Une nouvelle Mini qui fera de l’oeil aux femmes !

La 3e génération de la célèbre Mini Cooper – dévoilée le 19 novembre dernier à Oxford – nous prouve que la petite citadine n’a plus de “mini” que le nom. En effet, la star des voitures féminines gagne en taille, en technologies et en confort. Mais que les amatrices de la marque  se rassurent, l’ADN de la citadine reste bien présente et devrait toujours autant séduire les femmes…

Nouveau, Mini, Cooper, Cooper S, 3ème génération, moteur, design, écolo, citadineDepuis des années la Mini est à la femme ce que le it-bag est à la fashionista : un objet de mode incontournable destiné à nous accompagner dans notre quotidien. Si effectivement on voit aujourd’hui certains hommes piloter la petite citadine, c’est la gent féminine qui reste la cible principale de la fameuse voiture. Et en effet, nombreuses sont celles qui rêvent devant ce véhicule qui reste incontestablement depuis des années l’auto de femme par excellence !

Mais si l’incroyable performance de cette Mini Cooper a été évidemment de savoir séduire les femmes qui n’étaient pas forcément des passionnées d’automobile, la véritable magie de la citadine est surtout d’avoir su garder ses fans malgré des évolutions esthétiques très fortes notamment avec une Mini qui s’est considérablement allongée avec le temps ! Zoom sur une troisième génération qui pourrait bien rencontrer le même succès que ses grandes sœurs…

Mini : des formes de femme !

Avec ses lignes rondes et pulpeuses, la nouvelle Mini garde toujours son identification forte et reste reconnaissable en un coup d’œil. Si l’esthétique extérieur garde l’allure rétro-chic de la 2nd génération et que les changements restent très légers, on découvre tout de même une calandre agrandie, des feux diurnes en fer à cheval et des optiques arrières élargies intégrant désormais des LED.

Même chose à l’intérieur, les modifications esthétiques ne vous couperons pas le souffle, mis à part peut-être avec la planche de bord inédite, mais la véritable différence se fait sur la qualité perçue – point faible des Mini jusqu’ici – qui semble avoir progressée avec l’arrivée de matériaux plus flatteurs.

Un Mini grandi

Nouveau, Mini, Cooper, Cooper S, 3ème génération, moteur, design, écolo, citadineCôté mensurations, il s’agit bien d’une toute nouvelle voiture plus longue que ses grandes sœurs. En effet, elle grandit de 9,8 cm en longueur pour atteindre les 3,82 m, elle s’élargit de 4,4 cm jusqu’à mesurer 1,72 m, elle prend 7 mm en hauteur pour arriver à 1,41 m et gagne 2,8 cm d’empattement. L’habitacle est ainsi plus confortable que la génération précédente et gagne en place ! De son côté le coffre n’est pas en reste et profite des nouvelles dimensions en proposant plus de place avec un volume augmenter de 30% pour atteindre 211 litres de capacité de chargement contre 160 litres auparavant.

Cependant, la véritable évolution de la nouvelle Mini Cooper réside dans sa modernisation avec notamment le système d’info-divertissement commandé par une molette inédite placée près du levier de vitesse. On découvre également toute une série d’options destinées à gagner en raffinement.  Arrive ainsi un amortissement piloté qui fera sensiblement gagner en confort, un régulateur de vitesse actif, un affichage tête haute sur lame rétractable, un éclairage adaptatif passant automatiquement des codes aux feux de route ainsi que de nombreux services et applications connectés.

De nouvelles motorisations

Pour celles qui, comme moi, aiment les voitures qui leur répondent au doigt et à l’œil, cette 3ème génération de la Mini gagne en séduction avec de nouvelles motorisations alliant punch et sobriété  ! Ainsi lors de sa commercialisation au printemps prochain, vous aurez le choix parmi 3 nouveaux blocs, à savoir, un 3 cylindres essence 1.5 bi-turbo de 136 ch pour l’entrée de gamme de la Cooper, soit 14 ch de plus que l’actuelle version. Elle annonce une consommation moyenne de 4,5 à 4,8 l/100 km pour des rejets compris entre 105 et 112 g/km ! De son côté la Cooper S s’offre un 4 cylindres 2.0 développant 192 ch, soit 8 ch de plus que la version précédente. Et pour finir, côté Diesel la Mini s’offre un bloc 1.5 de 116 ch pour la Cooper D revendiquant seulement 3,5 à 3,8 l/100 km et des rejets débutant à 92 g/km pour un 0 à 100 km/h bouclé en 9,2 secondes.

Alors, compterez-vous parmi les futures clientes ?

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire