Nouvelle Mercedes Classe C, un loft sur quatre roues

Que diriez-vous d’habiter un petit appartement plein de charme, très lumineux (selon option), chic et cosy à la fois, avec tout ce qu’il faut pour vous rendre la vie agréable et facile ? Imaginez maintenant cet appartement sur quatre roues et une belle carrosserie, vous obtiendrez la nouvelle Classe C de Mercedes.

les enjoliveuses, Mercedes, Classe C, essais, berlineLa nouvelle Classe C, 4ème du nom (sans compter les 190 et 190 E qui ne portaient pas encore cette appellation), se démarque totalement des précédentes générations, les lignes sont plus rondes, le design est beaucoup moins carré que les premiers modèles. Plus de 8,5 millions de Classe C ont été vendues depuis 1982 ! Pour cette nouvelle version, les formes se font plus féminines. Plus douces pour l’un des deux visages proposés, tandis que pour le deuxième, on retrouve le côté très marqué et imposant de la marque allemande.

Avec une calandre plus grande, qui permet de porter l’insigne en forme d’étoile, si cher à Mercedes, le constructeur innove avec des AirPanel qui s’ouvrent et se ferment automatiquement selon le besoin de vélocité. Ce gadget sert surtout à adopter une conduite plus économique. Sur l’autre visage de la Classe C, la calandre est moins imposante et l’étoile est incrustée au milieu de celle-ci. Le design est dynamique et fluide et lui donne un style plus sportif.

A l’intérieur

les enjoliveuses, Mercedes, Classe C, essais, berlineAvec un gain de 8 cm sur l’empattement qui passe à 2,84 m par rapport à la version précédente, la nouvelle Classe C gagne en habitabilité. Le confort est impressionnant, il y a de la place pour tout, les jambes (à l’avant comme à l’arrière), les bras, la détente avec des sièges chauffants (en option). Les sièges avant sont réglables électriquement (12 réglages) et 4 réglages sont enregistrables (Pack mémoire). De ce côté, nous notons une très belle technologie puisque la forme du siège est reproduite sur la porte avec un bouton pour chaque réglage, on sait donc précisément ce que l’on commande. Une aide à la descente et montée est également accessible.

les enjoliveuses, Mercedes, Classe C, essais, berlinePour souligner le caractère sportif de cette nouvelle Classe C, les sièges sont également dans cette optique et renforcent la tenue au niveau des épaules avec un sentiment très sécuritaire. Le confort invite au voyage et la capacité du coffre aussi ! 480 litres pour partir en vacances avec la famille et la poussette mais également avec les copines aux valises les plus surchargées ! Oui tu peux emmener 6 paires d’escarpins pour notre week-end de 3 jours !

Le tableau de bord est épuré et ajoute à la classe de ce nouveau véhicule. Avec la boite de vitesse automatique, le gain de place est utilisé pour ajouter à l’élégance et fluidité de la console. La nouveauté de Mercedes est le pavé tactile, qu’on a un peu de mal à apprivoiser au début mais un commentaire de l’équipe et tout devient intuitif : « Utilisez-le comme vous utiliseriez votre smartphone ». D’un coup c’est limpide et on sait aussitôt que pour zoomer il suffit d’écarter les 2 doigts. les enjoliveuses, Mercedes, Classe C, essais, berlineAvec le temps que l’on a envie de passer à bord de cette nouvelle Classe C, le reste sera tout aussi facile à manier !

Autre innovation chez le constructeur allemand, que j’adore, vous avez pu le voir lors de mes derniers essais, est l’affichage tête haute ! Avec les informations de navigation, la vitesse et un panneau avec la limitation, l’heure (oui c’est important) et les messages d’avertissement de Distronic. C’est un bonheur de conduire en se concentrant sur la route sans avoir besoin de détourner le regard pour contrôler ces données.

Air Balance

les enjoliveuses, Mercedes, Classe C, essais, berlineNous arrivons sur la technologie que j’ai particulièrement appréciée et qui était déjà proposée sur la Classe S. Retournons à notre appartement chic et cosy, que diriez-vous d’y ajouter un parfum d’intérieur qui rendrait la conduite encore plus agréable ? Sabine Engelhardt, futurologue en « Recherche Sociale et Technologique », a créé cette innovation très féminine mais finalement très appréciée par la gente masculine.

Elle m’explique qu’elle lance l’idée avec la Classe S et que du côté des ingénieurs, ils acceptent mais à la condition qu’elle soit en charge de ce projet du début à la fin. Le développement de la Classe S étant long (8 ans), elle demande à inclure la technologie sur la Maybach qui est commercialisée avant, pour ainsi garder la primeur.

les enjoliveuses, Mercedes, Classe C, essais, berlineElle travaille avec ses collègues du design pour connaitre toutes les spécificités de la voiture, les couleurs et ambiances proposées. Ensuite elle note quelques idées et les soumet au parfumeur qui en prend compte et lui fait également quelques propositions. De là naissent (et sont abandonnées) plusieurs fragrances pour au final ne garder que quatre « mood » : Sports, Downtown, Nightlife et Freeside. Les 3 premières ont du caractère et plairont aux clients qui se reconnaitront dans ses senteurs. Pour la dernière, Freeside mood, elle se penche sur une odeur plus ronde, moins marquante, qui puisse plaire au plus grand nombre car elle est moins appuyée que les autres. C’est d’ailleurs l’une de ses préférées avec Downtown Mood. Sabine Engelhardt parle avec passion de son métier, elle est fière du résultat obtenu et elle est enchantée de m’entendre dire « mmmmh » lorsqu’elle me fait une démonstration.

Je l’essaye dans la voiture et combiné avec le régulateur de vitesse, une bonne inclinaison du siège, la route est tellement agréable qu’on rêve de partir vers des contrées lointaines. Mais on s’arrête sur le circuit de Fontange pour tester le Collision Prevention Assist Plus.

les enjoliveuses, Mercedes, Classe C, essais, berlineConfort et sécurité

Arrivés sur le circuit nous testons les différentes aides à la conduite et notamment le système Collision Prevention Assist Plus, de série. Dans un premier exercice, nous roulons à 70km/h, devant nous un camion roule à 40 km/h. Je garde mon allure et le véhicule pense que conducteur ne s’aperçoit pas qu’il approche trop vite du véhicule précédent. La voiture envoie un message de prévention sur le tableau de bord, commence à ralentir puis freine brusquement et s’arrête, avant de relâcher les freins. A ce moment-là, c’est au conducteur de reprendre la main sur la voiture car il peut apprécier l’environnement (une voiture arrive à l’arrière, etc)

les enjoliveuses, Mercedes, Classe C, essais, berlineSur le deuxième exercice, nous roulons à 40km/h, un piéton arrive sur la route, mais nous ne le voyons pas. Le véhicule réagit de la même manière que précédemment, ici c’est la caméra qui est placée à hauteur du rétroviseur intérieur qui s’est déclenchée, elle peut voir jusqu’à 50 m devant le véhicule (en option sur les Classe C).

Certains accidents sont inévitables, Mercedes travaille pour faire en sorte que ces accidents soient le moins graves possible. Rouler à bord de la nouvelle Classe C allie un véritable sentiment de sécurité au confort. On se sent protégé à l’intérieur et cette série de tests renforce cette sensation.

Intelligent Drive

les enjoliveuses, Mercedes, Classe C, essais, berlineCette conception de la conduite selon Mercedes inclut le Collision Prevention Assist Plus dont je vous parle au-dessus. Attention Assist qui vous prévient en cas d’inattention de de fatigue est de série également. Distronic Plus (l’autre nouveauté Mercedes que j’ai beaucoup appréciée) est un système semi-automatique d’assistance directionnel, idéal dans les bouchons car une caméra permet de suivre les lignes marquée au sol (et/ou la voiture précédente) jusqu’à une vitesse de 60km/h. La voiture s’arrête d’elle-même et redémarre grâce au système Stop&Go. Il inclut également un régulateur de vitesse et de distance avec le véhicule précédent.

Motorisations et tarifs

Après un premier essai avec la Classe C 250 BlueTEC (diesel) nous passons sur la C 400. La différence se fait aussitôt sentir, du côté conducteur comme du côté passager ! Le moteur rugit à chaque accélération, la sensation est agréable et l’est encore plus en mode Sport. Il existe 4 modes de conduite optimisé : Eco, Confort, Sport et Sport +, et un 5ème entièrement réglable, le mode Individual. En plus de la gamme de série, il existe 3 lignes d’équipement, l’AvantGarde pour une berline sportive, l’Exclusive pour plus d’élégance et AMG Line pour une allure résolument sportive5 motorisations, la gamme débute à 33 950€, 38 450€ pour le diesel BlueTEC qui respecte la norme Euro 6.

On est à bord d’une voiture qui veut être conduite loin, longtemps ! Tout à coup j’ai envie de rater l’avion et rentrer à Paris avec ce bolide.

 

3 commentaires

  1. The ManagUer dit :

    J’aime beaucoup cette nouvelle voiture. J’ai essayé la CLA, mais ce qui me choque et casse le design, c’est cet écran GPS mal situé. Trop haut ou trop bas, mais pas du tout pratique, et cela casse l’esthétique du tableau de bord. Dommage, mais très beau et très bon véhicule de qualité.

  2. Dominique dit :

    J’en ai une, c’est une vraie merde.

Laissez un commentaire