J’ai interviewé Eric Schieven, le PDG de Little Marcel

On était fait pour se rencontrer : premièrement, je suis une fan de la première heure de Little Marcel et ensuite, je découvre que la marque de mode ludique et intemporelle lance une voiture en co-branding avec Suzuki (La Suzuki Swift que Clémence a eu la chance d’essayer).

Enfin, alors que je passe mes vacances, tranquille, au bord de la mer, je découvre que le siège de Little Marcel se trouve à 3 km de ma plage. Ni une ni deux je prends ma petite voiture et je fonce interviewer à Aigues-Mortes Eric Shieven, le « big boss » de Little Marcel.Dans un antre discret, me voici agréablement reçue par Bélinda, la

Little Marcel, PDG, collection 2012

Dans le studio design de Little Marcel. CP aclaugier

responsable Communication de Little Marcel qui a lancé, aux côtés d’Eric Schieven et sa femme Linda, la marque de mode en 2005. Bélinda me propose une visite des locaux où tout est concentré : la com, les arrivages, le studio de stylisme, les bureaux d’Eric et Linda, un magasin présentant les derniers prototypes… « Nous sommes bien ici, loin de Paris, confie Bélinda. Cela nous permet de garder du recul, la tête froide« . Mais attention, ce n’est pas parce qu’ici tout le monde est bronzé et parle avec le charmant accent du midi que ça ne turbine pas dur.

Bien bronzé aussi, bien musclé (ndlr, musculation et footing), sourire bien blanc, short retroussé, chaussures sans lacet, trois bracelets (dont un identique à celui de son fils), deux colliers, une bague revenue des Iles et deux tatouages (dont un identique à celui de son fils),  un T-shirt bleu marine, Eric Shieven se présente et m’entraîne dans son bureau sobre et chaleureux. Le ton est donné : ici pas de place au luxe ostentatoire. Plutôt les valeurs de l’amitié et du travail.

Je pose ma première question à Eric Schieven : comment s’est-il associé à Suzuki ? « Cela faisait plusieurs années que nous voulions réaliser une voiture en co-branding. J’avais pensé à la Fiat 500, mais Fiat ne s’associe qu’à des marques Italiennes. C’est Suzuki qui est venu à nous finalement avec l’idée de booster leurs ventes. Et nous avons tout de suite accroché car ce sont des gens simples et sympas. De plus, nous avons une cible en commun : les femmes. Enfin, Suzuki ne cesse de se moderniser. C’est une marque très dynamique. En fait, nous avons le même état d’esprit et c’est très important pour nous qui sommes fidèles et aimons travailler sur la durée avec les mêmes partenaires » .

La Suzuki Swift by Little Marcel, thème marin, le "It car" de l'été 2012 !

En concession depuis mi-juillet 2012 seulement, la Suzuki Swift by Little Marcel provoque déjà un tsunami. Les 600 véhicules vont être vendus et Eric Schieven imagine déjà la suite. Féru de moto, le big boss qui a la tête sur les épaules, pense à un scooter Suzuki by Little Marcel et à tous les produits autos dérivés possibles : les clés, la bagagerie, les enjoliveurs (enjoliveuses ? ;-)) et aussi à tout ce qu’il est encore possible de peaufiner sur la Swift : pommeau de vitesse, sellerie… « Avec la Suzuki Swift, tout est allé très vite, poursuit Eric au regard brun clair pétillant. Nous l’avons mise au point en trois mois seulement, entre février et mai 2012. C’était un premier test qui, s’il s’avère positif, donnera lieu à quelque chose d’encore plus chiadé« . Niveau collaboration, Little Marcel a réalisé tous les dessins et motifs (deux pour l’heure : à pois et marins) et l’équipe Suzuki les a adaptés à tous les critères techniques de l’auto.

"Je vais offrir une Suzuki Swift Little Marcel à ma fille dès qu'elle aura son permis de conduire". Eric Schieven.

Porschiste invétéré, Eric Schieven est aussi un grand amateur de motos et possède une Yamaha 1700 V Max, de quoi faire fumer 200 ch. « Ma première voiture fut une Porsche, confie Eric. J’avais 19 ans et c’est difficile de passer à autre chose après y avoir goûté. Pour transporter les gosses, j’ai une Panamera. En Allemagne, la Porsche est vraiment la voiture de Monsieur tout le monde. J’aime son luxe discret par opposition à une Ferrari rouge par exemple, pas assez sobre pour moi ».

Si vous souhaitez croiser celui qui conçu en 2005 un débardeur simple, facile à laver et intemporelle pour sa femme Linda et qui, aujourd’hui, décline son talent à l’automobile, bientôt au linge de maison (hiver 2012), aux bijoux (été 2013) et aux hommes avec Mister Marcel (été 2013), rendez-vous à la rentrée au Mondial de l’Auto : la Suzuki Swift Little Marcel trônera sur le stand !

collection hiver 2012 Little Marcel

Une nouveauté Little Marcel (Collection hiver 2012)

6 commentaires

  1. Lenou dit :

    Trop sympa Little Marcel !! A la maison on a toutes un débardeur à rayures. Mes filles (16 et 14) adorent !

  2. Isa dit :

    La Swift est banale mais j avoue qu avec la touche girly de Little Marcel, elle est vraiment craquante 😉

  3. louise dit :

    Little Marcel a vraiment une belle image bien sympa. ca donne envie ! Bravo pour le post

  4. Rose dit :

    ja’dore cette voiture !

  5. Gessica dit :

    Bonjour j ai depuis trois semaines la SUSUKI LITTLE MARCEL j ai opté pour la PLUMETIES HATITUDE en ces temps moroses!!! les plumeties colorés par contre drastiques pour le nettoyage!!! je déplore vraiment une chose c est qu elle soit si gaie à l extérieur et si triste 0 L INTERIEUR le reflet du coeur peut etre mais elle est toute noire ET VRAIMENT pas terrible une pointe de couleurs aurait ete bien venue franchement comment ne pas y avoir pensééééé!!!!!!!!!!

    • Effectivement l’intérieur est moins coloré mais elle compense en étant agréable à conduire, non? Vous regrettez votre choix. Pour une utilisation en ville je la trouve très sympa cette voiture.

Laissez un commentaire