Continue Reading

"/>

Nombreux ralentissements entre le 4 mai et le 12 mai

Nous n’aurons finalement pas attendu le soleil pour entrer dans le moi de mai tant ce dernier joue les timides, mais la bonne nouvelle c’est que nous sommes enfin arrivées dans la grande série des ponts et jours fériés ! Mais avant de s’emballer, de prendre la voiture et de courir droit dans les ralentissements, voici les prévisions de Bison Futé pour cette période faste en jours fériés.

Ralentissements, bison futé, trafic, bouchons, embouteillages, prévisions week-end, routes, france, ascension, vacances, 8 mai

Tout le monde ne rêve que d’une chose : s’évader, partir s’aérer quelques jours et surtout décompressé un peu. L’hiver a été long et le soleil semble nous en vouloir d’avoir accueilli la neige si longtemps cette année, du coup inutile de compter sur lui dans les prochains jours. Dans le meilleur des cas le voir sera une bonne surprise. En revanche, ce que l’on peut dors et déjà prévoir ce sont les embouteillages qui risquent de rythmer les routes de France durant les jours qui viennent. En effet, de nombreux déplacements sont attendus au cours de cette période qui correspond à la fois à la 2ème semaine de congés scolaires de la zone C et au grand pont du 8 mai et de l’Ascension. Mais ne paniquez pas, Mesdames, mis à part le dimanche 12 mai dans le sens des retours le trafic n’agite pas le carton rouge. Cependant, des ralentissements sont prévus, prévoyez donc bien votre voyage.

Méfiance tout de même dans le sens des départs puisque deux vagues successives devraient rassembler la majorité des usagers de la route. Ainsi une première se concentrera sur le vendredi 3 mai et le samedi 4 mai. Les Français qui auront posé une semaine de vacances autour de ces jours fériés partiront principalement sur ces deux journées. Quant à la la seconde vague de trafic, elle se concentrera sur le mardi 7 mai et le mercredi 8 mai car  les vacanciers devraient en effet être nombreux à profiter du pont de 5 jours pour partir et du même coup provoquer quelques ralentissements.

Nos conseils pour ces quelques jours… de ralentissements : 

Samedi 4 mai dans le sens des départs : Evitez de quitter l’Île-de-France entre 9 heures et 14 heures ainsi que l’autoroute A13 en Normandie et l’autoroute A10 dans les secteurs d’Orléans et de Tours entre 10 heures et 16 heures. Même chose pour les rocades de Caen, Rennes et Nantes et la N165 entre Vannes et Lorient.

Mardi 7 mai, dans le sens des départs :Evitez de quitter les grandes métropoles entre 15 heures et 21 heures au risque tomber dans de gros ralentissements qui énerveraient vos enfants…

Mercredi 8 mai, dans le sens des départs : Evitez de quitter l’Ile-de-France entre 9 heures et 15 heures et évitez également les grands axes de liaison du pays en direction des zones côtières, de l’Italie et de l’Espagne entre 10 heures et 15 heures.

Samedi 11 mai, dans le sens des retours : Evitez de regagner l’Ile-de-France entre 16 heures et 20 heures où de gros ralentissements sont attendus.

Dimanche 12 mai, dans le sens des retours : Evitez les grands axes de liaison du pays menant vers les grandes métropoles entre 14 heures et 21 heures et évitez évidemment d’aller vers l’Île-de-France par les autoroutes A6, A10 et A11 de 13 heures à 23 heures.

Gros plan sur les couleurs de la semaine

Dans le sens des départs : 

  • Samedi 4 mai est classé VERT au niveau national et ORANGE en Ile de France, en région Centre et dans le quart nord-ouest du pays ; 
  • Mardi 7 mai est classé ORANGE au niveau national ; 
  • Mercredi 8 mai est classé ORANGE au niveau national ; 
  • Samedi 11 mai est classé VERT au niveau national ; 
  • Dimanche 12 mai est classé VERT au niveau national. 

Dans le sens des retours : 

  • Samedi 4 mai est classé VERT au niveau national ; 
  • Mardi 7 mai est classé VERT au niveau national ; 
  • Mercredi 8 mai est classé VERT au niveau national ; 
  • Samedi 11 mai est classé VERT au niveau national et ORANGE en Ile de France.
  • Dimanche 12 mai est classé ROUGE au niveau national.
re

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire