Femme au volant : récit d’un aquaplaning avenue Foch

Connaissez-vous le « neigus-planing » ou le « snow-planing » ? Non ? Normal puisque c’est un terme inventé par Lorraine, une amie à la conduite hasardeuse qui multiplie les mésaventures en voiture. Et c’est hier, avenue Foch, qu’elle a nous a montré de quoi elle était capable en effectuant un parfait aquaplaning…

Je vous préviens quand je vais vous raconter ce qui lui ait arrivé vous allez hésiter entre le rire et les larmes, tant Lorraine semble trouver normal de faire un aquaplaning qui aurait pu tourner au pugilat, en plein milieu d’un carrefour ! Pour respecter le récit de Lorraine,  je ne parlerai pas d’aquaplaning mais de neigus-planing : «  Oui, tu comprends AQUA en latin ça veut dire eau et du coup je suppose que sur la neige ça doit se dire neigus-planing ».  Laissons à Lorraine l’impression de maitriser au moins le langage auto…

Il est donc 8h30, Paris est recouvert d’un manteau de neige (vivement un peu de soleil), la chaussée est évidemment glissante et Lorraine est… dans sa voiture : grosse erreur ! Comme chaque jour, elle emprunte le même chemin pour se rendre au boulot et c’est donc sereine qu’elle s’aventure avenue Foch. Sans vouloir l’accabler, il n’y a pas de quoi trembler, on a vu pire comme zone à risque. En même temps, il y avait quand même un feu rouge assez dangereux : effectivement, il n’en faut pas plus à Lorraine pour se faire remarquer. Avec Lorraine, tout élément ayant un lien de près ou de loin avec le code de la route peut être transformé en danger aussi terrifiant qu’un crotale d’Amérique centrale qui jaillirait de votre sac à main !

Notre danger public se balade donc gaiement avenue Foch, le nez au vent, conduisant sur neige comme comme sur un circuit. La chaussée est glissante et un feu de signalisation s’annonce au loin, mais quel besoin de freiner en avance ? Si n’importe quel conducteur un peu averti aurait adapté sa distance de freinage, ce serait bien mal connaître notre incroyable conductrice de penser qu’elle aurait pu en faire autant !

aquaplaning, avenue foch, accident, incident, glissage, neige, pluie, astuces, éviter aquaplaning, réflexesEt c’est ainsi qu’arrivée au croisement de l’avenue Foch et de l’avenue Malakoff, le feu passe au rouge. Evidemment elle freine, ses roues se bloquent et le frein ne répond plus. Trop tard, Lorraine et sa force de mouche sautent à pieds joints sur la pédale de frein et écrase le klaxon avec ses coudes ! Et oui, elle, le feu rouge elle ne le passe pas derrière le passage cloutés mais en glissade jusuqu’au milieu du carrefour. Son seul réflexe en cas d’aquaplaning : « le klaxon pour avertir les voitures de mon arrivée ! » . Heureusement, étant la première voiture de la file, aucune victime à déclarer si ce n’est, peut-être, celles qui auront perdu un tympan dans la bataille.  A Lorraine de rétorquer avec ironie : « belle perf ! » . Après tout c’est vrai, sa malheureuse Citroën C3 sort indemne de cet énième incident et Lorraine a pris un cours accéléré sur le neigus-planing ! “Après coup, j’étais tellement tremblante et pétrifiée que j’ai failli laisser ma caisse et finir le trajet à pied “. Ah non, Lorraine, ce n’est pas comme ça que tu vas progresser ! On retente : “Depuis, on m’a dit qu’il ne fallait pas freiner sur la neige, mais rétrograder pour utiliser le frein moteur et toujours démarrer en seconde lorsqu’il neige.” Nous y sommes, Lorraine fait ses premiers pas en tant que conductrice responsable !

Trucs et astuces pour éviter les aquaplaning :

Conduite sur neige : Effectivement, sur neige, il est impératif de démarrer tout doucement, voire éviter les redémarrages, garder au maximum son élan, adopter une conduite douce, anticiper, garder les distances de sécurité, augmenter les distances de freinage, adapter sa vitesse aux conditions météorologiques et équiper sa voiture de pneus hiver, chaussettes ou chaînes selon la nécessité ! Derniers petits trucs à savoir, mieux vaut rouler dans la neige fraiche que fondue afin d’éviter de multiplier les risques de dérapage. Si votre voiture patine, tentez de reculer avant d’avancer et privilégiez le frein moteur…

Le frein moteur : est essentiel dans les descentes où il permet d’éviter un trop grand échauffement du système de freinage; il peut être utilisé en complément du frein principal qui sera donc moins sollicité. Il est également recommandé de l’utiliser dans les autres phases de décélération car il permet de moins user les freins et de diminuer sensiblement la consommation de carburant. Pour l’utiliser efficacement il faut lâcher l’accélérateur et rétrograder.

auquaplaning, aquaplaning, aquaplaning

2 commentaires

  1. Cécile dit :

    Hey, les filles, précisez quand même que toutes les filles ne sont pas aussi nulles 🙂

  2. France Dholander - Enjoliveuse dit :

    Disons que c’est une exception qui confirme la règle 🙂 C’est incontestable, nous conduisons bien! 🙂

Laissez un commentaire