Julie Ferrez a découvert le Rallye des Princesses

Jean vert, petites bottes, tee shirt blanc et sac à bandoulière (look très frais que Les Enjo ont bien apprécié) : Julie Ferrez – la coach des stars et des hommes/femmes politiques (dont Carla Bruni !) –  est venue à 9h, en Piaggio MP3, souriante et punchy, pour découvrir le Rallye des Princesses 2012 en compagnie du Journal des Femmes. “Magnifiques bolides !” s’exclame la coach minceur qui a plus l’habitude des 4×4 et des dunes du Maroc. Un peu déboussolée par les règles du jeu du rallye de régularité, Julie a d’abord eu du mal à se projeter dans l’aventure des Princesses qui prenaient le départ.

julie ferrez 230

© Anne-Charlotte Laugier/Journal des FemmesJulie Ferrez, coach sport et minceur, sur la ligne de départ du Rallye des Princesses

Me demander de rouler à 50km/h de Paris à Monaco, ça me fait un peu mal car j’ai l’habitude de tracer d’un point à un autre le plus vite possible ! J’ai participé deux fois au Rallye des Gazelles et j’adore prendre les dunes de 20 mètres de haut, affronter le sable mou dans la chaleur écrasante des après-midi, étudier le terrain… Pour monter les dunes, il faut beaucoup de sang froid, dégonfler les pneus pour une meilleure adhérence, accélérer comme une malade puis relâcher pour éviter le vol plané.” C”est incontestable, Julie Ferrez est une passionnée ! Et lorsqu’on lui demande ses impressions sur le Rallye des Princesses en lui présentant le roadbook de ces dames, Julie se prend au jeu de la régularité. “En effet, ce n”est pas si simple. Le roadbook est différent, les règles du jeu aussi. Julie note : 1h30 de pause à midi ! C”est beaucoup ça ! Et on arrive le soir à 18h. Physiquement, ce doit être largement tenable. Quoique sans direction assistée, ça peut déjà être plus physique… Et quand la pluie s’invite dans les cabriolets, il doit falloir s’adapter“.

Très connaisseuse et observatrice, Julie repère les TerraTrip et demande si l’on a droit au régulateur de vitesse (rusée, non ? !!). De plus en plus conquise par l’ambiance et la beauté des équipages, l’ex-gymnaste de haut niveau avoue adorer les voitures anciennes et ajoute, gagnante invétérée, “à condition qu’elles ne me lâchent pas !“. Si notre coach préférée, dont on recopie sagement les mouvements sur Télématin, met de la musique hip-hop dans son 4×4 au Rallye des Gazelles, la sportive opterait plutôt pour une musique pop “pas trop speed dans une Morgan ou une Porsche” pour aller jusqu’à Monaco.
Julie Ferrez sera peut-être sur la ligne de départ l’an prochain ? “C’est comme au ski, à partir du moment où il faut glisser dans les virages, je suis partante !” Et il se trouve qu’au rallye des Princesses, laisser partir le train arrière peut servir plus souvent qu’on ne l’imagine…

A savoir

Contre les régimes, mais à l’origine d’un programme bien être personnalisée axé sur l’alimentation, l’exercice physique et la force mentale, Julie Ferrez anime une chronique tous les samedis dans l’émission Télématin de William Leymergie.

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire