Renault Kadjar : un SUV familial très urbain

C’est à peine sorti d’usine que Les Enjoliveuses ont eu la chance de prendre le volant du dernier né de la marque au losange : le Renault Kadjar. A bord de ce nouveau crossover nous avons donc voyagé en mode « famille complète et bagages en conséquence » vers la Région Rhône Alpes où nous avons pu juger de ses capacités sur autoroutes, routes de campagne et chemins sinueux.

renault Kadjar, renault, Kadjar, essai, SUV, voiture familiale, crossover,En partant du parc presse, on nous avait prévenu : «  le Renault Kadjar, on ne le voit pas encore sur routes alors attendez vous à ce que l’on se retourne sur vous ! » Bingo ! Deux virages plus loin, les regards se retournent sur notre passage…

Et pour cause, ce Kadjar a vraiment un look bien à lui.

Un look qui ne passe pas inaperçu

En effet à l’extérieur, le Renault Kadjar affiche une véritable signature stylistique et une vraie personnalité qui intriguent et interpellent : bien que fabriqué sur la même plateforme que le Nissan Qashqai, il se différencie de son concurrent direct par sa longueur ( 4,45 m vs 4,38 m), ses courbes plus longilignes que le Qashqai qui mise sur plus de sportivité, son hayon plus droit qui permet de gagner en capacité de rangement dans le coffre, ainsi que son bas de caisse et ses optiques plus haut.

Puis quand on s’installe à l’intérieur du Renault Kadjar, le SUV nous révèle également son lot de surprises grâce à des finissions abouties :

– Le tableau de bord en cuir et chrome arbore chic et sobriété.

– La poignée de maintien sur la console centrale pour le passager apporte sportivité et originalité.

– Son grand toit panoramique lui confère lumière et clarté dans l’ensemble de l’habitacle.

– Son écran tactile bénéficiant du système multimédia R-Link 2 gagne en réactivité et en personnalisation.

Autre atout majeur de ce SUV résolument familial : la taille du coffre ! Et en notre qualité de femmes, nous avons particulièrement apprécié de pouvoir moduler la capacité de ce dernier par simple action d’une poignée dans le coffre. Résultat : un passage pratique et des plus aisés du mode 5 places en mode Break. En outre, sa capacité gagne 1.000 litres et passe donc de 427 litres à 1.478 litres du bout des doigts !

Côté « vide-poche », nous avons également pu découvrir une boîte à gants enfin pratique et digne d’une voiture familiale ! En revanche, les rangements des portières ne permettent pas d’y glisser une bouteille d’eau 1,5 l, comme malheureusement beaucoup de véhicule. Et parce que l’on se doit d’être objective : petit bémol tout de même concernant l’accoudoir central. Même chaussée de mes talons favoris, je ne suis pas bien grande. Cela signifie que pour avoir le confort optimal je dois pas mal avancé et élevé mon siège, et là : l’accoudoir ne m’est plus d’aucune utilité, ce qui est dommage sur autoroute !

Le Renault Kadjar s’offre une conduite silencieuse

renault Kadjar, renault, Kadjar, essai, SUV, voiture familiale, crossover,Maintenant que nous avons découvert la voiture sous tous ses angles stylistiques, qu’en est-il de la conduite ? Ce qui nous a tout d’abord frappé, c’est le silence qui règne dans l’habitacle, à se demander même si le Stop and Start fonctionne. Point fort vérifié sur autoroute puisque même avec son grand toit panoramique, l’insonorisation reste excellente.

Par ailleurs, la prise en main du Renault Kadjar est facile et intuitive. Les kilomètres s’enchainent, les feux rouges et ronds point se succèdent, les lacés s’entremêlent, que ce soit en milieu urbain, sur autoroutes ou petites routes, la conduite est agréable et fluide. Un confort nettement facilité par les équipements du Renault Kadjar tels que la caméra de recul, les capteurs avants, arrières et latéraux, l’avertisseur d’angles morts, l’affichage des panneaux de vitesse ou encore le système de détection de risque de collision. Ainsi tout est mis en place pour nous assurer un maximum de sécurité et de confort au volant.

Mais puisque nous sommes pointilleuses, nous avons une petite déception sur la conduite en mode limiteur de vitesse : lorsque nous atteignons la vitesse demandée, un « à-coup » se faisait nettement ressentir ! Il semblerait selon le constructeur que ce phénomène soit moins important sur les modèles essence que sur les diesels. On les croit sur parole !

En résumé, malgré quelques petites points faibles, aux yeux des Enjoliveuses, le Renault Kadjar est définitivement un très bon SUV familial qui allie confort, sécurité et polyvalence. Bref, on achèèèèèètteeeeeee !

Le Renault Kadjar à partir de 22.990 €

A titre informatif, le Renault Kadjar est disponible en 3 motorisations (un bloc essence de 110 ch et deux moteurs diesel de 110 ch et 130 ch). Par ailleurs le SUV s’offre 4 niveaux de finitions dont une version business. Mais avant de voir le 4×4 débarquer dans votre garage il faudra s’acquitter d’une facture de minimum 22.990 € pour le prix de départ.

Et pour se quitter en beauté voici la pub du Renault Kadjar qui s’adresse plutôt à une cible jeune alors que dans la rue, les personnes qui sont venues me questionner et analyser la voiture sous toutes ses coutures étaient plutôt des couples de 60 ans…

 

4 commentaires

  1. Oda dit :

    C’est vraiment une voiture dont on entend que du bien, non?

    • Aliette dit :

      Ca a effectivement était un vrai plaisir d’être au volant du Renault Kadjar, plaisir partagé par la marmaille des Enjoliveuses 😉

  2. Hadrien dit :

    Bel article ! On apprécie d’avantage ce Kadgar grâce aux photographies.
    Cependant petite correction dans l’avant dernier paragraphe concernant les motorisations. Par maladresse vous avez écrit deux fois des moteurs essences.

    Très bonne continuation à vous ! Le blog est très cool.

    HA.

    • Ah oui effectivement, merci Hadrien. On corrige tout de suite !
      Et effectivement les photos sont superbes mais contrairement à d’habitude ce ne sont pas les nôtres qui ont disparues suite à une fausse manipulation sur l’appareil photo. Heureusement que les photos presse sont top !

Laissez un commentaire