Peugeot 308 GTI : sportive et pratique

Avec sa 308 GTI Driving Expérience, Peugeot a voulu faire profiter aux premiers acquéreurs de sa compacte sportive d’une journée de coaching sur circuit. Ce sont ainsi 270 chanceux qui se sont lancés dans l’expérience au volant de la dernière née du constructeur français. 270 en référence aux nombres de chevaux se cachant sous le capot de cette petite bombe.

essai, Peugeot, 308 GTI, voiture sportive, circuit, circuit des écuyers, peugeot sportLa 308 GTI Driving Expérience c’est un « tour de France » d’une trentaine de dates sur 6 circuits organisé par 4move. Au programme : Les Ecuyers, Croix en Ternois, Chenevières, Issoire, le Driving center du Castellet et Fontenay le Comte.

Les Enjoliveuses ont eu l’occasion d’intégrer l’une de ces journées sur le circuit des Ecuyers et ont testé pour vous, sur routes et sur piste, la nouvelle arrivée sur le segment de plus en plus concurrentiel des sportives avec notamment la Honda Civic type R, la Ford Focus ST , la Megane RS Trophy ou encore la Seat Leon SC Cupra.

Un comportement sportif adapté au milieu urbain

Dès les premiers kilomètres on se rend immédiatement compte que l’on n’a pas n’importe quelle auto entre les mains. Les accélérations sont franches, la maitrise est instantanée et facilité par le petit volant sportif. On doit dire qu’il est plutôt agréable d’attendre le passage du feu vert le pied sur l’accélérateur. On s’est même payé le luxe d’enclencher le mode sport juste pour faire ronronner le moteur (même si ce bruit est électronique) et voir les regards se retourner sur nous ! On notera tout de même que le dynamisme de cette 308 GTI se révèle pleinement lorsque l’on monte dans les tours, ce qui peut être légèrement frustrant en ville.

Sur la route sinueuse qui nous conduit jusqu’au circuit, en mode sport, la « petite » est joueuse et réactive. Ce qui nous fait penser que ce n’est pas une auto à laisser entre toutes les mains. Entendez par là, que nous pensons qu’elle n’est pas adaptée à un jeune conducteur inexpérimenté même si c’est typiquement le genre de voiture qui pourrait l’attirer.

Direction le cricuit des Ecuyers

Avant de pouvoir aller tester les performances sur l’asphalte du circuit, nos pilotes instructeurs Rodolphe Prigent et Damien Gallay nous font un rappel théorique des fondamentaux de conduite. Position de conduite, projection du regard, anticipation, bonne trajectoire, gestion des transferts de charges et gestion des limites d’adhérence sont autant de points abordés avant de pouvoir dire : «  la théorie c’est bien, maintenant il faut mettre tout ça en pratique ». Direction la piste !

On commence par un tour de chauffe pour se remémorer le circuit et faire chauffer nos pneus et on lâche enfin les 270 chevaux du moteur. Les suspensions rabaissées de la 308 GTI vous donnent l’impression d’être coller à l’asphalte. Le manque de pêche à bas régime qui nous avait frustré en ville disparaît sur la piste à condition de rester au dessus des 2.000 tours, la voiture devient donc polyvalente et en 3ème à ce régime elle repart sans aucun problème.

La 308 GTI est équipée d’un autobloquant Torsen. Sur le papier cela signifie que lors d’une perte d’adhérence le système autobloquant redistribue plus de puissance sur les autres roues redonnant ainsi de l’adhérence à l’ensemble du véhicule. Cette technologie peut permettre de garder le contrôle de sa voiture si une ou 2 roues devaient se retrouver dans l’herbe tandis que les 2 autres continuent de mordre l’asphalte. En pratique, on a constaté une très bonne tenue de route.

Une griffe GTI à tous les niveaux

Les équipes Peugeot Sport ont travaillé d’arrache pied afin de satisfaire les afficionados de la gamme sportive du lion. Ainsi, on retrouve un intérieur sobre mêlant cuir et alcantara, des surpiqures rouges sur la planche de bord, les sièges, les portières, le soufflet du levier de vitesse. Le logo GTI est également très présent dans l’habitacle, au niveau du repose pied, du levier de vitesses et des seuils de portes. En continuant notre tour d’horizon intérieur d’autres éléments nous rappellent que l’on est à bord d’une GTI tels les chromes, le pédalier alu, un compte tours inversé (qui monte de droite à gauche) et des sièges baquets très confortables.

Vous savez que les Enjoliveuses aiment les détails, en voilà un qui vous plaira à coup sur : l’orientation de la planche de bord vers le conducteur, très agréable à l’utilisation et qui confère un confort au quotidien. Cependant, un peu trop de plastique pour un véhicule de cette catégorie.

Côté extérieur, la sportivité se révèle au travers de la double sortie d’échappement, des jantes 19 pouces, des étriers de freins rouges (encore et toujours !), d’une calandre spécifique également rehaussée d’une ligne rouge.

Il nous aura tout de même manqué un peu d’agressivité, de coupes franches faisant référence à la sportivité de la voiture. Cependant, le côté sobre de cette version plaît aux nouveaux propriétaires et c’est bien ça le principal, non ?

En résumé, cette nouvelle 308 GTI répond aux attentes, rempli parfaitement le job et nous a régalé sur routes et circuit grâce à son agilité, sa maniabilité et sa sportivité. Envie d’embarquer avec nous à bord de cette 308 GTI pour un tour de piste ?

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire