Continue Reading

"/>

Opel Corsa : une citadine sophistiquée

Véritable best-seller chez le constructeur allemand, la 5ème génération de l’Opel Corsa arrive sur le marché avec un niveau de finitions nettement revu à la hausse et un confort qui devrait séduire sans conteste la gent féminine, grande amatrice du segment des citadines. En route pour l’essai de cette fameuse Opel Corsa attendue au tournant…

Opel Corsa, opel, corsa, citadine, essai, nouveautéA première vue, l’Opel Corsa n’affiche rien de révolutionnaire en terme de design et garde très nettement les traits de sa grande sœur. En effet, la citadine profite d’un nouveau look discret mais efficace : les observatrices remarqueront donc une face avant légèrement retravaillée, l’apparition de la virgule caractéristique de la marque sur le côté de la citadine lui donnant une ligne plus élancée et raffinée, et un arrière rehaussé procurant à la voiture plus de robustesse. En clair, si l’Opel Corsa ne change pas radicalement et garde sa belle bouille qui a fait son succès jusqu’à aujourd’hui, elle réaffirme un style sophistiqué et moderne que l’on aime toujours autant… surtout avec sa couleur menthe glaciale dont je suis tombée amoureuse !

En revanche, si la robe de la Corsa reste presque inchangée, on découvre de nombreuses nouveautés sous ses jupes. L’intérieur de la citadine s’offre un véritable relooking que ce soit au niveau de la qualité perçue qui monte en gamme ou l’équipement technologique important embarqué à bord. Par ailleurs, l’habitacle offre une habitabilité sympa qui participe au confort ressenti en route. A cela s’ajoute la haute qualité des matériaux, la colonne centrale comptant 3 porte-gobelets, un écran tactile (un peu bas à mon goût quand on conduit) et des rangements dans les portières avant permettant de contenir des bouteilles d’1,5 litres. Autant d’atout pratique que l’on apprécie.

Les “plus” des Enjoliveuses

Si à mon goût on ne sent pas la citadine d’Opel suffisamment assise sur la route et que le miroir de courtoisie côté passager manque cruellement, la conduite de l’auto reste agréable grâce à toute une série d’équipements. En effet, premier coup de cœur à bord : la volant et les sièges chauffants ! Une fois qu’on y goûte, on ne peut plus s’en passer. Mais ce n’est pas tout, on retrouve également la mode “City” de série qui permet d’assouplir la direction en ville pour notamment facilité nos créneaux. Essayez et vous sentirez immédiatement votre voiture plus maniable et agréable à conduire en milieu urbain ! Autre point fort de la citadine, moyennant 180 € dès le 2ème niveau de finition vous pourrez profiter d’un pare-brise chauffant que j’avoue ne pas avoir testé, mais soyons honnête on connait l’efficacité de ce type d’équipement sur la buée.

Opel Corsa, opel, corsa, citadine, essai, nouveautéAutre point que l’on apprécie, le coffre de 285 litres de volume de chargement qui se positionne dans la moyenne haute du segment et le très bon niveau d’équipement tels que l’aide au démarrage en côte, l’allumage automatique des feux de détresse en cas de freinage d’urgence, le mode “city”,  l’aide au stationnement Advanced Park Assist II, le système de projecteurs bi-xénon avec éclairage d’intersection et pour la première fois sur l’Opel Corsa le système multimédia  IntelliLink.

Par ailleurs pour 650 €, vous avez la possibilité d’équiper l’Opel Corsa du Pack Opel Eye qui reconnait les panneaux de signalisation (très efficace), l’alerte anticollision qui prévient à l’aide d’un flash lumineux rouge projeté sur le pare-brise si la distance avec le véhicule qui précède est trop faible et l’avertisseur de franchissement de ligne.

Des tarifs attractifs sur le segment…

Côté tarifs il faut compter sur une enveloppe minimale de 11.990 € pour l’Opel Corsa en version 3 portes (finition Essentia et moteur essence de 70 ch) et 13.090 € pour la version 5 portes (finition Essentia et moteur essence de 90 ch).

Ainsi la citadine allemande s’impose comme très compétitive sur le segment en étant plus abordable que ses concurrentes : avec 120 ch chacune les Peugeot 208 et Renault Clio affichent un ticket d’entrée respectivement à 18.625 € et 20.250 € alors que l’Opel Corsa et son moteur de 115 ch (la seule nouveauté en terme de motorisation) propose un prix de départ de 17.990 € en 3 portes et 18.590 € en 5 portes.

Notez par ailleurs que l’Opel Corsa offre un certain degré de personnalisation grâce à ses 14 couleurs de carrosserie, ses 4 niveaux de finitions (Essentia, Edition, Color Edition et Cosmo), ses différentes possibilités de bandeaux de décor et la possibilité d’avoir en option un toit panoramique ! Alors que choisirez-vous ? Le vert menthe glaciale que j’ai piloté lors de mon essai ?

 

 

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire