Les épisodes de froid ont accéléré la formation des nids-de-poule sur les routes

Depuis les épisodes de froid de ces derniers temps, il est impossible de rouler en région parisienne sans slalomer entre les nids-de-poule. Les automobilistes ont manifesté leur colère face à un réseau routier dans un état déplorable. Anne Hidalgo réagit et lance un plan d’urgence…

nids-de-poule, hidalgo, securite routiere, plan urgence, Neige, inondation, gèle et dégèle, les routes ont été particulièrement maltraitées ces derniers temps. L’effet est immédiat : une véritable collection de nids-de-poule est apparue, notamment sur les routes d’Ile-de-France et dans tout le reste le pays. Un phénomène qui a fait monter les automobilistes au créneau, furieux de voir leurs trajets criblés de trous parfois dangereux pour leur sécurité… particulièrement pour les deux roues.

Une grogne qui a poussé la maire de Paris, Anne Hidalgo, à réagir et à lancer un plan d’urgence. Et pour cause, face au nombre de réclamations reçues à la direction de la voirie, la maire de Paris a demandé de renforcer les équipes pour traiter les trous «les plus dangereux» d’ici l’été. Au mois d’août, des «actions de fond» devraient également être mises en place sur les chaussées les plus abîmées. Croisons les doigts pour que ce soit suffisant.

 ” Automobilistes, motards, cyclistes, piétons : après cet hiver rude, nous constatons tous une recrudescence des nids-de-poule. Avec mon équipe, nous lançons un plan dédié pour réparer rapidement la voirie parisienne” annonce Anne Hidalgo sur Twitter.

Un problème qui dépasse la région parisienne

Si le périphérique parisien a été particulièrement abîmé, certaines régions se plaignaient déjà depuis quelques années de l’état de leurs routes. Et pour cause, les dépenses d’entretien des routes en France auraient baissé de 26% entre 2012 et 2016. Pourtant sur la même période les recettes de la fiscalité automobile auraient, elles, augmenté de 14%.

En clair, hormis les raisons climatiques, les routes de France étant à la charge des régions, les réparations sont faites à moindre coûts. Résultat celles-ci ne tiennent pas et doivent être refaites régulièrement. La solution serait de refaire le réseau routier de manière plus durable. Cependant, les collectivités n’ont pas d’argent et on tourne donc en rond !

Pourquoi le froid abîme-t-il la route ?

Quand les températures sont trop basses, l’eau qui s’infiltre sous la chaussée gèle. Et en ce faisant, elle prend du volume, soulève l’asphalte et le fragilise par la même occasion. Ce dernier fini par s’effondrer avec le dégel. La suite de l’histoire, vous la connaissez ! Avec le passage des voitures, des couches entières sautent et apparaissent alors les nids-de-poule.

Ainsi, face à l’ampleur de cette recrudescence de nids-de-poule, les signalements ont augmenté de 58% sur l’application Dans Ma Rue destinée à récolter les informations concernant les dégradations dans l’espace public. En outre les réseaux sociaux ne se sont pas privées d’aborder le sujet avec de nombreuses photos postées sur Twitter.

 

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire