Suppression des ralentisseurs : une réponse à la pollution ?

La pollution est au coeur des débats autour de l’automobile. Alors quand les mesures de sécurité routières sont accusées de renforcer la pollution en ville, il faut trancher ! C’est ce que le Royaume-Uni envisage de faire en supprimant ses ralentisseurs au profit de la qualité de l’air.

ralentisseurs, dos d ane, securite routiere, pollution, royaume uni, suppression ralentisseurs

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, au mois de décembre dernier une étude anglaise a mis au piloris les dos d’âne qui forcent les automobilistes à ralentir puis accélérer. Ces derniers sont accusés d’entrainer ainsi une surconsommation aggravant les problèmes de pollution, tout comme les éventuels bouchons qu’ils créent dans nos villes. C’est donc suite à ce constat que le quotidien britannique « The Telegraph » à révéler la possible suppression des ralentisseurs sur les routes britanniques.

En effet, la fluidification du trafic est l’arme choisie par le gouvernement britannique pour lutter contre les problèmes de pollution. C’est ainsi que la suppression des dos d’âne a été mise sur le tapis. En revanche, si la mesure parait logique, efficace et peu contraignante pour les conducteurs, d’autres le sont un peu moins comme la mise en place du péage quotidien pour les véhicules les plus âgés dès le mois d’octobre prochain. Péages qui seront encore plus sévère dès 2019 !

Les pays européens : peu concernés par ces ralentisseurs

Au mois de février dernier, la Commission européenne a récemment mis en garde 5 pays européens concernant la mauvaise qualité de l’air. Parmi eux la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Si tous on pris l’alerte au sérieux, tous n’envisagent pas la suppression des ralentisseurs. En revanche, on attend avec empressement le plan de lutte contre la pollution qui sera prochainement présenté en France par le ministère de l’environnement et celui des transports.

Mais quoiqu’il en soit, c’est sympa pour une fois de voir une mesure anti-pollution qui ne vient pas compliquer la vie des automobilistes et la vitesse à laquelle ils roulent. C’est une belle initiative de se concentrer plutôt sur l’importance d’une allure régulière. Malin ces Britanniques ! Ce serait pas mal que cela nous donne des idées. Mais ne rêvons pas, nous sommes plus dans la multiplication des ralentisseurs et des zones à 30 km/h…

1 commentaire2

  1. Thierry MODOLO-DOMINATI dit :

    Bonjour et merci pour votre article…

    Je vous invite a nous rejoindre dans cette lutte de tous les instants…
    Nous nous battons depuis 2 ans et demi pour leur destruction totale en invoquant entre autre la pollution induite !

    https://www.facebook.com/maireautophobe/

    Cordialement.
    Thierry

Laissez un commentaire