Marseille : ville la plus embouteillée de France

Chez les Français s’énerver dans les bouchons est un sport national dont je suis probablement la championne. Pourtant contrairement à ce que l’on pourrait faire croire, selon l’Index de trafic de TomTom, Paris n’est pas forcément la ville la plus embouteillée de France ! Mais qui sort donc leader de ce classement ?

classement, marseille, paris, lyon, ville la plus embouteillée de France, TomTomL’Index de trafic de TomTom du 2e trimestre 2013 est sans appel et c’est Marseille qui remporte la palme de la ville la plus embouteillée de France ! Elle arrive en tête de 10 grandes agglomérations françaises et est suivie de près par Paris et Lyon. Avec les week-ends prolongés qui nous font entrer de plein pieds dans le mois de novembre, cette période de l’année est souvent accompagnée de routes chargées ! Alors si savoir que l’on habite dans la ville la plus embouteillée de France ne va pas forcément nous aider, au moins, on se sentira moins seule une fois bloquée dans les bouchons et surtout on évitera de traverser ces villes dangereusement congestionnée durant les retours de week-end…

Si TomTom est le spécialiste de l’analyse du trafic automobile grâce à ses données récoltées en fonction les temps de parcours réels enregistrés par les GPS en circulation, les résultats de son Index de Trafic destiné à révélé le classement des villes les plus embouteillés en France ne nous bouscule pas plus que cela. En effet, les villes présentes dans le top 3 ne surprend personnes et Marseille confirme sa triste réputation. En revanche, pour être honnête, je ne sais pas comment la cité phocéenne peut s’offrir un trafic pire que celui de la capitale française !

Marseille, ville le plus encombrée de France

Avec un taux de congestion de 40%, c’est donc Marseille qui se voit couronné du pénible titre de “ville la plus embouteillée de France”. En se retrouvant en haut du classement des 10 grandes agglomérations françaises les plus embouteillée, elle devance dans l’ordre, Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Strasbourg, Nantes et Lille

Aux heures de pointe Marseille s’enfonce encore un peu plus dans les bouchons avec un indice de congestion de 74% le matin et 81% le soir ! Pour rendre ces chiffres plus parlant, comprenez que le temps de trajet domicile/bureau des automobiliste Marseillais serait de 30 minutes à l’heure où le trafic est le plus fluide, mais qu’ils perdent pas moins de 46 minutes par jour en moyenne si ces aller et retour s’effectuent aux heures de pointe. Cela dit ce temps record passé dans les bouchons a diminué de 3 minutes sur le temps moyen par rapport à la même période en 2012.

Des analyses intéressantes

Après Marseille vient Paris qui enregistre un taux de congestion moyen de 36% avec un temps de trajet moyen domicile/bureau qui tournerait autour de 30 minutes en conditions de circulation fluide. En revanche, un parisien perdrait en moyenne 44 minutes par jour dans sa voiture s’il effectue ce trajet aller et retour aux heures de pointe ; autant dire que je ne suis aucunement surprise par ce chiffre et que je ne suis pas très optimiste pour l’avenir. Et en effet, cette étude prouve que la situation s’est dégradée  avec une augmentation de 4 minutes par rapport à l’année dernière.

La ville de Lyon arrive quant à elle en 3ème position avec un taux de congestion de 31% et un trajet de 30 minutes aller et 30 minutes retour en conditions de circulation optimales. En revanche en cas de bouchons et en cas de trajet quotidien aux heures de pointe, les conducteurs lyonnais perdent en moyenne 39 minutes dans leur voiture. A l’instar de Paris, la situation s’est empirée puisque ce temps moyen a augmenté de 3 minutes par rapport à l’an dernier. Encore des chiffres prometteurs…

Pour information, si Lille arrive en queue de classement loin derrière Marseille, les Lillois perdent tout de même 31 minutes par jour dans les embouteillages aux heures de pointe sur le dernier trimestre. Par ailleurs, TomTom révèle également que les plus grosses journées d’embouteillage se situent – sans surprise – pendant le mois de mai et ses longs week-ends printaniers, mais aussi à la fin du mois de juin lors des premiers départs en vacances.

 

 

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire