Peugeot 2008 : un nouveau look plus musclé

 

De SUV urbain sans histoire à crossover compact plus incisif, il n’y a qu’un pas que le Peugeot 2008 vient de franchir. Au-delà de simples nouvelles lignes extérieures, la marque au lion a offert à son crossover à succès la finition haut de gamme « GT Line » et un confort de conduite certain. Restylage réussi ou effet d’annonce, zoom sur l’important relooking du véhicule 3 ans après sa première commercialisation.

Peugeot, 2008, SUV, SUV compact, essai, testdrive, grip control, restylage, peugeot 2008Si le restylage d’une voiture s’analyse parfois à la loupe, le Peugeot 2008 s’offre incontestablement une nouvelle ligne qui nous saute aux yeux. Cette fois-ci le 2008 entre de plein pied dans l’univers très en vogue du SUV. Son look est plus musclé, plus agressif et indéniablement plus baroudeur. Ainsi pour cette transformation réusssie quelques bonnes idées font mouche : une face avant très verticale, une calandre horizontale plutôt jolie composées de facettes également verticales, de nouveaux feux arrières avec les traditionnelles 3 griffes de la marque, des élargisseurs d’ailes en plastiques noirs, des sabots et des barrettes chromées au-dessus des vitres arrières. Le résultat est concluant et devrait séduire sans difficultés les adeptes de crossover.

Par ailleurs, outre l’important travail extérieur des équipes de design pour offrir au Peugeot 2008 des lignes au goût du jour adaptées à nos envies grandissantes de SUV, c’est également aux couleurs de la robe que s’est attaquer Peugeot en proposant de nouvelles teintes. Parmi celles-ci un sublime Rouge Ultimate qui a attiré notre attention et devrait réconcilier de nombreuses femmes avec cette couleur souvent jugée trop criarde et ostentatoire pour une voiture.

Un intérieur haut de gamme très masculin

A l’intérieur, la finition haut de gamme « Féline » disparaît au profit de la finition « GT Line ». A nos yeux ce choix de finition plus musclée et plus sportive – désormais présente sur tous les véhicules de la marque – est assez clivante : si le style est effectivement chic et abouti, il est difficile de retrouver un peu de notre féminité dans ces surpiqures rouges, ces cerclages rouges ou encore ces lignes rouges présentes sur les poignées de portes ou la ceinture de sécurité. Tout ce rouge « sportif » respire un peu trop la testostérone… c’est un parti prix.

En revanche, de manière beaucoup plus objective, et mixte, l’intérieur est plutôt soigné, les imprimés du tableau de bord de la finition GT Line offre un look assez sympa et les rangements sont nettement suffisants pour vider ses poches en un tour de main. Les femmes qui ne se retrouveront donc pas dans la GT Line apprécieront sans difficulté les autres niveaux de finitions (Access, Active et Allure) plus consensuels. Par ailleurs, on apprécie l’i-cockpit qui s’équipe, entre autre, de compteurs au niveau du champ visuel du conducteur et d’un petit volant toujours aussi surprenant au premier abords mais auquel on se fait très rapidement. Il est même plutôt assez confortable.

Petite parenthèse « motorisation ». L’essence de 130 ch en boîte manuelle nous permet de bien s’amuser sur la route et met en valeur une voiture plutôt maniable qui tient bien la route. La boite auto 100 ch en diesel est également très confortable. Pour info, vous trouverez des moteurs allant de 82 ch à 130 ch, des manuels et automatiques ou encore des diesel ou essence qui devraient séduire un large panel d’automobilistes !

La Peugeot 2008 prend en main notre sécurité

Peugeot, 2008, SUV, SUV compact, essai, testdrive, grip control, restylage, peugeot 2008Le nouveau look du SUV ne se prive évidemment pas de tous ses systèmes d’aide à la conduite qui, certes, ne sont pas nouveaux mais n’en sont pas moins intéressants. Ainsi, on retrouve nos chers Active City Brake et caméra de recul, sans oublier le Park Assist qui gère seul le volant lors des manoeuvres de stationnement, ou encore le Mirror Link qui permet de retrouver sur l’écran tactile du tableau de bord certaines applications de nos smartphones comme Essence, Spotify, iCoyot, mais aussi Start my Peugeot

Cependant, le système qui a le plus retenu notre attention est sans aucun doute le Grip Control. Tous les profils existant parmi les automobilistes, un SUV ne peut s’adresser uniquement aux amateurs de voitures. Ainsi, au volant d’une Peugeot 2008, n’importe qui peut conduire sur neige, sable, boue et sans ESP grâce à ce fameux Grip Control. Seule condition, mettre le mode adapté et ne pas non plus mettre le SUV en situation trop extrême. Les pneus 4 saison qui équipent de série la finition GT Line et les modes de conduite réellement efficaces ne transformeront jamais une traction en 4 roues motrices. Pour autant, nous avons pu tester le Peugeot 2008 sur une petite portion de sable et comparer la conduite avec et sans le mode sable : le résultat est sans appel ! Le démarrage en mode normal voit la voiture creuser dans le sable et nous sommes bridés une fois lancé. A l’inverse le mode sable nous permet un démarrage plus doux et plus efficace avec une vitesse plus élevée sans être bridée !

Conclusion, le Peugeot 2008 est tout à fait dans l’air du temps avec ses lignes plus marquées SUV et son intérieur très soigné même si ma préférence ne va pas à la GT Line qui nous – je trouve – donne l’impression fausse d’être dans une voiture de sport. La conduite est agréable et le véritable point fort du véhicule est indéniablement son Grip Control très efficace et idéal pour affronter tous types d’intempéries… un véritable atout sécurité qui peut faire face aux mauvaises surprises ! Ainsi, pour profiter de ce concurrent directe des Renault Captur et Nissan Juke, il faudra compter sur une enveloppe de départ de 16.050 € pour un moteur de seulement 82 ch. Pour le haut de gamme GT Line on arrive à 24.000 €.

 

2 commentaires

  1. Bonjour, très belle voiture ! Dans ce cas parle t-on davantage d’un SUV ou d’un Crossover, je m’y perds parfois dans la nomenclature automobile ! Les prix annoncés me semblent assez raisonnable pour un modèle de cette gamme, je pense qu’on risque que de le voir assez fréquemment dans nos rues.

    • Bonjour Gérard,
      très bonne question ! Si l’on doit résumer, le SUV est davantage un croisement entre le 4×4 pour le look et le monospace pour son utilisation familiale. Le crossover, lui, se situe davantage entre le 4×4 et la berline. Il bénéficie lui aussi du design musclé du 4×4, est plutôt moins spacieux que le SUV et cible une clientèle moins familiale et un peu plus « sportive ». Notez que seul le 4×4 est un véritable tout-terrain.

Laissez un commentaire