Le Rallye des Gazelles à la conquête du désert !

Hier, les Gazelles étaient déjà en pleine vérifications techniques avant le grand départ, mais c’est véritablement aujourd’hui qu’elles prennent la direction du Maroc et de ses fameuses dunes de sable. Plus que jamais, ces femmes prêtes à repousser leurs limites nous prouvent que le sport automobile n’est plus uniquement une affaire d’homme !

C’est aujourd’hui, samedi 16 mars 2013, que le coup d’envoi de la 23ème édition du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est donné. Les 300 Gazelles, âgées de 22 à 69 ans et de 21 nationalités différentes, vont enfin pouvoir se lancer à l’assaut du désert marocain. Une aventure à laquelle toutes ces femmes d’exception se préparent depuis longtemps déjà. Après le dur combat mené pour trouver les sponsors nécessaires destinés à soutenir les frais d’un tel défi et l’entrainement physique et technique pour assurer sur le terrain, les 150 équipages féminins entrent enfin dans le vif du sujet. Elles s’apprêtent à nous faire une démonstration de pilotage et d’orientation qui impressionnera sans nul doute le prétendu “sexe fort” ! Tout le monde n’est pas capable d’évoluer en hors-piste à bord de quads, motos, 4×4 ou encore camions selon la catégorie, le tout, avec un équipement minimaliste…

Un rallye d’orientation… au féminin

Qui a dit que les femmes n’avaient pas le sens de l’orientation ? Grosse erreur, encore un cliché que Les Enjoliveuses se réjouissent de pouvoir démonter. Et oui, en réalité la boussole est à la femme, ce que le cuir est à la maroquinerie : indissociable !

En effet, les 300 femmes qui courront sur le Rallye des Gazelles devront laisser leur GPS à la maison avec leur mari et ne mettront dans leur kit de survie pour ce raid qu’une boussole, une carte au 100.000e et une règle. Si pour la majorité cette manière de s’orienter semble nous ramener droit au Moyen-Âge et ne semble pas pouvoir nous guider vers la ligne d’arrivée, ces trois outils devraient être la planche de salut des participantes tout au long des six étapes du parcours. Inutile de vous préciser qu’en plein hors-piste les points de repères sont inexistants, le pouvoir de la boussole prend alors tout son sens !

Le Rallye des Gazelles est donc un rallye d’orientation qui, à l’instar du Rallye des Princesses (rallye de régularité), n’a que faire de la vitesse. Ici, tout est affaire de navigation. Il s’agit de passer par tous les points de contrôle disséminés sur chaque étape en parcourant le moins de kilomètres possible. C’est déjà suffisamment compliqué comme ça !

Team Cap dunes, un équipage à suivre…

rallye des gazelles, rallye, raid, GoGirl, pipi debout, team cap dunes, équipage, désert, maroc, femme, voiture femmeAinsi, pour mesurer l’ampleur du défi, nous suivrons Team Cap Dunes, l’équipage 29 composé d’Elisabeth Vetter (6ème participation), Sophie Nail (1ère participation) et leur Buggy Booxt 1100 Grand Raid surnommé “Chouchou” ! Les deux Gazelles nous donneront leurs premières impressions concernant cette édition du Rallye des Gazelles avant de plonger corps et âme dans la compétition  : “Il nous tarde… de tourner la clef de contact pour l’entendre ronronner, de charger les dernières affaires et finaliser les petits aménagements du mode course” lance Elisabeth. En effet, “Chouchou” étant déjà parti pour le Maroc, nos deux Gazelles se retrouvent au Trocadéro aujourd’hui sans leur buggy : “Il manque un membre de l’équipage. C’est une sensation bizarre d’être là sans notre buggy“. En effet, pour elles, comme pour toute la catégorie quad, les vérifications techniques de “Chouchou” n’auront en effet lieu qu’au Maroc !

Si Elisabeth, cette année est à la place de navigatrice, elle bénéficie de l’expérience de ses précédentes participations au Rallye des Gazelles. Elle sait aussi que certaines embûches sont particulièrement redoutables tels que la pluie lors de la traversée d’un oued ou les tempêtes de sable qui vous immobilisent tant la visibilité est nulle.

Pour Sophie, la pilote, il s’agit d’une toute autre histoire. Ce Rallye des Gazelles est son premier : elle a décidé  de se lancer dans cette aventure pour ses 40 ans, comme l’avait fait Elisabeth en 2004. Cette année sera pour elle le rallye de la découverte “Si c’est rassurant de partir avec quelqu’un qui a déjà fait le Rallye des Gazelles, je ne veux pas non plus lui enlever l’effet de surprise des premières sensations. C’est aussi cette découverte qui fait nos souvenirs. Je ne veux pas que mon antériorité pollue sa première fois.” explique Elisabeth. Mais attention, si la solidarité est omniprésente sur le rallye, personne n’oublie qu’il s’agit d’une compétition. Par conséquent si l’expérience d’Elisabeth peut faire gagner quelques points ou éviter de perdre du temps et de l’énergie inutilement, l’expérience prendra l’ascendant sur la découverte ! Ainsi, ménageons le suspens et rendez-vous dans quelques jours pour les premières réactions à chaud de notre équipage !

Adriana Karembeu, marraine du Rallye des Gazelles

rallye des gazelles, maud granier, laetitia bléger, rallye, raid, femme, humanitaire, désert, marocJusqu’à 15h aujourd’hui – heure du départ – les jardins du Trocadéro à Paris se font donc théâtre d’un magnifique événement automobile se conjuguant au féminin. C’est donc en toute logique que la marraine du rallye n’est autre qu’un symbole de féminité : l’ancien top model Adriana Karembeu. Elle succède au parrain de l’édition 2012 : l’acteur français, Bruno Solo. Cette dernière honorera d’ailleurs son statut de marraine en animant durant toute la durée du Rallye des Gazelles, une petite émission quotidienne sur M6 relatant les principaux événements de la journée. Mais attention, Adriana Karembeu ne sera pas la seule personnalité glamour de l’événement. En effet, nous pourrons également suivre l’évolution de l’équipage composé de Maud Garnier (Koh Lanta, la revanche des héros) et Laetitia Bléger (Miss France 2004).

Des défis dans le défi

Les Gazelles n’ont pas froid aux yeux et n’ont évidemment peur de rien : des femmes de caractère, des vraies ! Ainsi, ajouter des défis à celui déjà compliqué de l’orientation ne les freinent pas. Entre le Challenge Beauty Car qui récompensera le plus beau 4×4, le Relais Isuzu Medias à but caritatif, le Trophée Africa Top Sports qui récompensera l’équipage africain premier dans sa catégorie et le challenge 1ère participation qui couronnera les meilleures novices, les Gazelles devront être sur tous les fronts !

Un mot est également primordial pour le Rallye des Gazelles : “Humanitaire” . En effet, la générosité est présente sur l’événement grâce à l’association Cœur de Gazelles créée en 2001 qui apporte notamment un soutien médical dans les endroits reculés du Maroc où elle passe, mais également la scolarisation, ou encore la réinsertion professionnelle des femmes marocaines.

Planning du rallye des Gazelles

Du 14 au 18 mars 2014 : Vérifications techniques et administratives et transfert vers le Maroc

Du 19 au 27 mars 2014 : Rallye des Gazelles au Maroc

28 mars 2014 : Transfert vers Essaouira

29 mars 2014 : Arrivée officielle et remise des prix et soirée de clôture

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire