Véhicules hors d’usage : optez pour un épaviste gratuit !

L’écologie est devenue un facteur clé dans l’industrie automobile. D’un côté, les automobilistes – souvent pointés du doigt en tant que gros pollueurs – évoluent pour adopter un comportement plus respectueux de l’environnement. De l’autre côté, le gouvernement pousse pour une mobilité plus verte. Mais trop souvent nous oublions une étape importe qu’est celle d’une « voiture en fin de vie ». Elle aussi est un élément polluant si elle n’est pas correctement pris en charge. Que faut-il donc faire ?

epaves, epave auto, vhu, vehicule hors usage, casse automobile, pollution, recyclageLes automobilistes sont souvent les boucs émissaires des écologistes. Ces derniers dénoncent une industrie trop polluante et des utilisateurs trop peu conscients des effets néfastes de la voiture sur l’environnement. Une sonnette d’alarme – tirée à juste titre – qui a été entendue par les automobilistes aujourd’hui nombreux à faire évoluer leurs comportements. 

Mais bien que le covoiturage, l’éco-conduite ou encore l’achat de voitures plus propres (moins polluantes, hybrides ou électriques) soit une bonne solution, il ne faut pas oublier que la mobilité propre ne s’arrête pas aux périodes de « roulage ». Une voiture en fin de vie doit être correctement prise en charge par un service de recyclage d’épaves agréé VHU (véhicule hors d’usage). Fini, les épaves que l’on retrouve au fond des mares, au milieu des forêts ou dans un ravin quelconque… place au recyclage !

Interdiction d’abandonner une épave dans la nature

Car si vous êtes en possession d’un VHU, sachez que vous êtes légalement tenu par le code de l’environnement de vous débarrasser de vos épaves automobiles sous peine de sanctions pénales. Et pour cause, les « véhicules hors d’usage (VHU) sont considérés comme des déchets dangereux » ! Ainsi, si les propriétaires de VHU ne s’occupent pas de l’enlèvement de leur épave, ils encourent une amende allant jusqu’à 75.000 euros et 2 ans de prison. 

A noter que tous les véhicules motorisés sont concernés par cette réglementation : voiture, sccoter, moto, utilitaire ou tout autre camion en fin de vie, non réparable ou prévu pour la démolition.

Le service d’enlèvement d’épave gratuit est un service proposé à Paris et dans toute l’Ile-de-France aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels. Le système est simple et peu contraignant : vous prenez un rendez-vous et l’épaviste s’occupe de votre VHU (véhicule hors d’usage). Et puisque nous sommes tenus de vendre ou de céder gratuitement nos épaves à un centre VHU agréé, autant le faire auprès d’un épaviste gratuit qui va, en plus, dépolluer et recycler nos vieux véhicules.

Quel travail pour l’épaviste ? 

Une fois votre véhicule hors d’usage remis à un épaviste, votre voiture sera détruite dans une casse avant d’être recyclée. Ainsi, des déchets toxiques comme le métal, la batterie, les pneus, les différents liquides et autres huiles seront recyclés selon leur nature et toxicité. Les déchets suivront ainsi des filières de recyclage, de traitement ou d’élimination.

Attention, la responsabilité du propriétaire du VHU peut être engagée si son véhicule est impliqué dans un accident ou s’il engendre une pollution des sols et des eaux. Il est donc encore une fois impératif de s’occuper de son VHU.

Enlèvement d’épaves : un geste pour l’environnement

Délaisser un véhicule hors d’usage plutôt que de le faire enlever et recycler par un épaviste Paris agréé VHU a de véritables conséquences sur l’environnement. En effet, les fluides présents dans le moteur, la batterie ou encore le radiateur sont extrêmement polluants et parfois même toxiques. Ces fluides s’écouleront forcément un jour ou l’autre notamment à cause de l’érosion. Et dans ce cas-là vous serez alors mis en cause pour  pollution des sols et de la nappe phréatique.

En outre, une épave qui ne serait pas prise en charge n’est pas qu’un fléau pour l’environnement mais c’est également un danger pour les usagers de la route. De nombreux risques découlent d’un véhicule hors d’usage laissé pour compte :

  • – Le vandalisme : la récupération de pièces détachées ou la simple volonté de détruire peuvent pousser au désossement du VHU et donc à la dispersion de déchets dangereux.
  • – Les problèmes de sécurité : même si votre véhicule est immobile, il peut être impliqué dans un accident de la route. C’est d’ailleurs en partie à cause de cela que même dans un parking public ou privé, vous risquez de recevoir une mise en demeure ou alors de voir une plainte portée à votre encontre auprès de la police si  votre épave semble abandonnée. Votre VHU filera alors à la fourrière. 
  • – L’incendie : les restes de carburant et d’huile de moteur risquent de s’échapper du véhicule à cause de la corrosion, or ces produits sont hautement inflammables en plus d’être polluants.

 

2 commentaires

  1. ROBERT dit :

    BONJOURS,
    Est-il possible d’acheter un morceau de 4l?

    • Bonjour Robert,
      il faut voir directement avec l’épaviste par lequel vous passeriez.
      Tous n’offre pas exactement les mêmes services.
      Désolée de ne pas pouvoir mieux vous aider 😉

Laissez un commentaire