DieselGate : Ségolène Royal annonce des tests grandeur nature

L’affaire du “DieselGate” mettant en cause l’honnêteté de Volkswagen sur les résultats des tests antipollution de ses véhicules n’a pas fini de faire parler d’elle. En effet, Ségolène Royal a annoncé ce matin le lancement d’ici la fin du mois de novembre de tests grandeur nature suite aux premiers tests aléatoires menés en France par le gouvernement sur dix véhicules diesel. Leurs résultats est sans appel : la tricherie de Volkswagen a bel et bien été confirmée !

La ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Ségolène Royal, était invitée ce matin au micro de France Info où elle a levé le voile sur les résultats des premiers tests aléatoires menées sur une dizaine de voitures diesel de différents constructeurs. Sélectionnés au sein d’une société de location, ces véhicules affichent un verdict très clair : si tous les constructeurs, y compris les Français, s’arrangent avec les résultats, Volkswagen les transforment carrément !

Pour être plus précise, ces premiers tests menés depuis début octobre à l’Autodrome de Linas-Montlhéry ont révélé “un dépassement de cinq fois la valeur limite de la réglementation en oxydes d’azote” chez Volkswagen, alors que les autres constructeurs affichaient un dépassement de 1,5 à 2 ce qui “correspond à l’écart reconnu entre le contrôle sur banc et le contrôle en conduite réelle“. En clair, la tricherie de Volkswagen est bien avérée, une raison pour Ségolène Royal de demander d’ici la fin du mois un test grandeur nature homologué qui permettra le test sur une centaine de voitures.

Des tests grandeur nature commandés par Ségolène Royal

Ce sont donc cette fois-ci 90 voitures commercialisées en France et dotées de moteurs diesel conformes aux normes Euro 4, Euro 5 ou Euro 6, qui seront testées d’ici la fin du mois d’octobre en conditions réelles. L’objectif : entériner la tricherie de Volkswagen et détecter d’éventuelles fraudes aux contrôles antipollution en plus du million de véhicules truqués de la marque allemande déjà en circulation en France.

Au total parmi les voitures sélectionnées pour ces tests, 50% des modèles seront de marques françaises et 50% de marques étrangères. Cependant, Ségolène Royal a tenu à rappeler que “ce n’est pas parce que Volkswagen a triché qu’il faut faire peser une suspicion sur l’ensemble des constructeurs français“.

Bientôt un film sur l’affaire Volkswagen produit par Leonardo Di Caprio ?

Une rumeur court concernant l’acteur américain Leonardo Di Caprio – connu pour son engagement en faveur de l’écologie, mais aussi propriétaire d’une compagnie de production – qui se serait porté acquéreur des droits du livre de Jack Ewing, journaliste au New York Times. Ce dernier qui porte sur le fameux scandale Volkswagen, n’est pas encore sorti… et pourtant ses droits se sont vendus à plusieurs centaines de milliers de dollars.

Pour plus de détails, écoutez l’interview de Ségolène Royal concernant l’affaire Volkswagen qui met en lumière la fraude aux contrôles antipollution du constructeur impliquant quelque 11 millions de véhicules dans le monde :

Ségolène Royal : les premiers tests en France… par FranceInfo
 

Please follow and like us:
error0

2 commentaires

  1. De montmarin dit :

    Peux-t-on encore croire ce que dit madame royale ? ???

Laissez un commentaire