Un Paris en zones 30… bientôt marcher sera plus rapide que rouler !

Cela faisait longtemps que les politiques n’étaient pas venus taper sur les automobilistes au nom de la sécurité, de l’écologie ou du bruit ! Rassurez-vous, nous n’avons pas été oublié, la meilleure preuve, d’ici au printemps 2016, 7 arrondissements de Paris seront entièrement en zone 30. Une brillante idée pour la mairie de la capitale qui peut brandir ces arguments phares pour justifier cette mesure : rouler moins vite diminuera le bruit et la pollution et améliorera la sécurité des automobilistes. Youpi !

L’objectif de la mairie de Paris est de mettre en place des zones 30 km/h dans toute la capitale française. Une mesure qui selon l’équipe d’Anne Hidalgo, maire de Paris, ne devrait rien changé pour les automobilistes (mais bien sûr ! ). Pour entamer cette glorieuse descente aux enfers, la mairie a décidé de déjà descendre les limitations de vitesse à 30 km/h dans 7 arrondissements parisien d’ici au printemps. Ce sont ainsi les Ier, IIe, IIIe, IVe, XIe, XIIe et XXe arrondissements qui seront concernés… à l’exception tout de même des grands axes.

 Ce gros ralentissement de Paris – “L’objectif 2020 étant bien sûr Paris Ville 30” comme le rappelle Christophe Najdovski (Europe Ecologie Les Verts), adjoint à la mairie de Paris en charge des Transports – doit certainement être une excellente nouvelle pour tous les Parisiens puisque cela va coûter quelques euros au contribuables : 4 millions d’euros sont prévus pour transformer ces 173 km de rues en zones 30 km/h et y modifier la signalisation.

Une mesure qu’il va falloir digérer aussi vite que l’abaissement du périphérique à 70 km/h (un succès indiscutable puisque nous ne voyons plus de différence entre les heures de pointe et les heures creuses) car l’épidémie devrait vite se propager puisque en mai 2015, le Conseil de Paris a voté l’extension des zones 30, l’objectif étant de les généraliser et de ne laisser que certains axes à 50 km/h ! Quand je pense qu’avant les maires n’avaient pas légalement le droit de limiter les rues de leur ville à 30 km/h car la la loi indiquait que la vitesse en agglomération était limitée à 50 km/h… ça me rend nostalgique !

Une forte opposition à ces zones 30… évidemment ignorée !

Les opposants à ce ralentissement de la capitale de 50 km/h à 30 km/h sont nombreux et proposent des alternatives mais visiblement leurs arguments ne semblent ni tenir la route ni intéresser les défenseurs de ces zones 30 ! Pourtant, si tout le monde s’accorde pour dire que des zones 30 devant les écoles et les crèches est une bonne idée, généraliser cette mesure semble être une absurdité pour beaucoup comme l’explique l’association 40 millions d’automobilistes via leur délégué général Pierre Chasseray qui invite Anne Hidalgo à faire un petit tour dans Paris : “Qu’elle me prenne en voiture et qu’on lui retire un point sur son permis à chaque fois qu’elle dépassera les 30 km/h. Est-elle prête à faire ça, au moins une heure ou deux, avec moi ? “

Mais plus sérieusement, l’alternative de Pierre Chasseray à la Mairie de Paris ne semble pas être prise plus au sérieux. Pourtant l’idée de mettre en place, comme dans certaines villes d’Allemagne, un système de panneaux lumineux adaptant la vitesse à la circulation semblait parfaite mais rien ni fait : «Je lui propose d’être visionnaire et d’adapter la limitation au trafic plutôt que de rester sur ses positions rétrogrades, parce que oui, quand on passe de la 4ème à la 3ème on rétrograde ! » ironise t-il pour ne recevoir qu’une réponse de Christophe Najdovski – ajdoint à la mairie de Paris en charge des Transports- emprunte de mauvaise foi : «Monsieur Chasseray confond vitesse maximale et vitesse moyenne, répond . En vérité avec le passage à 30 km/h, la vitesse moyenne, qui n’est que de 18 km/h dans une ville limitée à 50 km/h, diminue très peu. Ce sont les accélérations et les freinages qui, au contraire, à 30 km/h, pollueront moins. Si l’on suivait la théorie de Pierre Chasseray, il faudrait rouler à 80 km/h en ville!».

Mais la vraie question des Enjoliveuses sur ces zones 30 est la suivante : qui est concerné par cette brillante mesure ? Juste les automobilistes, motards et scooters ou également les vélos, trottinettes et patins à roulette car ils sont finalement désormais pas loin d’être concernés !

4 commentaires

  1. Nicolas dit :

    Quand l’idéologie prime et rime avec idiotie, on sait très bien qu’il faut éliminer les embouteillage, augmenter la fluidité. Les ralentissements emettent plus de CO2 et de pollution.

  2. Citoyen dit :

    J’ai du mal à croire que certaines femmes aient cet avis et je m’en réjouis! On veut tellement nous faire croire que seuls les mâles, ces brutes, avides de vitesse, veulent rouler à tombeau ouvert, alors qu’il agit simplement circuler à des vitesses adaptées à l’environnement que l’on change d’ailleurs partout pour créer du bouchon et nous rendre la vie infernale (je vous invite à aller voir le nouveau carrefour hyper dangereux et bien bloquant au croisement des rues de Rome et cardinet pour exemple)… Bonne continuation ! On compte sur vous.

    • Et oui, la vitesse n’est pas forcément synonyme de chauffard ! Le tout est d’adapter la vitesse et j’irai voir par curiosité le nouveau rond point de la rue de Rome ! J’ai l’impression qu’il s’agit encore d’une belle innovation :-/ …

Laissez un commentaire