Les automobilistes Français sont-ils si mauvais ?

Ces derniers temps les Français ne sont pas vraiment passés pour des automobilistes modèles. Et pour cause : le taux de mortalité routière a augmenté de 2,4 % en 2015, 1/4 des Français avouaient ignorer régulièrement l’horodateur et  il a été révélé que plus de la moitié des conducteurs de l’hexagone n’assuraient pas les contrôles les plus importants de leur voiture. Mais attention, si le torchon semble brûler entre la voiture et les Français, tout ne vas pas si mal…

Certes, c’était la mauvaise nouvelle de ce début d’année : avec 3.464 personnes tuées sur les routes de France, le taux de mortalité routière en 2015 enregistre une triste augmentation de 2,4% par rapport à l’année précédente !

Si d’un côté le gouvernement accuse « des vitesses excessives », alors même que les radars sont de plus en plus nombreux sur le réseau routier, de l’autre côté, l’association « 40 millions d’automobilistes » estime que la seule augmentation du nombre d’accidents dus aux stupéfiants et à l’alcool expliquerait la hausse de la mortalité en 2015. Un point commun tout de même : dans les deux cas, le constat est dramatique et il serait bon de voir ce chiffre rapidement chuter en 2016 !

Les premiers efforts que tous les automobilistes devraient faire spontanément au quotidien pour améliorer la cohabitation sur nos routes sont assez simples : 

  • Faire systématiquement tous les contrôles essentiels avant les gros départs en vacances. 59% des Français ne vérifient pas le fonctionnement et la propreté des éléments du véhicule, ni l’usure et la pression des pneumatiques, ou encore les niveaux des différents liquides. Autant de gestes qui pourraient rendre nos routes beaucoup plus sûres. 
  • Adapter notre vitesse à l’environnement dans lequel nous évoluons. C’est-à-dire les automobilistes conduire ni trop vite, ni trop doucement. 
  • Ne pas prendre le volant après avoir consommé de l’alcool ou de la drogue.

Ne diabolisons pas les automobilistes français

Après avoir joué la bonne mère de famille moralisatrice, je voulais tout de même revenir sur une étude qui met davantage les automobilistes français en valeur. Cette enquête réalisée en septembre 2015 par Club Identicar en partenariat avec TNS Sofres tord le coup à 10 idées reçues sur les Français et l’automobile et rappelle que les Français ne sont pas toujours si dangereux, irresponsables ou “perso” au volant de leur voiture, et ceux malgré le travail acharné des politiciens pour transformer l’automobile en une énorme machine à contraintes !

Cette étude menée auprès de conducteurs réguliers et propriétaires de leurs véhicules nous apprend ainsi que contrairement à ce que l’on pense, les automobilistes français se sentent concernés par les problèmes écologiques. En effet, 51% d’entre eux privilégieraient les enjeux environnementaux à leurs propres intérêts. Autres idées reçues cassées : les jeunes ne se désintéressent finalement pas tant que ça de l’automobile, 84% des conducteurs français pensent prêter davantage attention aux autres usagers de la route, ou encore 76% pensent que posséder une voiture reste quelque chose d’important. En clair, l’histoire qui lie la voiture aux Français n’est pas prête de se terminer…

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire