Salon de Pékin : Citroën DS9, belle et rebelle !

Je ne comprends pas. Il se passe des choses au salon de Pékin alors que je n’y suis pas ! Grrrrr !  J’en conclus donc que la star de ce salon qui prend de l’ampleur, ce n’est pas moi. Mais une autre ! Allez, pour une fois, j’accepte avec bonheur (carrément !) : Citroën – la marque que j’affectionne encore plus depuis l’avènement de la C5 qui a fait de ma mère une femme heureuse au volant et aussi depuis ses lignes DS – va certainement conquérir le monde avec un modèle de luxe aux mensurations exceptionnelles : la Citroën Numéro 9 Concept qui fait un grand pas en avant par rapport aux codes stylistiques du haut de gamme traditionnel. Il y a comme un parfum de Déesse au salon de Pékin…

Nous sommes bien reconnus mondialement en mode, gastronomie, design… Alors pourquoi la France ne pourrait pas mettre aussi à ses pieds l’industrie automobile du luxe ?

Et c’est Pékin que Citroën a choisi de présenter sa nouvelle égérie. Normal : c’est devenu l’un des plus grands salons automobiles au monde. Pourquoi ? Parce qu’en Chine, plus de 18 millions de voitures se vendent chaque année !

Pour pénétrer dans la cour des grands, je trouve que Citroën frappe fort. Je vous explique : depuis un hélicoptère, ou – pour faire beaucoup plus simple – depuis votre fenêtre, vous pouvez admirer le toit de cette DS9.  Et que se passe-t-il sur ce toit ? La Tour Eiffel apparaît (enfin, je reçois souvent des sortes de messages subliminaux, alors regardez la photo et dites-moi si j’hallucine ou pas)

La tour Eiffel sur le toit ! Un message subliminal ?

Tour Eiffel ou pas, j’ai bien l’impression que les designers de la marque ont terriblement envie de séduire le public international. (Moi je suis sous le charme en tout cas, mais ça ne suffit pas je pense).

Un profil vertigineux

Franchement, cette DS9 est trop forte ! Elle se détache des codes stylistiques du reste de la gamme tout en gardant une identité Citroën. J’adore sa poupe ramassée, ses phares futuristes et surtout ses pots d’échappement rectangulaires et intégrés. De profil, elle est aussi surprenante que les jambes d’Adriana Karembeu que j’ai croisé en vrai et qui m’a fait dire que c’était une extra-terrestre (et aussi que mes jambes manquaient cruellement de centimètres).

Cette numéro 9 de Citroën qui évoque les plus grands parfums possède :

  • – une calandre chromée (totalement craquante et luxueuse !)
  • – des phares avec la trame DS écrit en filigrane
  • – un arrière puissant
  • – une allure générale très fuselée

Surtout, la belle n’est pas que belle ! Elle respecte aussi l’environnement avec un Full Hybride prévu.

 

adriana karambeu, sexy, Citroën, DS9, nouveauté

Adriana Karembeu en position allongée pour faire un parallèle avec la ligne hyper longiligne de la DS9

Cette DS9 fait presque 5 mètres de long ! (4.93 mètres pour être précise). Je ne sais pas où je la gare (pas devant chez moi en tout cas sinon tous les voisins vont se plaindre de ne plus trouver de place) mais son profil est vertigineux…

 

Parfaite jusqu’au bout, la belle a une motorisation hybride et passe du 0 à 100km/h (je raffole de ce détail là !) en… *** (Je vous laisse deviner et vous donne la réponde après !)

Alimentée par des batteries lithium-ion, la limousine est rechargeable en à peine 3h30. Citroën annonce ainsi que la DS9 se contente d’1,7 l/100 km de carburant et ne rejette que 39 g/km de CO².

Pour le prix, on imagine ce qu’on veut. A mon avis, ça correspond au prix de 100 It bags + 1500 paires de Louboutins + 3 restaurants haut de gamme + …. Ce que vous voulez de cher.

Bref, au total, face aux marques allemandes, cette Citroën DS9 n’a pas à rougir…

 *** en 5.4 secondes !

Charlotteauvolant, pas en direct du salon de Pékin…

Please follow and like us:
error0

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire