Les prix à la pompe jouent au yoyo !

Les vacances c’est bien, mais c’est cher. Entre les locations, les trajets, la révision de la voiture et les nombreux faux frais, on a qu’une envie : tirer les prix vers le bas. Alors quand on voit que les prix à la pompe ont les « hormones en folie », on est en droit de s’inquiéter du ticket d’essence de nos vacances ! Zoom sur les sautes d’humeur de l’or noir.

carburant, essence, gazole, prix essence, prix a la pompe, petrole, station serviceDepuis quelques semaines, le prix du carburant adopte le comportement du pire des régimes : personne n’a jamais fait autant le yoyo en aussi peu de temps ! Augmentation, baisse, augmentation… on ne sait plus où donner de la tête. Alors quand on s’apprête à prendre la route des vacances et multiplier les pleins d’essence, on aspire à un peu plus de stabilité, voire une petite baisse. Pourtant la réalité en est bien loin ; il faut s’accrocher pour suivre. Les derniers relevés tarifaires des stations-service révélaient une hausse du gazole mais une baisse du sans-plomb 95. Nous étions alors le 7 juillet.

Une semaine plus tard, la chanson est déjà différente : tous les carburants sont en hausse. Au moins c’est plus simple, plus clairs et… plus chers. Alors si effectivement, les prix n’atteignent pas des sommets, on espère que les fluctuations des tarifs du baril de pétrole vont se calmer. Oscillant de 41€ à 43€ le baril selon les semaines, l’or noir est capricieux et fait peur à notre porte-monnaie déjà endolori par les projets de nos congés. C’est là qu’on croise les doigts pour que les velléités de supprimer les véhicules diesel et essence de Nicolas Hulot prennent vite corps.

Une augmentation plus ou moins importante selon le carburant

Les prix évoluent à la pompe de manière assez anarchique. Certains baissent, d’autres augmentent, puis tout s’envole et finalement rien ne va à la même vitesse. Voici donc un petit récapitulatif des relevés effectués par le ministère de l’Ecologie et de l’Energie dans tous les réseaux de distribution. Datant de vendredi 14 juillet dernier, ce dernier vous permettra de mesurer les dernières évolutions des prix du litre en fonction du carburant qui vous intéresse. Mais malheureusement, rien ne nous assure que les tarifs resteront inchangés le week-end prochain.

Gazole : 1,174 €, soit +0,4 centimes

SP 95 : 1,323 €, soit +0,8 centimes

SP 95-E10 :1,304 €, soit +0,3 centimes

SP 98 : 1,392 €, soit +0,3 centimes

GPL : 0,742 €, soit +0,7 centimes

 .

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire