Seat Arona : le SUV urbain fait ses preuves sur les routes israéliennes

C’est en Israël, au cours d’un incroyable roadtrip à travers le pays, que l’on a pu tester la Seat Arona. Le nouveau SUV urbain de la marque a pu ainsi nous montrer ses nombreuses qualités routière, esthétique et pratique. De Tel-Aviv, à Jerusalem en passant par le désert de Neguev, sans oublier la Mer Morte ou le cratère de Ramon, le pays a permis de mettre parfaitement en valeur le crossover compact.

seat, seat arona, arona, suv, crossover, suv urbain, crossover compact, essai, testdrive, israelDepuis le mois de novembre dernier, le constructeur espagnol s’est lancé sur le marché ultra-conccurentiel du SUV compact. Mais la nouvelle Seat Arona a des arguments de taille qui la place directement parmi les crossovers sur lesquels il faut compter !

Côté look, elle flirte avec la sobriété allemande. D’extérieur, elle est fuselée avec des lignes latérales fortes, comme sur le capot. L’effet général est dynamique et élégant. Mon coup de coeur : la signature lumineuse très graphique qui donne un air somptueux au SUV compact. Cependant, le design très rectiligne et sa calandre trapézoïdale me parlent moins et sont un peu masculin à mon goût. Mais ça, ce n’est qu’une affaire de goût… En revanche, certaines selleries sont absolument somptueuses et les 68 combinaisons de couleurs possibles séduisantes.

Compacte mais spacieuse

Si la Seat Arona reste compacte, son habitabilité n’en est pas moins appréciable. A bord, 5 vraies places, même si les plus grands risquent de trouver le ciel un peu bas. Mais rien de rédhibitoire. A l’avant, on se sent bien. Les rangements sont bien pensés avec notamment un chargeur à induction à l’endroit du vide-poche.

Par ailleurs, le SUV est extrêmement bien équipé. On retrouve ainsi à bord le système keyless Access (accès et démarrage sans clé), le régulateur de vitesse adaptatif, Front Assist avec freinage d’urgence et détection de piétons ainsi que le radar de recul, le détecteur de fatigue, les capteurs de pluie et de luminosité, le système de freinage d’urgence et anti-multicollisions… autant de systèmes que l’on est plutôt habitué à voir sur des modèles plus hauts de gamme.

La Seat Arona, la bonne partenaire pour un roadtrip

seat, seat arona, arona, suv, crossover, suv urbain, crossover compact, essai, testdrive, israel

Après Tel-Aviv et Jérusalem, nous faisons cap sur le désert de Neguev qui nous a permis, non seulement de longer et nager dans la Mer Morte, mais également de nous promener au milieu du cratère Ramon.

Un trajet idéal pour apprécier la richesse des paysages et la diversité des ambiances entre les deux grandes villes, tout en essayant l’Arona sur un réseau routier très varié (autoroute, ville, réseau secondaire, off-road). Et si en milieu urbain le SUV est très maniable, il est surprenant sur les routes moins carrossables. La Seat Arona assure. En fait, lors d’un premier voyage en Israël, nous avions déjà eu l’occasion de la tester en offroad. Le SUV compact est à la limite de pouvoir faire du franchissement. Une très belle surprise ! 

Fiche technique de la Seat Arona

Motorisation

  • – Essence 95 ch, 115 ch et 150 ch, 
  • – Diesel 95 ch

Tarifs

  • – Essence 95 ch à partir de 21.295 €
  • – Diesel 95 ch à partir de 23.895 €

Mensurations

  • – Longueur : 4,14 m
  • – Volume de coffre : 400 litres

Concurrence

Les plus

  • – Technologie 
  • Prix compétitif
  • – Qualité d’ensemble appréciable
  • – Prise en main facile
  • – Planche de bord sobre et efficace
  • – Maniable
  • – Spacieux

 

Les moins

  • – Manque de fantaisie à l’intérieur
  • – Conduite souple. Les femmes préfèrent souvent plus de fermeté. L’appréciation est donc très subjective. 

 

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire