Le vélo électrique : la dernière trouvaille des Enjoliveuses

C’est vrai aujourd’hui il neige à gros flocons et on devrait vous parler de pneus neige, de porte-skis ou encore de conduite sur routes enneigées. Mais comme on vous a déjà tout dit sur le sujet, on a décidé de prendre la météo à contre-pied et de miser sur le printemps qui arrive à grands pas. Allez, venez on vous invite à prendre l’air en vélo électrique avec Altermove.

Si cette fois-ci le véhicule dont on vous parle n’a pas 4 roues mais 2, il garde tout de même un moteur.. électrique ! Et oui, si la voiture est incontestablement un moyen de transport simple et agréable, il existe des alternatives motorisées à la fois écologiques, sportives et ludiques encore peu connues. Honnêtement, vous me connaissez désormais assez bien pour savoir que je suis accro à la voiture et que, sans aucun doute, le vélo électrique n’est pas fait pour moi. Grosse erreur… et j’en suis la première surprise !

Coup de coeur pour le vélo électrique

vélo électrique, mobivia, altermove, mobivia groupe, écolo, femme

Sans mentir, je n’étais pas montée sur un vélo depuis au moins 5 ans. Heureusement, ça ne s’oublie pas, mais je m’installe tout de même sur la selle avec un brin d’appréhension. Avec son moteur, j’ai un peu peur que le vélo s’emballe comme un cheval au galop et que je détruise toute la décoration du magasin ! Ça ferait mauvais genre.

Bref, me voilà aux commandes d’un premier vélo “entrée de gamme”. On m’explique qu’il suffit de donner un petit coup de pédale et de passer tranquillement les vitesses pour sentir un léger soutien du moteur. Mensonge : je ne me suis pas sentie légèrement soutenue, je me suis sentie pousser des ailes ! Coup de cœur immédiat. En un coup de pédale, me voilà les cheveux aux vents arpentant la piste du magasin Altermove en me disant que franchement lorsqu’il fait beau, il ne doit pas y avoir meilleur moyen de transport au monde que le vélo électrique. Il ne m’aura pas fallu longtemps pour être convaincu. La suite vous la devinez, plus les vélos montaient en gamme, plus j’espérais en ramener un un jour chez moi.

Quelle utilisation ?

Idéal pour les trajets quotidiens ou pour des promenades tranquilles en vélo, malgré son prix encore élevé le vélo électrique rencontre un succès croissant. Dans certain couple, il remplace même la seconde voiture de la maison. Effectivement, quand on y pense, il répond facilement à la majorité des attentes que l’on peut avoir d’une deuxième voiture. Plus écologique et moins cher au quotidien, en tant que femme moderne, pratique et soucieuse de son environnement, il ne peut que nous interpeller.

En effet, pour recharger un vélo électrique, ce n’est pas plus compliqué que pour un téléphone portable ;  on enlève la batterie et on la recharge chez soi. Quant au côté sportif, c’est sans excès ; on peut aller au bureau en se dégourdissant les jambes sans pour autant arriver dans le même état qu’après un match de tennis. Bref, un sans faute pour un usage urbain, sauf le prix peut-être !

Un vélo électrique pour chaque profil

Puisque chacune d’entre nous utilise différemment sa voiture, il n’y a aucune raison qu’il n’en soit pas de même avec le vélo électrique. Si certaines préféreront certainement en faire un usage quotidien, d’autres avantageront sans hésiter la vitesse ou l’envisageront simplement comme un objet de loisir pour des promenades en plein air sans effort ! Ainsi, après avoir essayer plusieurs modèles dans la boutique du déplacement urbain, Altermove, voici ma sélection qui s’adaptera autant à votre personnalité qu’à votre portefeuille.

A vous de choisir :

vélo électrique, mobivia, altermove, mobivia groupe, écolo, femmeLe Watt’s Up S5 (899 €) est davantage destiné a un profil de personne se tournant vers le vélo électrique pour une utilisation loisir et moins quotidienne. Ce vélo qui peut faire plus de 100km en une charge, touche une large tranche d’âge allant de 35 à 80 ans. D’ailleurs, le recordman de kilomètres est détenu par un homme de plus de 80 ans !

Le O2 Feel Selve  (1.449 €) intéresse plus les personnes recherchant un vélo pour leurs déplacements quotidiens. Il touche une public féminin attaché au design de son “deux roues”. C’est d’ailleurs pour équilibrer sa clientèle que O2 Feel s’apprête à lancer un modèle très masculin. Avec son design plus jeune, il attire les 40 ans – 60 ans.

Le EasyCruiser  (1.449 €) est, quant à lui, plus porté loisir et s’offre un profil plus jeune, 30 ans – 40 ans, et plutôt masculin.

vélo électrique, mobivia, altermove, mobivia groupe, écolo, femmeLe BH Xenion 700 (2.199,90 €) est un VTC qui devrait intéresser les plus jeunes d’entre vous, soit des trentenaires plutôt sportifs, soit alors des anciens sportifs de 50 ans – 60 ans.

Et pour finir, le Giant Escape (1.699 €) et son look mixte et jeune. Si vous avez entre 30 ans et 40 ans vous pourriez parfaitement être dans la cible. Alors, lequel de ces modèles vous séduit le plus ?

 

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire