Super5 Raid : l’aventure des Gazous Roulants !

Le rallye Dakar est à peine terminé que Les Enjoliveuses vous présentent déjà un nouveau rallye-raid : vous connaissez toutes le 4L Trophy, mais connaissez-vous le Super5 Raid ? C’est au départ de Montpellier ou de Bordeaux que les 42 Renault 5 du rallye partiront défier, le 24 Février prochain, les dunes Marocaines pour sa 6éme édition. Et vous verrez, le Super5 Raid n’est pas un rallye comme les autres…

Souvenirs, souvenirs : je me vois encore dans la Renault 5 jaune canaris de mon enfance. Si vous êtes déjà montée dans une des incontournables Super5, vous comprendrez parfaitement ce que je ressens ! Et non contents de conduire cette voiture pleine de nostalgie, les participants du rallye vont en plus nous narguer sous le soleil marocain et ses températures avoisinant les 22° ! Je frisonne de jalousie.

Encore un raid ! Oui mais…

Depuis 2008, Dominique Parme est le Président de l’association CAPVERS qui organise le Super5 Raid, un rallye solidaire ayant pour but de favoriser un échange équitable en améliorant la vie des personnes défavorisées du Maroc. Et ce qui nous a  particulièrement touché est l’aide portée aux handicapés marocains.

Cerise sur le gâteau, ce rallye est accessible au petit budget puisque vous n’avez pas besoin de plus de 5.000€ pour vous offrir un rêve avec votre meilleure amie ou votre mari, tout en donnant un sens à votre objectif ! Cette compétition qui, avec l’absence de classement s’avère plus être une grande randonnée, est mixte et évidemment ouverte aux handicapés. Je vous scotche là n’est-ce pas !

Au-delà des préjugés…Osez avec le Super5 Raid !

Super5 Raid, SuperCinq Raid, gazous roulants, maroc, rallye, raid, paraplégique, fauteuil roulant, rallye auto, cap versLe Gazou pilote Rodolphe Biraud, 40 ans, paraplégique depuis 1989, et la Gazelle copilote, Céline Soulard, 36 ans, sont les représentants des « Gazous Roulants », un équipage 100% paraplégique qui a été élu “Meilleur équipage”. On vous les présente…

Pour Céline ce raid est avant tout une aventure partagée avec son super copain Rodolphe. Passionnée par les sports mécaniques et extrêmes, après avoir fait la Mauritanie en 4×4, elle n’a pas hésité à se lancer dans ce nouveau projet. Avant son accident, Rodolphe était lui un sportif compétiteur. Aujourd’hui, et pour la seconde fois, ce raid est un moyen d’aller plus loin, se dépasser, défier son handicap.

Le fait que Rodolphe soit handicapé soulève bien des questions pour la sécurité, l’organisation ou encore la préparation de l’attelage. Et bien pour notre homme, rien ne semble si compliqué. Il a fait aménagé la R5 boîte manuel de manière à ce qu’elle lui soit accessible. L’accélérateur et les freins sont au volant, doublé par le système de pédales en place. Rodolphe m’expliquait que lors de sa première édition, il avait couru avec son meilleur ami paraplégique. Un vrai défi ! « Trouver les dons, penser aux fauteuils… Au final, nous sommes devenus des mascottes. Avec la passion, on oublie le fauteuil ! Depuis mon handicap, j’ai passé mon permis bateau, je fais de la course automobile sur circuit et du saut en parachute”. J’adore ce mec ! Il est incroyable ! Je ne pense pas que ce soit du courage, juste un feu fougueux de la vie et l’amour de ses plaisirs qui l’animent !

SuperCinq Raid, gazous roulants, maroc, rallye, raid, paraplégique, fauteuil roulant, rallye auto, super 5 raid, cap versIl avait bien pensé à faire le raid en quad, mais trop compliqué pour le coup. Ainsi le frère de Rodolphe lui avait conseillé de participer au Super5 Raid lors de son retour de l’Africa Raid. Et hop : « j’ai appelé Dominique et je me suis décidé à tenter le défi ». Pour Céline, vivre ce raid est un moyen de lâcher tout pour vivre une expérience extraordinaire, pour mieux se retrouver. Elle travaille avec des hommes au quotidien. Elle prend les choses telles qu’elles sont, sans rien ajouter. Une vraie Gazelle : elle s’adapte afin de préserver le charme de son environnement. Elle ne prend aucune trousse de maquillage ou de remise en beauté pendant la semaine de compétition. Puis de toute façon, « je veux m’éclater pendant une semaine ! » me dit-elle. Super5 Raid

 A vaincre sans périple, on triomphe sans gloire

Certainement, quelques parts dans le coin de votre tête, vous devez vous poser la problématique du gros pépin pendant la course ? Rodolphe vous dirait sereinement que seul un accident sur place, un gros souci mécanique pourrait troubler l’aventure. Mais qu’il n’a pas réellement de craintes, il n’en est pas à son coup d’essai et ne part pas vers l’inconnu : il compte même prendre les chemins de traverses, la liberté quoi ! Puis comme vous soufflerait Céline « Il y a toujours une solution, je ferai ce qu’il ne peut pas faire ».

Au-delà du sentiment de Liberté si cher pour Rodolphe, l’objectif reste humanitaire : « On a découvert l’année dernière que ce qu’il leur manquait était des couvertures et des pulls, ils ont froid ! ». Céline et Rodolphe ciblent plus précisément les dons. Si vous êtes touchée par Rodolphe et Céline et que vous désirez les aider, rendez-vous sur leur site internet.

Texte de France

gazous roulants, maroc, rallye, raid, paraplégique, fauteuil roulant, rallye auto, super5 raid, cap vers

Super5 Raid, Super5 Raid, Super5 Raid

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire