Nouvelle Toyota AYGO au Salon de Genève : Go Fun Yourself !

C’est la dernière petite citadine que nous attendions, après la nouvelle Twingo, la Peugeot 108 et la Citroën C1 ! Contrairement à ses concurrents, le constructeur japonais a choisi d’attendre l’ouverture du Salon International de l’Auto de Genève pour dévoiler le design de la nouvelle Toyota AYGO

Je suis fan de la nouvelle Toyota AYGO ! J’aime les design très marqués qui font d’une voiture un modèle reconnaissable immédiatement dans la rue. Ici un X marque la face avant, il est comme incrusté dans la carrosserie, marqué au fer rouge. Une identité qui nous en dit long sur les nouveautés à venir chez Toyota.

les enjoliveuses, nouvelle toyota aygo, salon de genève, lancement, citadineGo Fun Yourself !

La marque a souhaité pousser le fun jusqu’au bout en créant un nouveau modèle à l’image de la jeunesse japonaise et dans lequel les clients européens se reconnaitront également. Avec un design inspiré de la culture nippone, des mangas au cosplay en passant par le kawaï, la nouvelle Toyota AYGO est faite pour s’amuser. Que ce soit dans le design, la prise en main, la conduite ou la technologie, David Terai, l’ingénieur en chef de ce nouveau modèle, a souhaité une forte dose de joie dans l’utilisation d’AYGO.

Conduire un véhicule à son image

A l’image des conducteurs d’aujourd’hui, elle est personnalisable à souhait, chacun pourra conduire son propre modèle, correspondant à sa personnalité, les ingénieurs ont travaillé dans ce sens. L’esprit de la nouvelle Toyota AYGO est de créer un lien émotionnel entre la voiture et son conducteur qui en prend possession complètement, il en est fier. Le mot d’ordre étant le plaisir, les équipes de Toyota se sont amusées à la créer, vous vous éclaterez à la conduire. 

les enjoliveuses, nouvelle toyota aygo, salon de genève, lancement, citadineA l’intérieur, un confort agréable 

Je suis montée à l’arrière et, si la conductrice n’est pas trop grande, on est à l’aise au niveau des jambes. Le plafond est haut et l’assise également, je crois n’avoir jamais ressenti cette sensation à l’intérieur d’une si petite voiture, un véritable sentiment d’espace et de confort ! “On est vraiment bien dans ce siège”, dixit la visiteuse qui était installée au volant lorsque je me suis incrustée à l’arrière. Je m’empresse alors de le tester lorsqu’elle libère enfin la place et c’est vrai, on est bien ! Bon je recule un peu car cette dame n’était pas bien grande (ok moi non plus mais je ne conduis pas collée au volant), le confort se fait sentir un peu plus.

les enjoliveuses, nouvelle toyota aygo, salon de genève, lancement, citadineLe tableau de bord ressemble évidemment à ceux de la nouvelle Citroën C1 et de la Peugeot 108 (que j’avais visitées juste avant et dont je vous parle en détail très bientôt). Je suis fan de l’énorme indicateur de vitesse rond, que beaucoup ont trouvé très ressemblant à d’autres modèles du marché mais cela importe peu, si c’est une Toyota que je veux acheter, je suis ravie de retrouver ce gadget devant mes yeux ! À gauche de l’indicateur de vitesse, le compteur de tours est digital. Sur le volant, un bouton pour décrocher/raccrocher son téléphone (que j’imagine connecté en mains-libres) à droite, alors que celui du volume est à gauche. À noter également, l’apparition d’un écran tactile, comme pour ses cousines. On s’amuse à toucher les boutons du tableau de bord, à ouvrir la capote (qui sera une option pour rouler cheveux au vent)… Un seul mot d’ordre : S’AMUSER en conduisant !

Avec un coffre de 168 litres (le plus petit des citadines), elle aura du mal à contenir votre shopping incontrôlé en période de soldes mais le reste ira bien sur les sièges arrières !

Elle est à découvrir au 84ème Salon de Genève jusqu’au 16 mars et sera en vente en version 3 ou 5 portes à partir du mois de juin. 

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire