Fiat 500X, une petite 500 boostée à la pilule bleue !

C’est la petite dernière de la famille 500, chouchoute de la marque Fiat. Si l’appellation 500 était quelque peu chahutée par les puristes pour la Fiat 500L, côté Fiat 500X c’est une autre histoire. L’une des plus jolies publicités de l’année nous montre la transformation boostée de la Fiat 500 en Fiat 500X, nous l’avons essayé sur sa terre natale, entre Turin et les circuits de Balocco !

Comme beaucoup j’adore la petite Fiat 500, une citadine comme il n’en existe pas beaucoup, une bouille atypique et reconnaissable de loin, des couleurs pleine de peps. Si je préfère celle d’origine, la nouvelle version de 2007 me plait également. Seul bémol, ça reste une petite voiture et il lui faut les habitudes qui vont avec et qui ne sont malheureusement pas les miennes. C’est pourquoi je guette chaque nouvelle déclinaison que nous offre le constructeur italien et j’appréciais déjà beaucoup la Fiat 500L en version Trekking, très baroudeuse, ou encore l’édition limitée Petit Bateau, très parisienne. Fiat fait encore mieux cette année en nous présentant la Fiat 500X ! Une version crossover urbain qui invite à la sortie des sentiers battus, en version 4×4 ou 4×2. La publicité de la Fiat 500X dit tout de ce les équipes ont voulu en faire, avec une pointe d’humour à l’italienne !

*****

les enjoliveuses, 500x, essai, Fiat, crossoverNouveau design, esprit Fiat 500

Le look est totalement inédit, c’est une Fiat 500 pour les conducteurs/trices ayant besoin d’espace, pour les enfants, pour les courses, pour les balades en vélo lointaine, pour les métiers qui nécessite du transport, pour aller récupérer ses nouveaux meubles suédois… En bref pour tout ce qu’on ne peut pas faire avec la petite sœur de la gamme tout en gardant une esthétique qui s’inspire des aspects typique de la 500 comme les phares ronds. La Fiat 500X s’offre le luxe de proposer 2 design, l’un plus épuré et urbain pour la version 4×2 et l’autre plus renforcé et tout-terrain pour le 4×4. Pour le off-road, des jantes en alliage de 17 ou 18 pouces, les boucliers avant et arrière spécifiques pour protéger lors des franchissement rendus déjà plus aisés avec un angle d’attaque de 21,3° et 30,1° pour la sortie.

A l’intérieur de la Fiat 500X

les enjoliveuses, 500x, essai, Fiat, crossoverSi l’extérieur est complètement original, avec un clin d’oeil à l’esprit 500, la Fiat 500X offre tout un lot de nouveautés à l’intérieur. Les sièges ont sont renforcés sur les côtés et enveloppent le dos pour plus de confort sur les longues routes ou en tout-terrain. Les appuis-tête sont ronds comme sur la Fiat 500 ! Les poignées intérieures et le logo 500 à côté de la sortie d’air du passager rappellent également l’intérieur de la petite 500 mais la Fiat 500X présente une nouveauté très féminine en intégrant 2 boites à gant ! L’une est réfrigérée donc on peut y laisser trainer ses biscuits chocolatés et sa bouteille d’eau. 

les enjoliveuses, 500x, essai, Fiat, crossoverLe tableau de bord est épuré, un écran tactile 5″ permet de gérer la navigation et le multimedia notamment avec le système Uconnect qui rendra les bouchons plus agréables à bord de cette Fiat 500X très connectée. Il intègre TomTom pour la navigation, Deezer pour la musique (ou simplement celle de votre téléphone), les réseaux sociaux ou l’information, pour la détente. L’utilisation est simple et la plupart des commandes se font vocalement pour garder les mains sur le volant, notamment l’écoute et/ou envoi de sms/mails. J’aime beaucoup le compteur de vitesse rond et numérique (avec possibilité d’afficher d’autres informations) derrière le volant, avec la jauge à carburant et celle de la température qui l’entoure, ça rappelle aussi la dernière Fiat 500.

Finitions

les enjoliveuses, 500x, essai, Fiat, crossoverLa Fiat 500X propose six finitions dont la 1ère n’a pas vraiment à rougir puisque l’entrée de gamme (500X) intègre le Start/Stop, le régulateur-limiteur de vitesse, l’aide au démarrage en côte, le frein de parking automatique, les rétroviseurs extérieurs électriques et dégivrants, siège passager avant rabattable à plat (très agréable pour transporter Billy) avec la banquette arrière rabattable 60/40. La suivante (Pop) ajoute en plus l’air conditionné, les commandes autoradio au volant, le Système Uconnect VP2 avec écran tactile 5’’ (radio Bluetooth, prise USB, AUX) et le volant gainé cuir. A partir de la finition Popstar, jantes en alliage 17″, les capteurs de pluie et de luminosité, la climatisation automatique bi-zone, le radar de recul, les rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement et de la même couleur que la carrosserie (noirs pour les finitions précédentes) et le sélecteur 3 modes de conduite.

les enjoliveuses, 500x, essai, Fiat, crossoverLa dernière finition pour le modèle urbain est la finition Lounge avec ccoudoir central avant, l’avertisseur de franchissement de ligne (qui sonne et redresse le volant si le conducteur ne réagit pas, testé et approuvé !), les jantes alliage 18″, l’ouverture et démarrage sans clé, les vitres et lunette arrière surteintées. Les 2 finitions suivantes sont celles de la version 4×4, la Cross reprend les spécificités de la finition Popstar tandis que la Cross plus, celles de la finition Lounge. Le pack sécurité dynamique avec détection d’angle mort indiqué par une lumière et un signal sonore (si le clignotant est activé et qu’une voiture arrive, parfait pour les têtes en l’air ! Testé et approuvé !), le radar anti-collision et la caméra recul, est en option à 800€ pour les finitions Lounge et Cross plus, 1000€ avec l’avertisseur de franchissement de ligne en plus pour les finitions Popstar et Cross.

Motorisations et tarifs

les enjoliveuses, 500x, essai, Fiat, crossoverNous avons testé le moteur diesel 2.0 MultiJet de 140 ch avec BVA 9 rapports, il ronronne comme un diesel, celui qui vous rappelle votre motorisation au cas où vous douteriez, mais avec une bonne dynamique, les changements de vitesse de la boite automatiques sont fluides, cette version était très agréable. Une bonne tenue de route et tout un système de sécurité (Pack en option) permet de rouler en toute tranquillité et c’est ce que l’on a fait de Turin à Balocco, en passant par les hauteurs de la région, la Fiat 500X peut grimper à peu près partout ! Attention, c’est une voiture de baroudeur urbain, ce n’est pas une Jeep.

Pour la 2ème partie de l’essai que nous avons transformée en séance de shopping, nous avons pris la version urbaine (2 roues motrices), plus adéquate, c’était une essence 1.4 Turbo MultiAir de 140 ch avec boite manuelle 6 rapports. Très dynamique, elle est plus qu’agréable à conduire. 

les enjoliveuses, 500x, essai, Fiat, crossover3 modes de conduite sur les 2 versions, c’est le “Drive Mood Selector” (une option qui me ravie de plus en plus sur les différentes voitures essayées). Un mode “Auto” pour la conduite classique (plus confortable, conso et émissions de CO² contrôlés), un mode “Sport” pour une conduite plus dynamique et “All Weather” pour les terrains glissants ou boueux. Sur les versions 4 roues motrices, le mode “All Weather” est remplacé par un mode “Traction Plus” pour les terrains difficiles et à faible adhérence. Nous avons enclenché ce dernier sur les pistes tout-terrain du groupe Fiat, il accroche bien.

La Fiat 500X, dévoilée au dernier Mondial de l’Automobile à Paris, est commercialisée depuis le 14 février 2015 et démarre entre 15990€ et 30290€, selon les finitions et motorisations. 

Les lecteurs du magazine SUV Crossover l’ont élue SUV Crossover de l’année 2015 dans la catégorie « urbain » ! Notamment pour son large éventail de choix, 6 finitions, 6 motorisations (3 essence et 3 diesel), 3 systèmes de transmission et 3 types de boites de vitesses (avec celle à double-embrayage qui sera disponible à partir du mois de juin).

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire