Un Chevrolet Orlando particulièrement maniable !

Après avoir essayé le Lancia Voyager, Les Enjoliveuses continuent leur promenade au pays des voitures familiales et testent cette fois-ci le Chevrolet Orlando. Un monospace bien différent du précédent qui fait certes débat côté design mais marque instantanément  par le plaisir de conduire qu’il procure faisant ainsi oublier rapidement son important gabarit !

essai, chevrolet, orlando, chevrolet orlando, monospace, suv, familiale,Une familiale légère comme une plume ? Impossible me direz-vous. Pourtant le Chevrolet Orlando fait bel et bien parti des monospaces qui contribuent à rendre ce segment plus glamour que l’on ne le pensait. Et en effet, malgré son allure plutôt musclée et son gabarit imposant, le Chevrolet Orlando est rapidement oublié aux premiers tours de roues. En effet, la familiale nous surprend par le confort et le plaisir de conduite qu’elle nous procure.

Non seulement le monospace s’impose comme particulièrement légère et maniable, mais elle nous offre également une boîte de vitesse haute très agréable et un moteur particulièrement puissant pour ce type de véhicule qui permet à l’Orlando de nous surprendre par sa reprise ! Une belle performance, non ?  Une voiture qui sait nous faire oublier que nous sommes à bord d’un monospace…

Design peu féminin ou mélange des genres ?

Le Chevrolet Orlando est comme la mode et crée la polémique en jouant la carte de la familiale tout en arborant un look de SUV : prestance large et puissante, position de conduite surélevée et  esthétique de baroudeur. Alors si ses détracteurs estimeront que la carrosserie est un peu lourde, pour ma part j’aime ses lignes affirmées, son style 4×4 et un brin masculin et surtout le sentiment de sécurité qu’il procure au premier coup d’œil.

Véritable parti pris du constructeur américain, ce look se veut véritablement différent. Il se démarque des autres véhicules de son segment tout en gardant la flexibilité et la polyvalence nécessaire à un monospace. Ainsi pour celles et ceux qui en ont marre de se promener dans les classiques monospaces de notre enfance, le Chevrolet Orlando est peut-être l’alternative que vous cherchiez. 

Un Chevrolet Orlando de 7 vraies places ?

essai, chevrolet, orlando, chevrolet orlando, monospace, suv, familiale,Le Chevrolet Orlando est vendu comme un monospace 7 places. S’il ne s’agit aucunement de publicité mensongère, il y a tout de même un petit bémol ! En effet, le monospace offre en réalité 5 vraies places parfaites pour un adulte mais pour être entièrement transparente, je parlerais davantage d’un très grand coffre à l’arrière que de sixième et septième places. Je m’explique. Le Chevrolet Orlando est un véhicule facilement modulable et c’est justement dans le coffre que se cache les deux sièges supplémentaires… qu’il faut plutôt voir comme des sièges d’appoint tel un strapontin au cinéma. Si ces derniers sont parfaits pour de courts trajets, je ne me lancerais pas sur un voyage de 8 heures à l’arrière !

Outre la question du nombre de places, le Chevrolet Orlando s’offre un habitacle bien équipé et original. En effet, d’une simple pression la console multimédia réversible  “disparait” et dévoile un rangement judicieux suffisamment grand pour accueillir votre GPS portable et s’équipe de surcroît d’un port USB. C’est un peu la cachette secrète de la voiture… Par ailleurs, le nombre de rangements est inombrables et les petits accessoires destinés à vous faciliter la vie à bord son également nombreux : entre le rétroviseur pour garder un oeil sur les enfants à l’arrière sans se retourner, un rangement pour les lunettes de soleil du conducteur, les porte-gobelets pour pouvoir boire mon cappuccino en voiture, la caméra de recul ou encore le  système Chevrolet MyLink ! Bref, le confort et la sécurité à bord ne font pas défaut !

Les tarifs

Concurrent des Renault Grand Scenic, Citroën Grand C4 Picasso,  Volkswagen Touran ou encore Nissan Qashqaï, le Chevrolet Orlando garde tout de même deux avantages de taille : une forte personnalité et des tarifs agressifs parfaits pour les jeunes familles.

En effet, le constructeur américain propose un tarif d’entrée de gamme à partir de 21.350€ pour son monospace. Quatre niveau de finition sont disponibles (LS+, LT+, LTZ et LTZ+). Notez que le haut de gamme débute à 27.350€  et que trois motorisations sont disponibles : un bloc essence de 141 ch et deux blocs diesel de 130 ch et 163 ch.

 

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire