Témoignage : l’émotion d’Isabelle dans la Citroën DS5 Hybride

Hybride diesel

Les impressions d'Isabelle sur la DS5 hybride.

Modèle à l’essai : DS5 Hybride Diesel Version Sport Chic, 200 ch, 37.700€

Plutôt que de faire un essai banal, j’ai demandé à une automobiliste de tous les jours de me confier ses impressions sur la DS5 hybride diesel. J’ai donc invité  Isabelle, 40 ans, consultante dans une boîte marketing, à découvrir ma bête à l’essai : ma/la Citroën DS5 Hybride. Bingo : Isabelle adore les voitures et aimerait acheter prochainement… la DS4 !

Look et ambiance

Les présentations à peine faites, les commentaires fusent. “Le look de la DS5 me charme beaucoup. Ses lignes sont vraiment sympas et la carrosserie blanche est très jolie (ndlr,blanc perlé)”. Une fois installée derrière le volant, Isabelle prend la température. “C’est impressionnant le nombre de boutons qu’il y a ! Comment ouvre-t-on les vitres ? Ah d’accord ! Rien sous les vitres à part de grosses poignées en chrome -très luxe d’ailleurs-, tout se trouve au milieu. Il faut un temps

DS5, Citroën, hybride, essai, ecolo

Isabelle a apprécié les surfaces vitrées du toit. "Sympa pour les passagers arrière, notamment les enfants !"

d’adaptation je suppose. Mais pourquoi pas. C’est novateur ! Ambiance cockpit dans la rangée du haut : au-dessus de ma tête, je peux fermer ou ouvrir les stores de sorte que chacun puisse avoir sa propre ambiance : le conducteur, le passager avant et arrière… Sympa ! Dommage que les vitres du toit ne s’ouvrent pas. En revanche, si les sièges sont hyper confortables avec un appui-tête hyper design et agréable, je n’aime pas trop être engoncée comme ça : la console est énorme et sépare franchement le conducteur et le passager avant. On se sent très enveloppé et en sécurité mais c’est un peu bizarre d’être autant chacun pour soi dans l’habitacle. Peut-être une question d’habitude ?“.

A la découverte du système hybride

Lorsque je lui parle de technologie Hybride, Isabelle me demande à quoi ça ressemble sous le capot. Elle l’ouvre et surprise : on retrouve tous les éléments d’une voiture thermique à part quelques fils oranges reliés au système électrique. “Où sont les batteries alors?” me demande Isabelle. Sous les sièges arrières et dans le coffre. Petit tour… dans le coffre. Isabelle est un peu déçue par sa taille et ne voit toujours pas les batteries. Normal, puisqu’elles sont cachées dessous et grignotent forcément pas mal de volume…

Isabelle me demande enfin comment fonctionne le système hybride lorsque l’on conduit. Heureusement, j’ai interviewé le chef du projet hybride quelques jours auparavant. Voici en gros ce que j’ai expliqué à Isabelle : “Il y a quatre modes de roulage au choix. Tout d’abord le mode automatique où le conducteur ne s’occupe de rien. Idéal pour avoir une consommation très raisonnable. Le mode sport où 100% de la puissance arrière est disponible. La consommation est la moins bonne puisque le thermique et l’électrique fonctionnent en même temps. Le mode ZEF (Eéro Emission Electrique) pour rouler jusqu’à 4km tout en électrique, en ville par exemple. Et enfin le mode 4 roues motrices génial sur la boue, la neige… Plus besoin de chaîne pour monter les cols l’hiver !”.

“Et le prix?”, me demande timidement Isabelle. Prix d’entrée de gamme à 39 950 euros… Oups ! L’obstacle de l’Hybride diesel est aussi là : outre le fait qu’il faut rôder la DS5 hybride sur environ 10 000 kilomètres pour réellement obtenir une excellente consommation (4l/100), il faut également débourser une certaine somme ou une somme certaine, comme vous préférez pour ramener cette élégante, écologique et luxueuse voiture à la maison…

Isabelle a apprécié  :

– le look de la DS5 et son effet luxe

– les pédales très confortables pour conduire en talons

– le double rangement dans l’accoudoir central

– les trois surfaces vitrées du toit

Isabelle a moins apprécié :

– les sièges trop engoncés et enveloppants

– la taille du coffre (ndlr, réduction due aux batteries installées sous les sièges passagers et le coffre).

DS5 hybride femme

DS5 hybride femme

Please follow and like us:
error0

6 commentaires

  1. mme arribert dit :

    bonjour je viens d acquérir l hybride ds5 sport chic ‘toutes options” une merveille. Elle avale les kms on a l “impression d ‘etre dans un cokpit. Aucunes critiques, amatrice de belles berlines, c ‘est celle que je préfére. alors n ‘hésitez plus!!!!

  2. Sevemem dit :

    Que de beaux sourires:)

  3. doc dit :

    Pas mal cette DS 5, un peu chargé niveau design je trouve mais la ligne générale est élégante.
    Quant à l’hybridation… je reste sceptique sur l’utilité réelle d’un tel dispositif si ce n’est pour permettre au constructeur de se conformer à la réglementation…
    C’est un peu à l’image du Turbo: on ajoute un dispositif (ici le moteur électrique) pour palier la relative inefficacité du moteur… Solution de facilité plutôt que de chercher à développer un moteur ultra efficace. Par ailleurs, je voudrais bien voir la gueule des batteries dans 240 000 km… Enfin, l’efficacité de l’hybridation est faible car la voiture prend nécessairement plusieurs dizaine de kilo quand les lois de la physique imposent justement d’alléger la caisse pour améliorer les performances d’ensemble… absurde.

    Je n’arrive pas à être convaincu par ce mouvement d’hybridation. Je pense d’ailleurs que les plus grands retardent au maximum leur entrée dans cette mode car c’est un gouffre financier pour un résultat très faible.
    Je me rappelle que sur une très grosse berline d’une célèbre marque allemande, l’efficacité de la motorisation et de la boite de vitesse fait qu’on peut ne consommer que 6.5 litre au 100… Mais la ménagère qui veut se donner bonne conscience réclame son petit “h” sur son hayon, alors le service du marketing courbe l’échine.

    Tout est aussi une question de conduite…

    • P. Letren dit :

      Quand la réalité vécue conterdit des lois de physique non énoncées il faut s’y résoudre. Je suis passé d’une 5008 163CV à une DS5 Hybride avec le même moteur. Je suis passé de 7.5 litres au 100 au mieux à 5.6 litres. Ceci valide l’approche Hybride mais ne contredit pas pour autant l’intérêt d’un moteur plus efficace.
      L’intérêt de l’hybridation Peugeot-Citroën est aussi ce mode 4×4 que n’ont pas les hybrides concurrentes.
      Non, vraiment, après 8000km parcourus, je suis absolument convaincu de l’intérêt de ce modèle magnifique qui plus est ! Sans parler du confort exceptionnel des sièges.

  4. nicole dit :

    superbe voiture ! si seulement je pouvais me la payer !!!

Laissez un commentaire