre, il compte parmi les plus grand de la catégorie avec 414 litres en 5 portes et 519 litres en 4 portes.

La Honda Civic est joueuse

Honda, honda civic, testdrive, essai, compacte, berline, diesel, civicUne fois le volant en main, on est perdu. Avec la mode des SUV, on se sent incroyablement basse. On se sent serrée et on a l’impression de devoir conduire sans visibilité en particulier avec la lunette arrière bien loin de l’effet “baie vitrée” des crossovers. On perd complètement nos repères. Puis on met le contact et tout change. En fait, c’est ça la vraie conduite. La conduite plaisir. Quel bonheur de se retrouver un peu proche du sol. C’est sûre la Civic va nous amuser autant que sa version essence.

Bien ancrée dans le sol, on lui fait confiance immédiatement. Premiers virages et on a envie de la pousser un peu. Comment avait-on pu s’habituer à ce point là à conduire en hauteur ? Ici, on sent la route. La conduite est précise, on a aucune sensation de roulis et la Honda Civic avale les virages sans histoire. Elle semble même nous demander d’accélérer. Et on obéit volontiers puisque le bloc diesel est plutôt sympa…

Le diesel arrive dans la gamme Civic

Présentée au Mondial de Paris 2016 et commercialisée en 2017, la Honda Civic n’était jusque-là disponible que dans des motorisations essence. Pour les inconditionnels du diesel, la compacte s’offre désormais un moteur 1,6 l diesel de 120 ch. Très agréable à conduire, s’il est un peu bruyant à bas régime, force est de constater qu’il est plutôt silencieux et punchy.

Information importante à retenir, il s’agit là de l’unique bloc diesel de la gamme et n’est disponible qu’en boite manuelle 6 vitesses.

Côté tarif, la Honda Civic dans sa version diesel débute à 24.590 € en 5 portes et 25.300 € en 4 portes. Notez que l’entrée de gamme “Elégance” s’équipe de série d’une climatisation automatique, de feux automatiques, du chargeur à induction, du freinage d’urgence autonome, des sièges avants chauffants, du régulateur de vitesse adaptatif ou encore de l’aide au maintien de voie. Il faudra attendre la finition “Exclusive” pour la climatisation bi-zone et la finition “Exclusive Pretium” pour  la sellerie cuir et les sièges arrières chauffants.

Bref, si elle est un peu masculine à notre goût, elle reste bien dessinée, très confortable, particulièrement spacieuse et incroyablement joueuse. Un bonheur à conduire. 

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire