Des places de parking interdites aux femmes !

C’est officiel, le machisme dans le milieu automobile n’est pas un mythe. Comment un maire peut-il réserver des places de parking aux hommes sous prétexte que les femmes ne sont pas capables de se garer sur ces places soi-disant trop étroites et trop compliquées pour elles ! C’est surréaliste. Et cerise sur le gâteau : ce parking n’est pas au Japon mais… en Allemagne, à Triberg ! Qui l’eut cru ?

En effet, selon Gallaus Strobell, député de la droite allemande (CDU) et maire de Triberg, « les hommes sont tout simplement meilleurs » que les femmes lorsqu’il s’agit de faire un créneau, et par conséquent « réserver des places de parking plus larges aux femmes, c’est leur faire un cadeau« . Pincez moi, je rêve ! Ils ne connaissent pas l’égalité Homme-Femme au pays du bretzel ? Le maire voulait défier le politiquement correct, j’ai envie de dire « mission réussie ». En revanche, il aurait pu commencer par lire l’étude britannique démontrant que la femme était meilleure que l’homme en créneau ! En clair, il s’agit d’une discrimination complètement à côté de la plaque.

Et puis pour faire mieux passer la mayonnaise, le maire se cache derrière l’humour et son devoir de communication sur la ville de Triberg : “C’est aussi une manière de mettre un peu d’humour dans notre société. Et bien-sûr, un village touristique se doit de faire parler de lui. Et maintenant on parle de nous dans le monde entier, ce qui n‘était jamais arrivé”. Franchement, vous croyez que je manque d’humour et que j’ai raison d’en avoir marre qu’on nous prenne pour des quiches au volant ?

Évidemment, il a fallu contrebalancer cette institution officielle de la femme en tant que véritable plaie du créneau, et pour ce faire, Gallaus Strobell a, à l’inverse, réservé dix places pour les femmes. Ces dernières sont censées leur faciliter la vie en étant plus larges, mieux éclairées et positionnées près de la sortie du parking. Je trouve ça politiquement très limite, mais il faut avouer que le maire est involontairement tombé dans le mille : les touristes affluent et les retombées médiatiques sont importantes. « Je ne m’attendais pas à de telles réactions. Je croule sous les coups de fils et les demandes d’interviews. Visiblement, j’ai touché un point sensible de la société allemande et j’en suis heureux« .

 

parking, polémique, allemagne, homme, femme, allemagne

2 commentaires

  1. Lenou dit :

    Ce n est pas avec des gens pareils qu on va s en sortir !

  2. margot dit :

    J’ai envie de dire « on se pince ». On ne peut pas tout faire passer au nom de l’humour!!!! Franchement, je veux pas jouer les féministes mais la femme a encore pas mal de boulot avant de tenir sa place d’égal de l’homme ! MERDE

Laissez un commentaire