Arnaud Taquet : le photographe auto qui nous a fait flasher

C’est au Salon de Genève que le jeune et talentueux photographe, Arnaud Taquet, s’est prêté au jeu de notre portrait chinois qui nous a permis de découvrir un homme aussi passionné que passionnant. Déjà largement reconnu dans le milieu automobile, ses ambitions et ses objectifs de développement ne connaissent pas de limites. Rencontre avec un photographe qui a fait flasher Les Enjoliveuses…

Le début de la “success story” d’Arnaud Taquet débute il y a 5 ans. Attiré par le milieu automobile et rêvant de travailler avec les marques qui le font rêver depuis sa plus tendre enfance, il s’oriente vers la photographie. Ainsi, il crée à 17 ans, avant son baccalauréat, la très reconnue société Prestige & Sport Cars  où il travaille tout d’abord pour la presse nationale. Très rapidement son talent est reconnu, et il commence à mettre à profit ses compétences pour le marketing et la communication de grands constructeurs.

Aujourd’hui, Arnaud Taquet, entrepreneur dans l’âme et véritable référence dans le milieu auto, travaille à la communication et à la publicité de sociétés de renom au travers de partenariats comme ceux  qui le lient au groupe Volkswagen France (Seat , Audi…), à BMW, BMW-ALPINA, MClaren, Lexus, Mercedes, Peugeot ou encore Pagani.

Pour ce qui est de l’avenir : en 2016, 2017 et plus, il souhaite développer de nouveaux projets clés en main de photos, mais aussi vidéos ainsi que de l’organisation de production et de communication pour pouvoir proposer des lancements de produits tout compris pour les constructeurs à l’international. Son ambition business ne se limitant pas au milieu auto, bien qu’étant sa passion initiale Arnaud Taquet souhaite développer au long cours sa « petite entreprise » …

Arnaud Taquet, interview, photographe, photographe auto, prestige & sport cars, photos voiture, voiture luxeEn route avec Arnaud Taquet…

LAVOITURE DU PHOTOGRAPHE ARNAUD TAQUET

 Si j’étais une voiture quotidienne, je serais une Seat Ateca. Son lancement risque fort de rythmer ma vie professionnelle dans les mois à venir !

Si j’étais les voitures qui me font rêver, je serais :

  • – Une voiture de sport : une Maclaren 12C Coupe
  • – Une voiture ancienne : une Honda NSX.

Si j’étais les voitures qui m’ont marquées, je serais :

  • – Ma première voiture : Abarth 595 competizione. 
  • – Ma voiture actuelle : Aston Martin V8 Vantage et Seat Leon xperience.

Si j’étais une couleur de carrosserie, je serais prune.

LA CONDUITE D’ARNAUD TAQUET

Si j’étais un style de conduite, je serais fluide et rapide.

Si j’étais un élève au permis de conduite, je serais frustré !

Si j’étais une infraction au code de la route, je serais la vitesse.

Si j’étais une vitesse maximum déjà atteinte, je monterais à 340 km/h.

Si j’étais un événement automobile, je serais un événement qui utilise des voitures de sport pour traverser différents pays (Islande, Ténérife….)

Si j’étais un pilote, je serais Jenson Button !

LES ACCESSOIRES D’ARNAUD TAQUET

Si j’étais une option actuelle de voiture, je serais un lift system car ça n’existe que sur les grosses voitures.

Si j’étais une option du futur, je serais un GPS qui conseille les meilleures et plus belles routes d’Europe.

Si j’étais une application de Smartphone pour ma voiture, je serais “Coyote”.

Si j’étais un accessoire indispensable, je serais le parapluie dans les portes comme sur les Rolls Royce.

SUR LA ROUTE AVEC ARNAUD TAQUET


Si j’étais une destination de voyage, je serais l’Islande.

Si j’étais une chanson pour la route, je seraisTime” de Pink Floyd.

Si j’étais une tenue pour voyager, je serais un jean troué ! (sa marque de fabrique !)

Si j’étais une habitude inavouable, je serais le talon pointe, même en arrivant à un feu rouge ou un stop, ce qui ne sert à rien.

Si j’étais une occupation pour les enfants en voiture, je serais “avec mon petit œil je vois…”

Si j’étais un encas ou une pause déjeuner sur la route, je serais rien, je ne mange pas en voiture, je suis trop maniaque ! (Nous l’avons quand même vu manger une pomme en voiture, mais ça ne fait pas de miettes nous explique-t-il !)

Si j’étais un souvenir d’enfance en voiture, je serais la 1ère fois que j’ai vu une SUBARU STI noire avec jantes anthracites et intérieur bi-ton noir et alcantara bleu d’occasion que mon père voulait acheter et ma mère à dit “NON” dès les 30 premières minutes d’essai ! 

rétromobile, pail belmondo, interview, chapal, pilote, soop

.

J’aime les petites routes, le toit ouvrant, la musique et le bruit du moteur selon les voitures.

Je déteste les radars et le régulateur de vitesse.

.

Quelques photos d’Arnaud Taquet :

.

.

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire