Tesla Model S : la berline dont tout le monde rêve !

La Tesla Model S, c’est la voiture zéro défaut. Trois jours au volant de ce véhicule 100% électrique et on est conquis. Entre design, luxe, confort, mobilité verte et technologie de pointe, rien ne manque ! J’irais même plus loin, tout nous surprend. Zoom sur une voiture qui marque les esprits à l’image de son PDG, Elon Musk.

tesla, model S, tesla model s, berline, voiture electrique, essai, testdrive, voiture de luxeParler de la Tesla Model S, c’est incontestablement parler de la berline la plus moderne et la plus branchée du marché. D’ailleurs, avant même de s’installer à son bord, son design ultra soigné avec ses courbes fluides et fuselées nous fait déjà de l’œil. Et à y regarder de plus près, on s’aperçoit que la perfection se cache dans les détails. Tel un gentleman qui nous ouvrirait la porte pour nous laisser entrer, les poignées sortent et s’éclairent à notre approche.

Il n’y a rien à dire,  côté look, tout est beau. Intérieur comme extérieur, on aime tout ! L’absence de calandre à l’avant lui donne un air très sportif, les optiques avant sont extrêmement graphiques, ses lignes presque sensuelles et les 8 caméras ultra discrètes. Bref, son look est déjà une véritable invitation au voyage. Mais si je devais vraiment chercher une imperfection, je dirais que le design des feux arrières est un peu moins fin que le reste de la Tesla model S ; mais là je chipote. D’ailleurs, les regards qui se retournent sur ma Model S en disent longs. J’ai même vu une grand-mère et sa petite-fille faire 4 fois le tour de la Tesla, tant elles étaient fascinées par la beauté de cette voiture venue tout droit du futur !

Une Tesla Model S aussi design que techno

Alors quand à l’intérieur, l’expérience se reproduit, on ne pense qu’à prendre la route. La qualité des matériaux, la clarté des commandes, le confort et le degré de technologie nous procurent une sensation de bien-être absolu. Au total, on ne compte que deux boutons : les warnings et l’ouverture de la boite à gants. Le style est design et épuré. Pour le reste tout se fait sur l’énorme écran tactile 17 pouces. Et le plus étonnant dans tout ça, c’est que malgré le nombre incroyable de fonctions qu’offre cet écran, la navigation est claire et intuitive. On y retrouve évidemment le GPS, la radio, le téléphone, le niveau de charge de la voiture, les commandes de climatisation et de chauffage, sans oublier les sièges chauffants et l’ouverture et fermeture du toit panoramique

Mais plus étonnant et plus inédit, cet écran permet aux passagers de naviguer sur internet, seules les vidéos ne peuvent pas être lues pour des raisons évidentes de sécurité. Vous avez également accès à votre agenda capable de se synchroniser à votre GPS. Mais pour ma part, j’ai énorme coup de coeur pour cet abonnement Spotify Premium, dont profite tous les clients Tesla. Il suffit de cliquer sur l’onglet ad hoc et vous pouvez écouter la musique que vous voulez sans vous embêter à brancher ou connecter votre téléphone ! Ensuite plus attendue mais particulièrement bien réalisé pour nous simplifier la vie : une cartographie des bornes de recharge. Comble de la perfection, cette dernière précise le nombre de bornes libres pour notre voiture. Et pour finir, la Tesla Model S nous propose le service HomeLink, entendez l’ouverture automatique des portes du garage. Je vous l’ai dit tout est prévu pour vous simplifier au maximum la vie à bord.

A bord notre confort est roi

L’habitacle ne se contente pas d’être ultra connecté, il est également extrêmement pratique. En effet, à bord, nous sommes séduites par une collection de petits détails sympas. Evidemment, on retrouve de nombreux rangements dont un est même modulable en fonction de nos besoins. Un phone dock est disponible sur la colonne centrale pour nous éviter de voir notre smarthphone glisser dans tous les sens et surtout nous éviter de trimbaler partout nos câbles de recharge. Et pour parfaire le tableau, la Model S s’offre des dégivreurs d’essuie-glace et des rétroviseurs et volant chauffants.  

Côté conduite, le confort repose sur les nombreuses aides qui nous sont proposées. On dispose ainsi d’un régulateur de vitesse adaptatif, de l’alerte au franchissement de ligne, d’un système d’évitement des collisions, du freinage d’urgence automatique ou encore de phares adaptatifs. Et comble du luxe, la voiture dispose d’un système de défense contre les armes biologiques avec son filtre HEPA… rien que ça !

 

Juste pour l’anecdote, tous les modèles Tesla intègrent les équipements nécessaires à la conduite autonome. Le jour où elle sera autorisée, la conduite autonome pourra être activée sur toutes les Tesla, y compris celles déjà vendues ! Un détail qui a son importance, puisque la conduite sans conducteur devrait être autorisée dès 2020.

Une électrique qui se conduit comme une thermique

Au-delà du côté « geek » et design de la Model S, l’un des arguments choc de la Tesla est sans conteste son moteur 100% électrique. Un véritable bijou de puissance. A l’accélération on est collé au siège. Elle est capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 2,7 secondes ! Quand à son comportement sur route : un bonheur. Elle est parfaitement ancrée dans le sol et se conduit comme une sportive. Rien à dire, elle est fluide, précise et sécurisante !

Mais le vrai bonheur, c’est de conduire une voiture 100% électrique, sans se soucier de son autonomie. Même sur de longs trajets. En réalité, on roule avec la même sérénité qu’une voiture thermique. Non seulement, parce qu’elle affiche une autonomie réelle d’environ 600 km, mais également parce qu’à son bord le GPS indique toutes les bornes de recharge qu’il y a sur le territoire. Et inutile de préciser qu’entre les innombrables bornes classiques qui couvrent le territoire et les 62 stations françaises de superchargeurs Tesla qui rechargent 80% de la batterie en seulement 20 min, on a pas de quoi s’inquiéter. La pause recharge ne prend pas plus de temps que la pause café ! Et pour vous rassurez encore un peu plus, en regardant la cartographie des superchargeurs Tesla, vous verrez que vous êtes certains d’en avoir sur vos longs trajets. Sans compter qu’on peut la mettre en recharge sur n’importe quelle prise de 220 V. Bref, la panne de batterie n’est pas un sujet sur ce véhicule électrique.

Belle et pratique, c’est possible !

tesla, model S, tesla model s, berline, voiture electrique, essai, testdrive, voiture de luxe La berline compte donc deux coffres. Un à l’avant, un à l’arrière. Et grâce à une application iPhone pensée pour votre voiture, si vous activez le mode “voiturier”, vous pouvez brider la vitesse de votre berline (ce qui n’est pas un luxe avec une voiture aussi puissante). Vous pourrez également verrouiller le coffre avant pour y mettre ce que vous voulez garder en sécurité. Vous pouvez donc diner l’esprit tranquille, vos affaires ne craignent rien. Je ne vous parle même pas des fonctions de l’application qui vous permettent de chauffer votre voiture, de la verrouiller ou déverrouiller ou même de klaxonner, et tout ça à distance évidemment. Ils ont définitivement penser à tout !

Par ailleurs, pour celles qui ont des enfants, ce serait mentir de parler d’une familiale mais cette berline propose tout de même jusqu’à 894 litres de volume de chargement lorsque la banquette arrière est rabattue. En revanche, il est important de noter que la Tesla Model S profite également de 2 fixations isofix.

Bon à savoir : La Tesla Model S dispose de la place pour installer 3 sièges enfants simultanément. Deux avec attaches ISOFIX et un avec une attache supérieure et la ceinture.

Un prix haut mais justifié

Petite info importante, pour devenir l’heureux propriétaire d’une Tesla Model S. Il faudra s’acquitter d’un prix débutant à 79.200 €, bonus de 6.000 € déduit. Pour le modèle 100 D que nous avons essayé, le prix de départ s’envole tout de même à 102.100 €. Si la somme paraît importante, la prestation et la motorisation électrique la justifient très nettement. Sans compter qu’on économise les pleins de carburant… Pour la voiture que c’est, il serait franchement mal honnête de parler d’un prix qui explose les plafonds !

Et pour terminer cette article, pour que l’image soit complète, on ne pas parler d’une Tesla sans parler de son PDG Elon Musk. Créée en 2003, l’entreprise est non seulement arrivée au niveau des autres marques automobiles, mais l’a même largement dépassé. Et pour cause, ne venant pas du milieu automobile, Elon Musk est arrivé avec une vision fraiche et nouvelle de ce que pourrait être la voiture de demain. Et sa vision la plus révolutionnaire : généraliser la voiture électrique. Pour cela, Tesla a d’abord commercialisé des voitures de luxe pour stabiliser la boite et ambitionne de descendre les prix des ses modèles pour les rendre accessibles à tout le monde. Le meilleur exemple est l’arrivée de la Tesla Model 3 proposée à un prix de départ de 35.000 $ avant primes et bonus. Pour l’instant, elle n’est encore disponible qu’aux Etats-Unis et au Canada. Vivement son arrivée en France. 

Autre point fort d’Elon Musk, il est très actif sur Twitter. Et à bon escient. En effet, il répond à certains tweets pertinents de clients ayant noté des points perfectibles. Il leur répond, met ses équipes sur le coup et quelques jours plus tard toutes les Tesla profitent de la mise à jour. Y compris celles déjà en circulation. Bref, vous l’aurez compris, pour moi cette Tesla Model S est un ovni dans le parc automobile mondial. Mais quel bel ovni ! 

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire