Comment ne pas faire sa blonde chez le garagiste ?

Tonton Greg (blogueur invétéré BMW), nous a concocté un petit guide pour que l’on sache s’y prendre avec les garagistes. Comment s’habiller, quelles questions poser, quelle attitude avoir… pour éviter les arnaques. Tonton est là pour éclairer nos lanternes et nous donner ses conseils d’homme à femme afin d’éviter que l’on nous prenne pour une blonde.

Quand on est un homme, on est plutôt à l’aise chez le garagiste : on parle entre “mecs”. Par contre, cela se corse un peu quand j’y envoie ma femme en mission… Là, les préjugés sont toujours présents. Ainsi que les arnaques… C’est ce que j’ai compris quand ma femme a ramené notre voiture de révision avec quatre pneus neufs, très beaux certes, mais qui n’avaient rien à faire là puisque les anciens pouvaient encore rouler 3.000km. Et oui, le mécanicien avait abusé sans vergogne de son statut de faible femme…

1-Quand faire appel à un garagiste?

Un bruit inhabituel de la voiture? Une simple visite annuelle? Une vidange? (là, pas question de la louper, c’est aussi important qu’une crème anti-rides!). Vous l’avez donc compris, avant de laisser les clés de son bolide à un professionnel, essayez d’abord de vous faire votre propre diagnostique.

Le basique: les opérations de maintenance programmées.

Avec les voitures modernes, vous êtes sympathiquement notifiée à chaque démarrage via un bruit et/ou une lumière s’allumant sur le tableau de bords, vous indiquant la maintenance du moment. Pour connaître la signification de cette lumière, référez-vous au mode d’emploi (le gros pavé qui traîne dans la boite à gants, à côté du doudou de votre bambin ;-).

Ces opérations sont des “basiques”, vous avez aujourd’hui des forfaits dans tous les garages (vidange, freins, courroie de distribution, etc…), donc pas de surprise au niveau tarif. D’ailleurs, un petit conseil: avant d’acheter une voiture, renseignez-vous sur ces coûts de maintenance, on ne sait jamais…

Vous n’avez pas de voiture “intelligente”? pas grave, surveillez juste votre compteur kilométrique car en général, il faut:

  • – Faire une vidange et une révision tous les ans ou tous les 10 000km.
  • – Changer les pneus s’ils ont atteint leur limite d’usure.
  • – Changer les amortisseurs tous les 70 000km.
  • – Changer la courroie de distribution tous les 100 000km.
  • – Changer les plaquettes de frein tous les 30 000km.

Ces chiffres sont des moyennes, rapprochez-vous de votre concessionnaire pour connaître les dates et kilométrages exacts pour ces opérations (cela dépend en fait des modèles de voiture, essence/diesel, gros ou petit moteur, etc…).

Le bruit ou comportement suspect: on sent que ça va nous coûter cher.

Tiens, ce matin, notre titine n’accélère plus comme avant, elle a moins de pèche et fait un bruit bizarre. Avant de crier malheur, vérifiez quelques petits trucs. Attention à votre joli petit haut acheté la veille, vous risquez d’avoir les mains noires !

Première chose, vérifiez vos niveaux (huile, liquide de frein et refroidissement moteur, les réservoirs sont assez visibles). Essayez ensuite de localiser ce bruit (orientez vos recherches près des roues s’il n’est présent qu’en déplacement ou vers les moteur si vous l’entendez tout le temps). Vous pensez savoir d’où ça vient? Parfait, vous êtes maintenant prête à affronter le grand méchant loup!

2-En route chez le garagiste

Avant tout, pensez à votre tenue: exit les talons aiguilles, mini jupe et décolleté plongeant,
vous serez tout de suite cataloguée! Imaginez les regards des techniciens et leurs discussions: “rohhhh, mate un peu la gonzesse là, joli p’tit lot! va falloir lui charger la facture pour la garder plus longtemps ici…”. Habillez-vous donc simplement, sans trop en faire.

En rentrant dans le garage, n’oubliez pas: souriez! c’est tout bête mais cela permet de partir immédiatement sur de bonnes bases. Après, dirigez-vous vers l’accueil et exprimez poliment votre besoin ou problème (toujours avec le sourire). Généralement, vous avez deux cas de figure:

  • – L’entretien courant (par exemple, l’ordinateur de bords vous supplie de faire une vidange).
  • – Une panne (que vous avez plus ou moins identifiée auparavant).

Là, votre interlocuteur vous proposera un rendez-vous: dans la semaine pour l’entretien, dans le mois pour la recherche de panne ou tout de suite dans un garage type Speedy, Midas, Feux vert, etc…

Si vous souhaitez juste changer une ampoule ou un essuie-glace, généralement un technicien vous le fera sur le champ. Vous n’aurez d’ailleurs que le produit à régler, la plupart des garages ne font pas payer de main d’œuvre sur ce type d’intervention, surtout si vous sortez votre double sourire 🙂

Maintenant, les 2 choses les plus importantes, à retenir à tout prix:

  • – Dans le cadre d’un forfait (vidange par exemple), ne payez que ce que vous avez demandé ! Si, à la caisse, on vous dit “oui mais fallait aussi changer les plaquettes de frein, on vous l’a donc fait”, refusez de régler, ils auraient dû vous prévenir avant.
  • – Lors d’une recherche de panne, demandez à être appelée avant toute opération, le technicien vous communiquera alors le prix des réparations et vous validerez avec lui.

Pas convaincue par ce garagiste, pas grave, allez en voir un autre, c’est vrai qu’ils ont une sale réputation mais on en trouve de vraiment sympathiques.

La dernière chose, quelle que soit la situation, ne jamais s’emporter, essayez de rester calme et ainsi maîtriser la situation.

Dans mes prochains articles, je reviendrai sur la recherche de panne et les forfaits, plus en
détail, stay tuned!

Un grand merci à tonton Greg pour cet article truffé de conseils !

Le site de Tonton Greg

Please follow and like us:
error0

12 commentaires

  1. dit :

    Une minorité???! Je n’ai pas eu de chance alors, je ne suis tombée que sur les mauvais garagistes composant cette minorité…
    C’est de la discrimination qui est pratiquée (pour rappel c’est puni par la loi… mais tellement courant que ça n’émeut personne). Il suffit d’être une femme pour que le devis soit surfacturé, et si on est jeune c’est le jackpot (et une 2e discrimination au passage!). Quel manque de respect.
    Je suis outrée qu’effectivement il faille se faire accompagner par un homme pour avoir un devis décent et honnête. Dans quel monde vit-on? Plutôt que de continuer à considérer les femmes comme des assistées, mieux vaudrait faire de la prévention auprès des garagistes sur les bases élémentaires du civisme.

    (NB: effectivement l’ironie de l’article est peu perceptible, j’ai eu la même réaction que Rachel de prime abord…)

  2. lionel dit :

    Bonjour.Je suis garagiste (petit garage),et je pense que votre publicité pour les centres autos est exagérée.Le garage traditionnel est beaucoup moins cher ,et plus respectueux de ses client(e)s.Et au passage,le fiston de madame est bien content de trouver un apprentissage dans un garage,alors que dans un centre auto non ! Pensez y !!!

    • Bonjour Lionel,
      évidemment je n’ai rien contre les garages indépendants, bien au contraire ! A mes yeux, vous représenter le contact avec le client ce qui est un point important. D’ailleurs je suis très fidèle à mon garagiste. Cela dit dans certains endroits, ces garages traditionnels ont tendance à nous faire refaire toute la voiture pour une toute petite panne. Certes il ne s’agit que d’une minorité mais cette dernière fait du mal à votre profession.
      Les centre auto ont selon moi une autre fonction, à savoir le dépannage rapide… une sorte de fast food de la réparation automobile. Une valeur rassurante pour ceux qui n’ont pas d’adresse de garagiste sérieux.

  3. joel suire dit :

    ma mere, CT sur sa 4l,fait un pré/CT centre auto….4000€ !!je lui ,dis j’arrive….je regarde; bon pot echapement a changer,OKmais le reste,rien….je change le pot(eviron 50€) au CT 0 defauts….(j’etais pro automobile a l’epoque)

  4. RachelM dit :

    Cet article aurait pu être presque bien s’il n’avait pas ce ton ouvertement paternaliste et condescendant :
    – la vidange, c’est comme la crème anti-ride, faut pas oublier
    – le mode d’emploi à côté du doudou du gamin
    – attention au chemisier tout neuf qu’on va tâcher et aux salissures sur nos mains
    – la tenue vestimentaire “cagolienne” à éviter
    – le double sourire pour charmer le garagiste
    Du coup, je suis presque déçue qu’il n’y ait pas de référence aux ongles cassés.

    En voilà un Tonton qui sait parler aux femmes, en prenant comme références des choses vraiment essentielles pour elles.
    Je cite dans l’introduction : ” Là, les préjugés sont toujours présents” … mais dans cet article aussi, il y a en des préjugés bien présents, et bien lourds.

    Avez-vous pensé à vous adresser aux femmes comme vous le feriez avec les hommes ? Le gène Y n’est pas livré avec une connaissance pointue de la mécanique me semble-t-il ? Comment s’adresse-t-on à un homme qui n’y connait rien en mécanique ?

    Enfermer les femmes dans des rôles de gourdasses ne fait qu’alimenter la situation actuelle : le monde automobile est macho et les femmes y sont mal-traitées, arnaquées, dévalorisées.

    Mon commentaire vaut pour l’ensemble de ce site.

    • Bonjour RachelM,
      effectivement nous avons pensez à parler aux femmes comme on le ferait avec des hommes ; c’est d’ailleurs ce que l’on fait dans tous les autres articles du blog ! Ici, il s’agit du second degré mais manifestement mal utilisé puisqu’il ne semble pas compréhensible.
      On parle de casser les préjugés et du coup on l’utilise dans le corps du texte pour appuyer le ridicule de ces a priori !
      Bonne journée et n’hésitez pas à lire d’autres articles pour vérifier que l’on ne prend pas les femmes pour des gourdasses… bien au contraire 😉

  5. Laura dit :

    Excellent post ! Je reviendrai sur ce blog. Je suis impressionnée ! Informations extrêmement utiles, spécialement la dernière partie 🙂 Ce genre d’information m’intéresse beaucoup. Je cherchais cette info depuis longtemps. Merci et bonne chance

  6. zora dit :

    j’ai une Citroën et bizarrement je me dis que si je vais faire réparer ma voiture chez eux, ça me coûtera plus cher que chez Speedy… c’est normal docteur ? heu Tonton ?

    • TontonGreg dit :

      En fait, tout dépend de ta réparation car certaines opérations ne peuvent pas s’effectuer chez un Speedy ou autre Midas (ils n’ont pas les pièces).
      Le mieux, passe voir Speedy, décris leur ton problème et ils te diront tout de suite s’ils peuvent faire quelque chose.

  7. Hugues dit :

    Plus simple : j’ai deux garagiste ( un pour les révisions (BMW) l’autre pour les pneus) la même marque de voiture x2.
    Ils me connaissent (et ma femme aussi ) mais je téléphone avant lorsque c
    Ma femme qui amène sa voiture !
    Il “m’anarque” ( pas le genre de BMW ) ils savent que j’arrive dans les 48h en entrant par la vitrine 🙂

    • TontonGreg dit :

      ah ben Hugues, c’est pareil pour moi, chez BM pour les révisions/réparations et les “consommables” ailleurs 🙂

      c’est pas bête ce que dit Manu, certains garages ne sont pas très accueillants visuellement…….

  8. Manu dit :

    moi je ne me sens jamais à l’aise chez les garagistes. c’est moche un garage et je n’y comprends rien

Laissez un commentaire