Sixt déconseille le scooter à François Hollande

Sixt, le loueur de voitures connu pour son sens de l’humour piquant, ne perd rien de sa superbe avec sa nouvelle campagne publicitaire. En effet, ce dernier fait un clin d’œil évident à la relation amoureuse supposée liant notre Président de la République François Hollande à l’actrice française, Julie Gayet. Gageons que ce dernier, “grillé” en scooter en bas de chez sa dulcinée, appréciera certainement moins ce trait d’esprit un brin provocateur…

Sixt, françois Hollande, Julie Gayet, maitresse, relation amoureuse, loueur voitureUne fois n’est pas coutume, Sixt surfe à nouveau sur l’actualité chaude du moment, à savoir, la virée nocturne en scooter de François Hollande chez sa maitresse supposée Julie Gayet… levant ainsi le voile sur une relation amoureuse mettant à l’écart la première dame de France, Valérie Trierweiler ! Un buzz dont ce serait certainement bien passé notre président dont la cote de popularité a tendance à vaciller.

Heureusement, Sixt semble avoir une solution pertinente clairement exposée dans sa campagne virale relayée sur les réseaux sociaux et dans quelques magazines avec son traditionnel humour ! Ainsi, le loueur de voitures conseille avec une implacable logique à notre président quelque peu volage d’éviter le scooter  la prochaine fois et de lui préférer une voiture aux vitres teintées. Un véhicule que l’on peut d’ailleurs louer chez Sixt pour 22€/mois. 

François Hollande ou la muse de Sixt

Ce n’est pas la première fois que François Hollande inspire le loueur Sixt. En effet, quand on diffuse des publicités en phase avec l’actualité chaude, le Président de la République est généralement la cible parfaite. Ainsi, outre cette histoire d’amour à côté de laquelle Sixt ne pouvait pas passer sans s’arrêter, on retrouve également notre chef d’Etat en UNE de plusieurs autres campagnes d’affichage diffusées par l’agence de location, notamment à propos du second tour des élections présidentielles de 2012 ou de l’élection de notre nouveau président.

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire