Essai du Toyota RAV4 : le REV…E?

Entourée d’hommes plus Experts de l’automobile que les Experts de Miami, l’essai du dernier SUV de Toyota fut animé. Vous vous attendez à ce que l’on vous dise que le Toyota RAV4 4ème génération est exceptionnel ? Disons qu’aux yeux des Desperates Housewife que nous sommes,  il pourrait trouver une place dans notre garage. Noter l’utilisation du conditionnel, car comme le Prince Charmant, la perfection automobile n’existe pas.

toyota rav4Sur les terres Catalanes Espagnoles, à Barcelone, Toyota nous a présenté le Toyota Rav4, le petit dernier de la family. Redescendez du nuage les filles, j’ai goûté à la pluie, le soleil et la neige en 24h ! Nous bravons tous les temps rien que pour vous.

Bébé d’1.6 tonne pour conduite souple
Le constructeur nous a prêté les clés du RAV4 diesel 2,2 litres D-4D de 150 ch couplé et du 2D de 124ch, une boîte manuelle 6 vitesses. Sachez que notre bébé SUV pesait 1.6 tonnes ! En deçà de 150ch pour le 4D, vous seriez obligé de le tracter ou de le pousser, bien du courage Mesdames ! Ce véhicule est à proposer voire préconiser pour les personnes à la conduite souple, tranquille. Loin de la mienne, je m’attendais à une légère pression du plexus vers le siège lors des dépassements… bien non. D’ailleurs, comme l’a souligné très justement Pascal RuchPrésident directeur général Toyota France – « le RAV4 n’est pas à destination sportive ».

Il est bien clair que le SUV est pensé pour les familles, les professions libérales. Nous étions totalement d’accord sur un point, la taille du coffre ! Je peux y entrer facilement 3 sacs de Tennis 12 raquettes ! Imaginez-vous sans sac de voyage dans la zone de vie du RAV4, tout est dans le coffre ! Un luxe pour les grands départs des vacances en famille!

Ma Geek Folie come Back

toyota rav4Il y a peu, j’ai écrit la Geekette Car. Bien j’aurais du attendre ! Comme Pascal Ruch me disait « Lorsque l’on achète une voiture, le concessionnaire vous montre l’essentiel des boutons, du fonctionnement général du véhicule. » Il a même intérêt tant il y a des boutons ! Devant, dessus, en haut, en bas, en dessous, à côté ! Donc pour éviter tout accident, potasser votre manuel d’utilisation ou rouler sur des chemins peu fréquentés pour l’appréhender. Heureusement que j’avais mon copilote pour chercher ! Il a trouvé les sièges chauffants ! Curieuse comme une vraie femme, je lui demande de l’enclencher… mais comme j’ai eu chaud ! Je lui ai demandé d’enclencher le refroidissement de mon siège. Je vous le jure, même à 6° à l’extérieur! D’ailleurs, les sièges refroidissant sont vraiment bien pensés lorsque l’on récupère notre RAV4, garé pendant 5h en plein soleil l’été sur le parking de la plage ! Exit les brûlures de nos jolies cuisses déjà toutes rouge !

toyota rav4Ce qui m’a vraiment plu dans le RAV4 est le Toyota Touch qui est un GPS amélioré, interactif et surtout multi-tâches ! Je conseille vivement ce système pour toutes celles comme moi qui sont scotchées à leur boîte mail via le BlackBerry ! Je dois même vous avouer que je m’interdis strictement de regarder mes mails en conduisant depuis que je me suis retrouvée sur la voie inverse de mon sens de conduite ! Ce système multimédia propose une cartographie tridimensionnelle des villes et points de repères. D’ailleurs, lors de certaines sorties d’autoroute, le GPS m’indiquait la route via l’image réelle et non pas par un simple croquis. Je me sentais rassurée pendant le trajet.

Le Toyota Touch nous propose la lecture par synthèse vocale des messages. Il affiche également les SMS, les mails et les agendas, selon la compatibilité Bluetooth du téléphone portable ! It’s my dream ! Ne pas être obligée de quitter la route des yeux!

J’attendais de Toyota, surtout du RAV4 qui se veut Familial, un détail si important pour une mère. La visibilité des enfants dans l’habitacle lors des trajets. Je suis déçue. Le rétroviseur intérieur a un angle de vue trop étroit sur la vitre arrière. De ce fait, toute la visibilité des passagers arrières est inexistantes. Tant en hauteurs qu’en largueur. J’espérais découvrir une caméra embarquée d’habitacle 170° tel que la boîte noire Recduo que l’on pourrait visionner sur l’écran tactile de la gamme Lounge. Dommage.

Toyota a voulu ajouter un brin de sportivité avec le bouton « Sport » qui a mon sens n’est pas le primordial ni nécessaire dans ce type de véhicule. Pour vous expliquer rapidement, le mode Sport une gestion dynamique du couple qui gère en permanence le transfert de couple entre les roues avant et arrière. Bref on gagne en vitesse, rien de quoi nous décoiffer, rassurez-vous.

Dans l’ensemble, le tableau est visuellement apaisant par la lumière bleuté très en vogue chez les constructeurs, massif avec un manque d’ergonomie pratique pour l’atteinte de certaine touche. Les surpiqûres blanches du vrai-faux cuir donne une touche élégante et raffinée au tableau de bord chargé.

Super RAV4 est là : ok niveau sécurité !

Comme pour beaucoup d’entres nous, je suis très à cheval sur l’aspect sécuritaire de mon carrosse. Comme tous les hauts véhicules, nous avons déjà un sentiment de sérénité. Toyota a tout de même augmenté la solidité de l’habitacle au niveau de l’encadrement. La sécurité, du moins son idée, est décuplée par la grandeur du SUV. L’espace intérieur est idéal pour nos adolescents qui ont des jambes à rallonges, le RAV4 gagne 97cm en profondeur sur les places arrières ! Maintenant, considérez qu’en y installant, avec le système Isofix intégré, un siège auto, vous pouvez placer deux petits enfants ou un ado en plus. En le conduisant, j’avais cette sensation d’immensité dans le dos ! Soit du aux regards respectueux des chers automobilistes ou ma crainte de griffer la carrosserie lorsque je doublais un camion dans une route de montagne ! Heureusement que sa conduite est vraiment agréable, souple. Je n’ai pas réussi à chasser du derrière ni faire un léger drift ! Le SUV Toyota RAV4 tient la route.

Notre angoisse sur l’autoroute et même sur route sont les angles morts. Cela est terminé les filles grâces aux capteurs d’angles morts ! Un symbole s’éclaire sur vos rétroviseurs extérieurs lors des dépassements. Vraiment rassurant ce système qui évite les contractures du cou si connu par les itinérants !

Perplexe sur la Communication…

Comment vouloir atteindre les familles quand la campagne européenne montre le bout d’un nez féminin durant les deux premières secondes de la pub et sans enfants ? Vraisemblablement, lorsque j’ai posé la question à Pascal Ruch – président directeur général Toyota France et Philippe Boursereau – directeur de la communication Toyota France, sont resté dubitatifs mais s’accordaient tout deux à remarquer que la femme n’était pas suffisamment représentée. Alors comment vendre une voiture à une plante verte ? Seul les hommes ont rêvé de bolides, de vitesse, d’expériences automobiles ? La preuve que non, 50% des décideurs d’achats sont des femmes… Que cela soit entendu !

De plus, les RAV4 d’occasion trouvent acquéreurs chez les femmes ! Le client homme, se tournera vers le SUV de Toyota lors de l’achat du véhicule familiale, ou pour madame. Alors, attendons de voir comment les concessionnaires arriveront à nous charmer avec un RAV4 moins en rondeur, plus en grandeur.

L’avis des Enjoliveuses

toyota rav4L’aspect extérieur plus racée, des lignes coupées au couteaux marque un tournant pour la famille du RAV4. Plus long, plus spacieux, plus sophistiqué, le SUV de Toyota a toutes les conditions pour rivaliser avec le Sportage de Kia ou le Mazda CX-5. Maintenant, comme pour la réactivité des rapports/puissance, je ne trouve pas l’esthétique stupéfiante, juste efficace pour réveiller les débats de goûts et couleur. Si votre objectif est la sportivité, changez de chemin.

La qualité du vrai-faux cuirs, et vrai-faux plastiques me laisse froide, aucunement extasiée sur l’aspect intérieur du tableau de bord massif. Voire trop à mon goût, mais qui pourra fortifier le sentiment de sécurité parmi vous les filles.

Cependant, j’ai trouvé le 2D de 124ch Gamme Lounge plus agréable dans la maniabilité, la souplesse de conduite que le 4D en 150ch Gamme Lounge, et je ne saurai pas vous dire exactement pourquoi. Bon de rappeler que le RAV4 est justement apprécier depuis 1994 pour sa maniabilité sa modularité et ses aptitudes rassurantes, même en conditions difficiles.

Si vous recherchez un véhicule pour le quotidien de la famille, que monsieur ait une sensation de puissance totalement infondée cela va de soi, si vous désirez de l’espace dans un SUV, si vous aimez des touches que vous utiliserez jamais, écrire vos mails à voix hautes…. Chose certaine en choisissant le Suv Toyota RAV4 4éme génération, vous trouverez satisfaction. En comptant 20cm de plus, le Suv de Toyota n’est plus vraiment un compact. Enfin je ne vais pas chipoter tous les détails du RAV4… pas encore.

Ma Note: 14/20

Pour plus d’informations, vous pourrez vous offrir le RAV4 à partir de 26 590euros. Rendez-vous chez votre concessionnaire mi-Mars 2013 ou sur www.toyota.fr

Essai et Texte : FD

toyota rav4

toyota rav4toyota rav4

 

Please follow and like us:
error0

4 commentaires

  1. cat dit :

    super cet essai, on s’y croirait !

Laissez un commentaire