Moving Car casse nos préjugés sur les voitures sans permis

Les voitures sans permis sont de plus en plus nombreuses dans nos rues et pourtant il règne autour de ces véhicules un flou artistique total. Pour la majorité des automobilistes – dont moi il y a peu – ces véhicules sont ringards, lents, dangereux et bruyants. Le Directeur Général de Moving Car, Israël De Brito, réduit nos préjugés en miettes et nous présente une toute nouvelle facette de ces voiturettes !

Pour commencer je vais vous brosser rapidement le portrait de Moving Car, une toute jeune entreprise née en 2005 dans la tête de son fondateur et en 2008 officiellement aux yeux des automobilistes : “Un jour j’étais chez moi avec un ami qui avait perdu tous les points de son permis de conduire. Il me disait qu’il en avait ras le bol d’aller au travail en scooter surtout avec les nombreux poids lourds qui passaient sur la nationale lui faisant parfois faire de dangereux écarts. C’est à ce moment là qu’une voiture sans permis est passée dans la rue” explique-t-il. La suite vous vous en doutez, Israël De Brito suggère à son ami d’acheter un véhicule sans permis. L’option est hors budget pour ce dernier… il aurait fallu louer une voiture sans permis. L’idée de Moving Car était née ! Véritable autodidacte qui a travaillé chez McDonald pendant deux ans après son bac et 10 ans en grande distribution, Israël De Brito, est aujourd’hui à la tête d’une entreprise moderne et surtout en pleine expansion.

Pourquoi les voitures sans permis nous font-elles peur ?

1/ La vitesse

moving car, mobivia, mobivia groupe, voiture sans permis, Coupé S, GTi, Aixam

Aixam coupé S GTI

Pour un automobiliste, rouler doucement est synonyme de “mauvais conducteur”. Une idée reçue à éradiquer d’urgence ! Ce n’est pas parce qu’une femme portent des talons aiguilles vertigineux qu’elle s’écrasera forcement sur le sol au moindre obstacle ; comme pour tout il suffit donc d’adapter son comportement. Pour commencer, mis à part sur les routes nationales où les véhicules sans permis sont certes un peu lents (limités à 45 km/h), ce type de voiture ne gêne personne en milieu urbain et n’est donc pas plus dangereux qu’une autre auto. “Et sur les routes nationales, il faudrait que les voitures sans permis soit munie d’une plaque d’immatriculation différente des autres véhicules, comme les anciennes plaques jaunes réfléchissantes. On pourrait ainsi identifier de loin la nature du véhicule et donc sa vitesse basse” lance le DG de Moving Car.

2/ L’absence de permis de conduire

Qui dit voiture sans permis dit évidemment jeune conducteur n’ayant aucune notion du code de la route ou chauffard ayant multiplier les infractions jusqu’à voir son précieux papier rose supprimé. On imagine donc évidemment tout de suite les routes de France se transformer en véritable pugilat digne des premières journées de soldes ! Et bien, Mesdames, c’est une fois de plus un mauvais a priori. “Moving Car évite de cautionner les multirécidivistes. On leur pose des questions afin de savoir comment ils ont perdu leurs points. De plus ces personnes habituées à la conduite ont beaucoup plus le temps d’analyser l’environnement en roulant à 45km/h. Quant aux personnes n’ayant jamais conduit et n’ayant pas le Brevet de Sécurité Routière (BSR), on les emmène faire un tour d’abord afin qu’il s’habitue à la conduite. Ainsi même si nos clients n’ont pas ou plus leur permis, Moving Car n’a enregistré que très peu d’accidents en 5 ans. Aucun dommage corporels et principalement de petites éraflures. D’autant plus que nos clients sont soigneux afin de ne pas payer plus chère la location.

3/ Des voitures en carton

moving car, mobivia, mobivia groupe, chatenet, CH26, voiture sans permis, permis de conduire

Chatenet CH26

Depuis quelques années les voitures sans permis évolue et adopte un design plus fun, plus jeune et tendance. L’image de la voiturette pour personnes âgées est cassée. Plus de honte à conduire ce type de véhicule et plus d’effort des constructeurs pour rendre ces autos attractives. Par exemple la Chatenet CH26 plaît beaucoup aux femmes. Son look proche de la Mini nous fait souvent craquer ! Si l’équipement et les finitions intérieures sont digne de constructeur généraliste avec lève-vitre électrique, radar de recul, intérieur cuir et chromé, le bruit du véhicule – bien que nettement diminué – persiste. Bref, lorsque Israël De Brito nous parle de Moving Car et ses véhicules on est convaincu ! Donc non, Mesdames, si vous conduisez normalement, les voitures sans permis ne sont pas faites en carton et tiendront parfaitement la route !

Petit plus qui ne gâche rien : ces voitures deux places qui roulent au diesel consomment peu, en-dessous de 3 l/ 100 km, et polluent peu rejetant seulement 75 g de co2/ km. Des critères qui ne laissent pas indifférentes les clientes de Moving Car qui constituent 30% des adeptes de l’entreprise, un chiffre en hausse. Et scoop : une voiture sans permis électrique pourrait bien rejoindre prochainement la flotte de Moving Car !

Le plus de Moving Car

Par rapport à ces concurrents Moving Car qui se veut accessible à tous, propose des prix inférieurs à ceux de ses concurrents, s’imposant ainsi comme le moins cher du marché.

1/ Les jeunes

En France, on peut conduire une voiture sans permis dès l’âge de 16 ans à la seule condition, au même titre que pour conduire un deux roues, d’être détenteur du Brevet de Sécurité routière si l’on est né après 1988. Une option plus sécurisante que le scooter pour ne nombreux parents qui deviennent ainsi clients chez Moving Car. Seul bémol, il faut tout de même avoir un certain budget puisque ces véhicules oscillent entre 7.000 € et 15.000 € à l’achat… c’est là que la location prend tout son sens. Et puis, pour ceux qui ont du mal à obtenir le petit papier rose, c’est une bonne façon de s’entrainer  et de prendre confiance. Surtout quand on sait que le taux d’accidentologie sur le parc roulant français est de 4,2 % pour les véhicules sans permis contre 18% pour les deux roues.

2/ Les personnes ayant perdues leur permis de conduire

Si pour n’importe qui perdre son permis de conduire est particulièrement pénible, pour certaine il s’agit d’un véritable drame pouvant leur couter leur travail (infirmière à domicile, profession libérale…).La sentence est d’autant plus sévère que ces personnes ne sont pas des chauffards et ont simplement perdu un point pas ci par là pour de petits excès de vitesseexplique le DG de Moving Car. Acheter une voiture sans permis est un investissement trop important pour les quelques mois nécessaires à récupérer son permis, d’où la location. En 2009, 30.000 personnes ont perdu leur travail à cause de la suppression de leur permis de conduire ! De la même manière certaines personnes peuvent avoir besoin d’une voiture pour aller à un entretien. Passer à côté d’un emploi pour une histoire de voiture serait une sentence un peu sévère, non ? “Beaucoup de nos clients sont à l’agonie lorsqu’ils viennent nous voir” explique Israël De Brito précisant que le mot semble fort mais pourtant adapté. Visionnaire, il voudrait même mettre en place un accord avec Pôle Emploi afin que les demandeurs d’emploi puisse plus facilement disposer d’une voiture.

Mobivia Groupe : www.mobiviagroupe.com

Moving Car :  www.moving-car.fr

Please follow and like us:
error0

3 commentaires

  1. bisror jocelyne dit :

    ou louer une voiture sans permis

  2. Comme nous toutes ! Mais honnêtement c’est une bonne surprise 😉

  3. CMK dit :

    Bon et bien c’est parfait, je saurai quoi prendre quand j’aurai perdu mon permis sur les routes de campagne !! Merci les Enjo ! J’avais une vision un peu plus … trash des voitures sans permis !!!

Laissez un commentaire