Rencontre avec Paul Belmondo sur le salon de Rétromobile

Il y a un an tout juste, à l’occasion du Salon de Rétromobile 2014, nous rencontrions pour la première fois Paul Belmondo sur le stand de Chapal. Cette année c’est un homme toujours aussi disponible que nous avons retrouvé. Une différence tout de même : le pilote a encore ajouté une corde à son arc, celui de parrain de l’équipage tenant du titre du Rallye des Gazelles !

Paul Belmondo, rétromobile, voiture ancienne, voiture de collection, chapal, pilote français

Paul Belmondo et Jeannette James

C’est à la fois sous la casquette de passionné de voiture et celle d’ambassadeur de la marque Chapal – manufacture et maroquinerie de Luxe 100 % made in France – que Paul Belmondo a accepté de devenir le parrain de la team Amarok du Rallye des Gazelles formée par Jeannette James et Anne-Marie Borg. La raison ? Lui plus que personne mesure la difficulté de cet événement sportif qu’il considère au moins aussi dur, si ce n’est plus dur, que celui du Dakar où le GPS est autorisé contrairement au fameux raid féminin. Autre raison pour laquelle Paul Belmondo a offert son soutient : l’équipage roule solidaire en soutenant l’association “Mécénat Chirurgie Cardiaque“.

Mais avant de faire plus ample connaissance avec Jeannette James, la pilote d’un équipage exceptionnel du Rallye des Gazelles, voici une nouvelle facette de Paul Belmondo qui se rendra pour la première fois cette année au Maroc pour soutenir cette épreuve rassemblant toutes ces femmes de poignes !

.

Portrait décalé de Paul Belmondo

Si j’étais une voiture, je serais une Maserati Ghibli. A cette époque il y avait

Si j’étais une voiture de sport, je serais Bentleyune Continental GT . Et pour le quotidien ce serait plutôt une Ferrari. Mais je me retrouve plus dans la Continentale.

Si j’étais un style de conduite, je serais sportif et impatient !

Si j’étais une option actuelle de voiture, je serais l’ABS !

Si j’étais une option du futur, je serais un vrai système de connectivité entre ma voiture et mon téléphone automatique. On a déjà commencé à travailler sur ce genre de système mais ce n’est pas encore parfaitement abouti. Je voudrais entrer dans ma voiture et ne rien avoir qu’à parler pour la commander. Même chose pour mon GPS. Là on s’embête à taper l’adresse pendant 3 h. Une vraie voiture intelligente…

Si j’étais une application de Smartphone pour ma voiture, je serais Waze ! Cette application est géniale. Elle fait GPS, radar et indique super précisement les bouchons.

Si j’étais un événement automobile, je serais Rétromobile évidemment (rire) !

Si j’étais un pilote, je serais (grande réflexion) Jean-Pierre Beltoise. La première course que j’ai regardé à la télévision était à Monaco et avait été remporté par Beltoise. Je m’en souviens très bien ! Ma passion de la voiture est venue par étape. La première était de suivre les résultats avec Fangio puis est arrivée la découverte à la TV avec Beltoise.

Paul Belmondo avait également hésité avec Niki Lauda qui le faisait rêver enfant, pas en tant que personne mais en tant que pilote : “il a traversé la fin des années 70 et le début des annnées 80 qui représentent une époque importante pour la F1. Les années 70 étaient importante et les années 80 étaient la période glamour de la F1

Si j’étais un copilote, je serais plutôt du genre INSUPPORTABLE !!!

Si j’étais une chanson pour la route, je serais Highway to Hell” d’ACDC !

Si j’étais un accessoire indispensable, je serais un autoradio !

Si j’étais une tenue pour voyager, je serais confortable : jean, basket, sweat !

Si j’étais une couleur de carrosserie, je serais bleu Maserati ! Mais en fait ça dépend beaucoup de la voiture dont on parle…

Si j’étais une occupation pour les enfants en voiture, je serais leur doudou
 mais en fait j’ai eu beaucoup de chance pourtant je n’ai eu que des garçons. Mon ainé en voiture, s’endormait à peine parti. Le second était quand même malade! Mais aujourd’hui la meilleure occupation est quand même l’iPad.

Si j’étais une habitude inavouable en voiture, je serais (longue hésitation) la plus avouable des inavouables ? Ce n’est pas possible en voiture mais en scooter quand je suis au feu quand le feu passe au vert je donne un grand coup d’accélérateur pour essayer d’être le premier ! Un truc de garçon…

Si j’étais un déjeuner sur la route, je serais un véritable arrêt en famille mais si je suis seul, je roule jusqu’à ce que je n’ai plus d’essence et là je fais le plein de carburant et de nourriture, café, coca, sandwich… puis je mange en roulant ! Je sais ce n’est pas ce qu’il faut faire. J’avais vu un reportage où un homme traversant la France était filmé on s’apercevait qu’il fermait très souvent les yeux pendant 1 sec (équivalent d’un petit endormissement) sans même s’en rendre compte ! Et les accidents liés à la fatigue sont des endormissements beaucoup plus longs.

Si j’étais un accessoire moche mais pratique, je serais un gilet jaune !

Si j’étais un élève au permis de conduite, je serais appliqué. J’essayerai d’apprendre l’anticipation, le partage de la route, etc… Apprendre à conduire n’est pas savoir conduire. Les profs de moto sont de meilleurs instructeurs car ils enseignent le partage de la route !

.

.

rétromobile, pail belmondo, interview, chapal, pilote, soop

J’aime la liberté qu’elle procure. C’est l’outil qui donne le plus de facilité de voyager et de se déplacer !

Je déteste le manque de civisme des gens ! C’est très français. Il y a un total manque de tolérance !

.

.

.

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire