Les BMW Art Cars s’invitent aux JO de Londres

Vous n’avez pas de place pour assister aux Jeux Olympiques 2012 ? Pas de chance ! D’autant plus qu’aujourd’hui je vais encore un peu plus enfoncer le clou ! Non contente de louper le dernier match de la carrière de Laura Flessel, la troisième médaille d’or de Tony Estanguet, la victoire de Tsonga, ou encore les incroyables performances en natation de Camille Muffat et Yannick Agnel, vous allez hélas également rater l’exposition “BMW Art Cars”.

En effet, c’est dans un parking quasiment désaffecté de l’East End (métro Angel) que l’ICA (Institute of Contemporary Art) et BMW exposeront 16 Art Cars  – voiture BMW restylée par des artistes – durant toute la durée des JO de Londres. Il s’agit d’un événement relativement exceptionnel puisque ces dernières n’ont été réunies qu’à de très rares occasions et que sur un total de 17 Art Cars, il n’en manquera qu’une seule. Aucune mise en scène spéciale ou éclairages spécifiques ne seront mis en place, proposant ainsi un tableau sobre et des autos présentées dans leur jus. Disposées sans fioriture sur les différents étages du parking, nul doute que cette nouvelle présentation des voitures vous séduira.

Pour la petite histoire, les Arts Cars ont été lancées par le commissaire-priseur Hervé Poulain avec un premier exemplaire qui naît en 1975. Cette dernière a d’ailleurs couru  les 24H du Mans. Ainsi le palmarès de certaines voitures nous rappellera l’esprit sportif des J.O. offrant un lien évident entre les deux événements !

16 Art Cars

Les Londoniens et les touristes pourront donc admirer des exemplaires uniques comme la BMW M1 signée par Andy Warhol, la  M3GT2 de Jeff Koons, ou encore la 320i revisitée par Roy Lichtenstein. Vous découvrirez également les oeuvres des artistes tels qu’Alexander Calder, Frank Stella, Ernst Fuchs, Robert Rauschenberg, M.J. Nelson, Ken Done, Matazo Kayama, César Manrique, A.R. Penck, Esther Mahlangu, Sandro Chia, Jenny Holzer et David Hockney.

Si vous voulez davantage d’informations sur cette exposition, rendez-vous sur le site officiel de l’ICA. Et si vous ne pouvez pas vous rendre à l’exposition, vous pouvez visiter cette dernière virtuellement, ici.

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire